Pétrole: hausse surprise des stocks américains de brut    Le procès de Kamel Chikhi et de 12 fonctionnaires renvoyé au 19 juin prochain    Taleb appelle à l'application des articles 7 et 8 de la Constitution    Confusion devant le bureau du président de l'APN    Communauté universitaire et avocats dans la rue à Béjaïa    «Sans aucune ambition politique, notre objectif est de servir notre pays»    Smail Chergui dénonce une guerre par procuration en Libye    Bientôt une assemblée des actionnaires pour dénouer la crise    Une croissance de +9,1% du nombre de passagers aériens en Avril    Real : Vers une prolongation de Nacho    La contrebande de psychotropes bat son plein    Un parti marocain de gauche solidaire    Un jeune palestinien blessé par les forces israélienne    La facture en évolution continue    Tout savoir sur les nouvelles finitions du Volkswagen Caddy    Les Soudanais préparent la désobéissance civile    L'Iran reprend un stock d'uranium faiblement enrichi    Les souscripteurs organisent une marche de protestation à Jijel    Le ministre du Tourisme donne ses instructions    Deux stages et trois amicaux pour les éléphants    Fin de saison pour Demane    "Bien sûr que je veux jouer la Coupe d'Afrique"    Vers le dénouement de la crise    L'ECA persiste et soutient les «principes de la réforme»    Libérer Issad Rebrab et mettre fin à l'insécurité juridique    Le ministère promet un bac sécurisé    Concombre en persillade    800 interventions depuis janvier dernier à Jijel    Les fondements de la psychologie de l'enfant en débat    Saisie de pièces archéologiques romaines    Classée prochainement monument historique national    «De nombreux lobbies infiltrés au sein des institutions du pays»    La mobilisation des étudiants se poursuit : Jusqu'au bout !    USTHB : Iftar collectif au profit des étudiants    «Non à la mascarade électorale du 4 juillet 2019»    Accusé de mauvaise gestion : Le DJS de Bouira limogé    Al Qods occupée : Riyad, Rabat et Ankara se disputent le statut de gardien des Lieux saints    10 demandes d'investissement déposées    Aïn El Hammam : Le bureau de poste rouvert    Les démocrates, furieux contre Trump, débattent d'une destitution    Dans ma tête un rond-point !    Le premier bilan de Haftar    Plus de 4 800 oiseaux d'eau nicheurs recensés à Ghardaïa    Zakat El Fitr fixée cette année à 120 DA    13ème Mardi de mobilisation des étudiants : Pour une rupture radicale avec le système en place    Dafri filme la guerre d'Algérie en s'inspirant de Coppola    Demandeurs de fetwa, utilisez le SMS, courriel ou appelez le numéro vert    Les souffrances du jeune Ahmed...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Chirurgie cardiovasculaire : Les cliniques privées contribuent à 50% dans la prise en charge
Publié dans Le Financier le 27 - 02 - 2011


Dans son intervention, samedi à Alger, au 5ème Congrès de chirurgie cardio-vasculaire, organisé par la Société algérienne de chirurgie cardio-vasculaire (SACCV), le Pr. Amrane chef de service cardio-vasculaire à l'établissement hospitalier spécialisé (EHS) du Dr. Maouche, a déclaré qu'à l'instar du secteur public, le secteur privé a contribué «à 50 % à la prise en charge de la chirurgie cardio-vasculaire en Algérie». Soulignant, par ailleurs, que ces deux secteurs «sont complémentaires et ont contribué à l'amélioration de la qualité des soins». Les cliniques privées conventionnées avec la Caisse nationale des assurances sociales (CNAS) «ont contribué à l'amélioration de la prise en charge de la chirurgie cardio-vasculaire en Algérie», a –t-il affirmé. Il a été noté que dans ce domaine, 9 cliniques privées, conventionnées avec la CNAS assurent la prise en charge de la chirurgie cardio-vasculaire, à travers le territoire national. 4 cliniques se trouvent à Alger, 2 à Oran et les 3 autres sont répartis entre Annaba, Sétif et Ghardaïa. Ces cliniques travaillent, précise-t-on, en collaboration avec des spécialistes étrangers qui viennent de temps à autre en Algérie, pour effectuer des interventions chirurgicales. Pour ce qui est de la prévalence des maladies cardio-vasculaires, qui touchent aussi bien l'adulte que l'enfant, le Pr. Amrane a insisté sur la nécessité de renforcer la prévention qui constitue, a-t-il dit, «le meilleur traitement» contre ces graves pathologies. Il a, dans ce sens, appelé à pallier certains facteurs favorisant l'atteinte de ces maladies, dont la sédentarité, le stress, une mauvaise hygiène de vie, le manque d'exercice physique, le tabac, l'hypertension artérielle et le diabète ; préconisant, à cet effet, une bonne hygiène de vie et une alimentation saine. A l'issue de son exposé, le Pr. Amrane a, par ailleurs, relevé une nette baisse des maladies valvulaires durant les dernières années grâce, selon lui, à la prise en charge du rhumatisme, déplorant, toutefois, une hausse importante des maladies coronaires, en raison des changements ayant marqué la société algérienne.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.