Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce vendredi    Amara s'engage à de "profondes réformes"    Huit blessés dans un accident sur l'autoroute est-ouest    Pour que la date du 20 avril 1980 ne soit plus exploitée    Charaf Eddine Amara, nouveau président de la FAF    Le Président Tebboune exhorte les jeunes à tracer leur voie vers la réussite par le travail, le savoir et la rigueur morale    Algérie Poste : La direction menace les grévistes de licenciement    Algérie Poste appelle les travailleurs grévistes à « rejoindre immédiatement » leurs postes    Coronavirus: 167 nouveaux cas, 119 guérisons et 3 décès    Covid-19: la pandémie a fait 2.974.651 morts dans le monde    FAF : le candidat unique, Charaf-Eddine Amara, fixe ses priorités    Le NMLWS condamne la décision de l'ouverture d'un bureau de LREM à Dakhla occupée    Le procès de six hirakistes reporté au 19 mai    Le Kenya désavoue l'ambassadeur marocain à Nairobi    Le RAJ appelle à une conférence nationale    Amandine mon amour    Ces partis à candidats «extra-muros»    Noureddine Tounsi risque un an de prison ferme    Crise du lait en sachet, les rationnements ne suffisent plus    Sommet à Sétif, virée à l'Est pour le CRB et le MCA    CA Bordj Bou Arréridj-MC Oran pour commencer    Flick va-t-il claquer la porte ?    "la réforme de la Sécurité sociale est plus que délicate"    L'AIE relève ses prévisions de la demande    Tension persistante dans l'éducation    Six éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés    Près de 28 000 familles nécessiteuses recensées    Saisie de 155 kg de viande de volaille impropre à la consommation    «La croissance économique n'atteindra pas les 4,5% prévus»    Ahmed Rachedi nommé conseiller chargé de la culture et de l'audiovisuel    Cérémonie des Oscars : des stars en chair et en os, pas sur Zoom    Dans les coulisses de la saison 2 du phénomène "Timoucha"    Des experts de l'ONU appellent à arrêter la colonisation et protéger le peuple palestinien    L'Algérie condamne l'assassinat de Sidi Brahim Ould Sidati    Boumerdès : Engouement au marché du Ramadhan    Bouira: Un piéton fauché par un camion    Faut-il recréer le monde sans nous ?    Au Sahel, «il n'y a aucune solution sans Barkhane»    Al Menfi ferait «tous les efforts possibles» pour le départ des forces étrangères    Est-ce une nouvelle crise ?    Des partis à la recherche de candidats    Nomination des chefs de sûreté    Les premiers signaux d'un emballement social    Les suggestions des opérateurs    Washington prépare à l'Otan le retrait concerté d'Afghanistan    La leçon d'une vie    «L'Etat n'abandonnera jamais le cinéma»    Lancement de la plateforme numérique «lawhati.dz»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La conservation de la biodiversité est une question d'intérêt mondial
Parcs de l'Ahaggar et du Tassili
Publié dans Le Maghreb le 24 - 03 - 2010


Les grandes lignes du projet "conservation de la biodiversité d'intérêt mondial dans les parcs de l'Ahaggar et du Tassili" ont été présentées, lundi à Tamanrasset, dans le cadre des journées d'information organisées par le ministère de la Culture du 22 au 24 mars 2010. Dans son intervention Mourad Betrouni, directeur de la protection légale et de la valorisation du patrimoine culturel au ministère de la Culture, a rappelé les différentes étapes de ce projet relevant par ailleurs le "caractère indissociable" des patrimoines naturel et culturel de ces deux sites. "Cette indissociabilité est l'essence même de la protection de la biodiversité" a expliqué le conférencier pour qui la biodiversité "doit être perçue sous l'angle de l'approche patrimoniale, " Aissa Abdelguerfi, expert du projet, a révélé les mesures prises dans ce cadre à savoir "la gestion raisonnée des parcours", "l'exploitation contrôlée de la flore locale" et " l'interdiction de la coupe et de l'abattage des arbres" tout comme il a souligné l'importance des micro-projets mis en place notamment dans les domaines de l'agriculture, de l'élevage, de l'artisanat et de l'écotourisme conçus par et en accord avec les concernés. "Dans cette gestion particulière, nous faisons appel à divers partenaires ayant en commun des objectifs de protection de l'environnement", a-t-il indiqué, ajoutant que "de nombreuses formes de gestion des ressources naturelles reflètent une association du nouveau et de l'ancien". Dans un message adressé aux participants, la ministre de la Culture, Khalida Toumi, a mis en exergue l'importance de ce projet dont "la première phase préparatoire, dite de renforcement des instruments de gestion de la biodiversité, a traversé une longue période de maturation et de reformulation des objectifs en fonction des intérêts stratégiques de notre pays dans ce domaine". "Nous sommes en présence d'un projet qui nous engage dans une solidarité mondiale pour la conservation de la biodiversité", a indiqué la ministre qui a tenu à féliciter les éminents experts qui "ont effectué les diagnostics, réalisé les meilleurs choix et négocié un projet d'importance mondiale et d'enjeu planétaire, celui de la diversité biologique". Dahmane Yahiaoui, représentant du ministère des Affaires étrangères, a souligné, de son côté, la portée de ce projet qui a débuté en septembre 2005 et bénéficié d'un financement du Fonds de l'environnement mondial (FEM). Le représentant du PNUD (Programme des Nations unies pour le développement), Mamadou Mbaye, a salué les efforts de l'Algérie qui, a-t-il dit, "s'est engagé, depuis longtemps, dans un programme de la conservation de la biodiversité". "Ce projet est la parfaite illustration d'un partenariat sincère et durable pour la préservation de la biodiversité", a-t-il ajouté. Au programme de ces journées figurent des communications sous les titres "les mécanismes de financement du FEM : cas de figure du projet Ahaggar-Tassili", "Projet, conservation de la biodiversité d'intérêt mondial dans les parcs de l'Ahaggar et du Tassili N'Ajjer : portée et enjeux", "Les modalités d'exécution de la 1re phase du projet Ahaggar-Tassili : gestion administrative et financière", et "La mise en œuvre du programme d'action et activités" dans les sites Ahaggar et Tassili. Par ailleurs il est prévu des ateliers animés par des spécialistes, avec l'adoption, à la clôture des journées, d'une série de recommandations.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.