Essais nucléaires français en Algérie: Faire appel aux obligations du Traité de non-prolifération    Rencontre gouvernement-walis: Des instructions et des mises en garde    Contrôles renforcés aux frontières    Santé: Les pharmaciens demandent la révision de la carte de «répartition»    NA Hussein Dey: Blocages à tous les niveaux !    Djelfa: Une fillette tuée et un garçon blessé par un poids lourd    Hamza Rouabah, épidémiologiste au CHU de Sétif: «La vaccination des enfants est actuellement à l'étude»    La direction régionale du Commerce d'Oran dresse son bilan: Plus de 2.211 tonnes de produits saisies en 6 mois    La sculpture est-elle «maudite» ?    En perspective des JM 2022 d'Oran: Des instructions pour la réhabilitation du Théâtre de verdure    2.244 écoles fermées en raison des menaces terroristes    Les indépendants à l'assaut des communes    Laporta aurait choisi Xavi    Brèves Omnisports    Mané: «Un match particulier face au Sénégal»    Le Gouvernement s'engage    Des retards qui font mal    Feu sur les spéculateurs!    530000 Personnes vaccinées    La vie a repris ses droits    Qui contrôle les transporteurs?    La fin des enseignants non doctorants ?    125 nouveaux cas et 9 décès    Lamamra brille à New York    «L'Algérie est une puissance régionale»    L'Algérie face au triangle hostile    Reprise du programme culturel et artistique    Journée portes ouvertes    Le Ghanéen Laryea au sifflet    Des salaires à corriger    La littérature comme réinvention perpétuelle du monde    Kaïs Saïed décide d'une série de mesures pour concrétiser la rupture    Un planning de rattrapage pour les travaux en retard    Décès de l'ancien international Rachid Dali    Fateh Talah la 2e recrue...    À la tribune de l'ONU, les Présidents sud-africain et namibien plaident pour l'autodétermination du peuple sahraoui    Le congrès du FFS reporté    La guerre internationale des gazoducs : entre géopolitique et fondamentaux    La scène médiatique en deuil    La facture s'alourdit pour le royaume: Le Maroc joue et perd    Abdelkader Bensalah inhumé au cimetière d'El-Alia    Ali Ghediri condamné à quatre ans de prison    À quand le vrai bonheur?    La presse en deuil    Le séparatisme est un crime en démocraties modèles !    Pétrole : le juste prix ?    La pluralité syndicale et le mammouth UGTA    Formation en écriture cinématographique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Naâma : 11 projets touristiques lancés prochainement
Publié dans Le Financier le 29 - 06 - 2014


Les structures d'accueil et d'hébergement de la wilaya de Naâma seront renforcées par onze projets touristiques offrant ensemble 1.091 lits, réalisés avec un investissement total de 7,758 milliards DA, a-t-on appris dimanche auprès de la direction locale du tourisme et de l'artisanat. La majorité de ces projets avalisés par le comité d'assistance à la localisation et à la promotion de l'investissement et de la régulation foncière (Calpiref) sont implantés au sud de la wilaya, à l'instar de l'oasis de Moghrar, les zones d'expansion touristique d'Ain-Ouerka, Sidi-Boudjemaa et Mekthar, en plus des sites environnant de la zone humide de Haoud El-Deyra à Ain-Benkhelil et le Ksar de Tiout, selon le directeur du secteur, Mohamed Saoud. Ces projets, une fois mis en service, devront générer 507 emplois permanents dans le secteur du tourisme et une centaine d'autres indirects dans celui des services. Dans le cadre de l'encouragement de l'investissement touristique, au cours des dernières années, il a été procédé a l'aménagement de plusieurs poches foncières pour accueillir les établissements touristiques et hôteliers, notamment au niveau de la station thermale d'Ain-Ouerka, les régions de Founassa et Tiout, ainsi que les communes de Djeniène Bourezgue et Asla, selon la même source. Ces projets, en cours de réalisation par des investisseurs nationaux au niveau de certaines communes à vocation touristique situées au sud de la wilaya et dont le taux d'avancement varie entre 5 et 15%, représentent des complexes touristiques, des hôtels relais et des espaces de détente. Ils devront, une fois opérationnels, couvrir le déficit constaté en structures d'hébergement et d'accueil au niveau de la wilaya a indiqué M.Saoud. La wilaya de Naâma dispose d'un potentiel touristique indéniable, à l'instar d'anciens ksour d'une architecture exceptionnelle en zones oasiennes, au coté d'une nature saharienne captivante, des stations de gravures rupestres, des sites de découverte de restes de dinosaures et des sources thermales. Tous ces endroits sont des zones susceptibles d'attirer les investisseurs et les visiteurs dans le but de promouvoir le tourisme intérieur, environnemental et religieux.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.