Ligue des champions – Gr. B (6e J): le MC Alger rejoint le CR Belouizdad en quarts de finale    Le Comité des experts cliniciens contribuera à la dimension économique de l'industrie du médicament    Prière des Tarawih: les fidèles appelés à continuer de respecter le protocole sanitaire    Forum sur "l'industrie pharmaceutique, stratégie et défis": Djerad présidera la cérémonie de clôture    Coupe de la Ligue: USMA-MCA affiche des huitièmes de finale    France: Le PCF condamne l'ouverture d'un comité de LREM à Dakhla occupée    France: Le Polisario condamne la création d'un comité de LREM à Dakhla occupée    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce samedi    FAF - AGE : une seule liste déposée dans les délais    Une conférence sur la transition énergétique durable et innovante lundi et mardi prochains    Acquittement pour 32 activistes    Nouvelles révélations du parquet d'Alger    Nouveau rendez-vous manqué    Décès du prince Philip    Duel entre gauche et droite pour le second tour    Chengriha réclame la décontamination des sites    Nouvelle manifestation à Alger    L'option du rationnement écartée ?    1 600 plaintes déposées en 10 ans    Regroupement en tête    Le Chabab en quarts    Halilhodzic n'aime pas les journalistes    Pas de retour à la retraite proportionnelle «pour le moment»    Instauration de taux de redevance réduits    Une femme arrêtée à Tiaret    Du tabac à chiquer saisi par les douanes    Démantèlement d'un réseau de dealers et saisie de plus de 2 kg de kif traité    Le film Their Algeria de Lina Soualem en compétition au 11e Festival du film arabe de Malmö    Hommage à l'insurgé de la Soummam    Adel Djassas décroche le prix Mohamed-Khadda    Plus de 300 toiles exposées    .sortir ...sortir ...sortir ...    Opéra d'Alger : Ouverture des inscriptions aux ateliers de danses et de musique    Un organisme marin toxique et mortel: Présence de la méduse «la galère portugaise» sur les côtes oranaises    Les walis soumis à une évaluation périodique    Statut de la magistrature et composition du CSM: Deux Comités de révision des lois installés    LA MAUVAISE SACRALISATION DE L'ADMINISTRATION    8700 logements sociaux distribués    «Le pire des cauchemars» dans les hôpitaux de Manille    Une menace omniprésente    «Elles sont profondes et particulières»    Grave escalade à nos frontières    Le torchon brûle avec Dybala    Les marchés flambent    Il est reprogrammé pour octobre prochain!    Visions abstraites du monde    Alimenter la mémoire collective pour empêcher sa paralysie !    La note de Ouadjaout    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Colloque international sur la langue arabe : L'appel d'Oran
Publié dans Le Financier le 28 - 10 - 2009

Lors de la deuxième journée du colloque international sur la langue arabe organisé sous le thème «les contributions des savants du Maghreb arabe dans la promotion de la langue arabe», les participants ont plaidé pour l'enrichissement des programmes de la recherche scientifique afin de mettre en exergue les spécificités de la langue arabe et réfléchir à d'autres procédés d'enseignement selon les niveaux d'instruction. Ils ont appelé à lancer un projet académique devant permettre la promotion de cette langue et ses méthodes d'enseignement.
La transmission des connaissances et des méthodes de communication en langue arabe a été largement débattue lors de cette rencontre qui a été mise à profit pour exposer les résultats des recherches linguistiques en Algérie et les approches analytiques des contributions des savants du Maghreb arabe quant au développement de la langue arabe. Le docteur Ahmed Azzouz, directeur du laboratoire de la langue arabe et de la communication d'Oran, a estimé que le développement de la langue arabe est «impératif dans une conjoncture qui exige d'axer les efforts sur l'optimisation des méthodologies d'enseignement de la langue arabe au profit des nouvelles générations». Quant à l'ex-président du Haut conseil de la langue arabe, le docteur Abdelmalek Mortad, qui a présenté une étude comparative entre la langue arabe et les autres langues étrangères, a affirmé qu'«aucune langue ne peut rivaliser avec la langue du saint Coran», relevant que les «racines et les prolongements de cette langue sont profonds». «La langue arabe n'a pas été servie comme il se doit et reste en quête de recherches et de plus en plus d'efforts, car elle est intimement liée à la pensée à travers l'histoire», a-t-il ajouté. Le docteur Ihsane Kacem Essalhi, chercheur au centre de recherche «Rassael Ennour» d'Istanbul (Turquie), a fait valoir, pour sa part, le retour aux anciens ouvrages de la langue arabe en tant que moyens favorisant le développement de cette langue qui, a-t-il estimé, a encore besoin de moyens de diffusion pour être au diapason de l'évolution des différentes connaissances. Le docteur Salah Belaïd, de l'université de Tizi-Ouzou, qui est aussi membre du centre linguistique algérien, a abordé, dans sa communication intitulée «le mouvement linguistique au Maghreb islamique intermédiaire», l'évolution des utilisations scientifiques de la langue arabe dans la région du Maghreb, insistant sur la nécessité de «tendre des passerelles de communication entre les chercheurs en langue arabe». Le laboratoire de la langue arabe et de la communication, initiateur de cette rencontre qui s'est poursuivie hier, est en phase de concrétiser un projet scientifique sur la «terminologie et l'enseignement de la langue arabe», avons-nous appris lors de ce colloque.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.