Real Madrid: Navas tout proche du PSG ?    CRB: Amrani dirigera le Chabab à N'Djamena    JSK - Zeghdane: «Nous sommes déterminés, la qualification est notre seul objectif»    "Il y a beaucoup d'arnaques"    Le maréchal Haftar source d'alimentation du marché noir pétrolier    «Les manœuvres marocaines à Guerguerat menacent la sécurité de toute la région»    L'ONU craint une fragmentation    Le Soudan se dote de nouvelles institutions    Une nouvelle coalition pour barrer la route à Matteo Salvini    5e colonne, en marche !    Benflis insiste sur le départ du gouvernement    Le projet de convention nationale finalisé aujourd'hui    Rassemblement demain devant l'ambassade d'Algérie à Paris    Ribéry prolonge le plaisir chez la Viola    Les joueurs mettent fin à la grève    Où en est l'aménagement du futur parc de Sidi-Ghilès ?    Collecte d'affaires scolaires pour les enfants défavorisés    Nouveau décès parmi les pèlerins algériens    3 morts et 35 blessés dans deux accidents de la route    Un danger permanent en période de grosses chaleurs à Naâma    Tôt ou tard, le rêve redémarrera !    Grande offensive des affaires religieuses    Où est passé le ministre des Moudjahidine ?    Trois sœurs de Kasdi Merbah appellent à rouvrir le dossier    Slimani : Tout pour aider son nouveau club    CAN-2019 (U23) : La sélection nationale en stage à Sidi Moussa    Ligue 2 : Le RCA et l'OMA autorisés à jouer à domicile    L'incident a créé la panique : Deux blessés dans la chute du toit d'une bâtisse à Skikda    Litige opposant Hydro Canal à une société italienne: Risque de vente aux enchères des actions de la société algérienne    Enième report de la livraison des 2.800 logements AADL de Misserghine: Les souscripteurs protestent devant la wilaya    Un sommet avant le SommetV: Poutine en villégiature à Bormes-les-Mimosas    Constantine - Marchés des fruits et légumes: Chute relative des prix et timide reprise des activités    Chlef: Le secteur hôtelier renforcé    Djemaï s'essaye au désespéré sauvetage du FLN    La discipline des juges et magistrats    Risque d'embrasement ?    Après d'importants travaux de restauration: Les Arènes d'Oran ouvertes aux visiteurs    Tiaret: Le cimetière, ce lieu de rencontre des vivants    Artistes en herbe à l'affiche    Après le Front El Moustakbel, rencontre avec Talaï El-Houryate : L'instance de médiation et du dialogue à la rencontre de la société civile    Au deuxième trimestre : L'économie allemande s'est contractée, l'export souffre    Carlos Lopes: Avec la ZLEC, "les Africains ont avantage à faire du commerce intra-africain"    Au second trimestre : Thomson Reuters relève ses prévisions après une croissance de 4%    Energie solaire L'Algérie est prête pour la réalisation du projet national de production de 5600 MW d'électricité    Les 4 conditions de Benflis    Appel à l'investissement privé    L'opposition s'inquiète de l'entrée en vigueur de l'état d'urgence    Javier Bardem appelle à protéger les océans    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Promouvoir la coopération bilatérale
Séjour d'une délégation du Congrès Américain
Publié dans Le Maghreb le 19 - 02 - 2009


En visite en Algérie depuis quatre jours, la délégation du Congrès américain a eu droit à plusieurs rencontres à différents niveaux. L’objectif de ladite visite, selon la chef de la délégation Renée Howell, porte sur le souhait de connaître mieux la réalité de l’Algérie et sa position dans la région. D’autre part, un membre républicain du Congrès américain a souligné que deux aspects ont motivé cette visite : sa sympathie pour la cause sahraouie et le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination et la solidarité de l’Algérie avec les USA lors des événements du 11 septembre 2001. Interrogée sur l’affaire de l’ex-responsable du bureau d’Alger de la Centrale Intelligency Agency (CIA), Andrew Warren, impliqué dans le viol de deux Algériennes, Mme howell s’est dit désolée de cette affaire, ajoutant qu’elle souhaite que les procédures judiciaires soient suivies et donnent des résultats au plus vite. Il y a lieu de souligner que cette affaire a engendré une crise dans les milieux politiques américains. Le département américain de la Justice a d’ailleurs ouvert une enquête sur la question. A souligner que le chef de la CIA à Alger, Andrew Warren, a été rappelé à Washington suite à une accusation de viol sur deux Algériennes. S’agissant de l’audience que la délégation a eu avec l’un des conseillers du président de la République ce mardi, les représentants du Congrès américain ont révélé qu’ils ont posé des questions sur la liberté de culte en Algérie. A rappeler, dans ce cadre, que le secrétariat américain des AE avait rédigé au mois de septembre dernier un rapport sur la liberté de culte en Algérie dans lequel il a été fait état de la répression des minorités non musulmanes. Selon les membres du Congrès américain, le conseiller du chef de l’Etat a expliqué que la liberté de culte est garantie par la Constitution algérienne et l’action menée par les autorités vise quelques activités non autorisées et exploitées par les groupes salafistes à des fins terroristes. Pour rappel, le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs a rejeté le contenu du rapport américain, affirmant par le biais de Mohamed Aissa, directeur général de l’orientation religieuse, l’existence “de groupes religieux illicites activant secrètement dans quelques régions de l’Algérie, et ayant des liens avec des organisations étrangères afin de créer une minorité religieuse en Algérie pour l’utiliser dans un programme favorable aux étrangers”. Le rapport américain est intervenu au moment où le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs était déterminé à ne pas revenir sur la loi régissant les rites religieux, qui est entrée en vigueur en 2006, en matière de sanction des évangélistes par emprisonnement ou d’expulsion en cas de pratique des rites dans des lieux non autorisés par les autorités. A une question relative aux relations économiques entre les deux pays, Mme Howell a souligné que ce serait bien pour les deux parties que les entreprises américaines viennent investir en Algérie avec plus d’opportunités. Il y a lieu de souligner que le volume des échanges entre les deux pays est de 22 milliards de dollars, dominé par les hydrocarbures. La délégation du Congrès américain se rendra aujourd’hui dans la wilaya de Tindouf. Elle est composé de deux membres du Centre des études du Congrès, 5 chefs du cabinet et 9 représentants des députés et un sénateur. Nacera C.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.