Les bienfaits méconnus du citron    Ballon d'Or : Guardiola prend la défense de Messi    Déclaration de patrimoine en question    Quand la chute du dinar fausse les calculs    Elections locales: Les résultats préliminaires connus    Du 4 au 6 décembre: Une conférence nationale sur la relance industrielle    Coupe arabe FIFA: Algérie A' - Soudan, aujourd'hui à 11h00 - Bien entamer la compétition    Ballon d'Or: Messi, un sacre qui fait grincer des dents !    JSK - Les joueurs confinés: Le match face au Royal Léopards reporté    Ténès: Deux morts dans un glissement de terrain    Raffinerie de Skikda: Huit personnes atteintes de brûlures suite à un incendie    Illizi: Quatre morts dans une collision    En rang serré    Adrar: Un écrivain autrichien au lycée Moulay Touhami Ghitaoui    Une journée cruciale pour la droite, aujourd'hui en congrès    Le FFS en quête d'alliance    Les indépendants exigent une enquête    Le temps des tractations    Vers la révision des textes juridiques    Témoignages    Messi, le ballon dort    Mahrez au 20e rang    Toujours dans l'impasse    «L'Algérie est ciblée»    Le programme de travail sera valable du 4 décembre 2021 au 31 janvier 2022    L'Algérie souhaite davantage d'investissements chinois    Le docteur Derrar fait le point    82 familles relogées    17 personnes coincées dans un immeuble    Ce que veulent les syndicats de la santé    95 décès depuis le début de l'année    L'hostilité à l'engagement armé de la France de plus en plus visible    Xi Jinping adresse un message de félicitations à une réunion à l'ONU    «L'art : le regard pour ombre»    Jbaliqs ouadjmatou en concert    Semaine du court métrage    Accélérer la mise en œuvre de l'Accord d'Alger    Maroc Les forces de l'ordre empêchent un sit-in populaire devant le Parlement en solidarité avec le peuple palestinien    Festivals du court-métrage d'Annaba et «Cinemana du film arabe» d'Oman    Elections locales: le FLN arrive en tête avec 5978 sièges    La vague de normalisation "se brisera contre la position authentique de l'Algérie"    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie en Ouganda    Benabderrahmane: la rupture avec les anciennes pratiques impossible sans des médias forts et objectifs    Sellal acquitté et Rahiel condamné à 3 ans de prison    Les nouvelles technologies au secours de la culture    Le Sénégal souhaite un soutien de Pékin au Sahel    Report du procès de l'ancien wali de Djelfa    La cérémonie officielle, vendredi prochain, à Paris    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Oran : 2,4 milliards de centimes pour le couffin du Ramadhan
Publié dans Le Financier le 22 - 02 - 2011


B. Mahmoud
La mairie d'Oran veut en finir avec les traditionnels retards dans l'attribution du couffin du Ramadhan. A six mois du mois sacré, annoncé cette année pour aout 2011, les responsables de la commune ont entamé les procédures administratives pour le lancement de l'opération du couffin du Ramadhan. L'objectif, selon des élus, est de distribuer tous les couffins une semaine avant le début du mois sacré. La mairie a consacré cette année 2,4 milliards de centimes pour les familles nécessiteuses recensées à travers les douze secteurs urbains de la ville. Un avis d'appel d'offres national sera lancé prochainement pour la sélection d'un fournisseur. La mairie a revu à la hausse le budget consacré à cette opération de solidarité. L'année passée cette collectivité locale avait consacré 22 millions de dinars pour cette aide destinée à plus de 7.000 familles démunies. Les bénéficiaires ont été sélectionnées après une opération d'assainissement des listes des familles dites nécessiteuses pour débusquer les indus bénéficiaires. Le recensement et la vérification des dossiers des familles démunies, qui ont été menés par des commissions ad hoc, ont permis d'écarter des centaines de faux nécessiteux. L'assainissement des listes a été rendu possible grâce aux enquêtes sur le terrain, entamées au mois de mai, avec la collaboration des diverses caisses d'assurances sociales, comme la CNR, la CNAS, et la CASNOS. La chasse menée par la DAS avait permis en 2010 de débusquer plus de 2.200 faux-bénéficiaires. Plus de 1.500 indus bénéficiaires ont été écartés dans la seule commune d'Oran. Ces indus bénéficiaires ne remplissaient pas les conditions ouvrant droit au filet social, soit parce qu'ils ne sont pas soutien de famille, disposent déjà une ressource financière, ont changé de résidence ou simplement parce que ce sont des personnes décédées. Les contrôleurs de la DAS ont même découvert des indus bénéficiaires qui sont dans une situation financière aisée (commerçants, marchands et fonctionnaires).
Il est à noter que l'opération du couffin du Ramadhan n'a pas été, l'année passée, de tous repos pour les collectivités locales à Oran. L'attribution du couffin a donné du tournis aux maires des 26 communes de la wilaya, pris dans les habituelles tracasseries des procédures bureaucratiques. Plusieurs communes à l'est de la wilaya, notamment Bethioua et Sidi Ben Yebka, avaient résilié les contrats avec leur fournisseur pour non respect des clauses du marché, alors que d'autres, au nombre de 12, ont mis en demeure le même fournisseur pour la livraison de tous les produits commandés 24 heures avant la date programmée. Les débâcles des mairies avec leurs fournisseurs ont retardé la livraison du couffin à plusieurs milliers de familles nécessiteuses de la wilaya. Et même la direction de l'Action sociale (DAS) n'a pas été épargnée par ces problèmes de livraison.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.