Guardiola : «Mahrez mérite d'avoir plus de temps de jeu, mais...»    Man Utd : Fernandes répond à Klopp    Le RCD fustige le gouvernement    Système ou pratiques ?    Un citoyen en appelle à Karim Younès    L'activiste Amar Berri arrêté, puis relâché    Le Care pointe l'absence de données économiques    Omerta sur la liste des concessionnaires    «La station de dessalement de Douaouda fournira 100 000 m3 d'eau»    Les arrêts de travail déclarés par internet à la CNAS    L'Union européenne reste le premier fournisseur de l'Algérie    Développement du gisement de fer de Gara Djebilet    Guterres propose Jan Kubis pour le poste d'envoyé spécial    5 chasseurs tués et 3 autres grièvement blessés par l'explosion d'une bombe artisanale    Une nouvelle caravane de migrants vers les Etats-Unis    Un deuxième "impeachment" historique    Les émeutiers cherchaient à "capturer et assassiner" des élus    Baisse drastique des visas pour les Algériens    «C'est Bouteflika qu'il fallait juger»    Bonne opération pour l'OM, l'ASO et la JSS    La belle "remontada" des Verts face au Maroc    "Je ne céderai jamais à la pression de la rue"    Ni Bouzenad ni Laroussi à la rescousse    Les joueurs arrêtent la grève    Début de sprint pour l'OM    Vers un autre recensement du vieux bâti    Les mesures de confinement reconduites    L'opération vaccination sera-t-elle lancée dans les délais ?    Des cabines électriques mobiles à la rescousse    14 marchés aux bestiaux hebdomadaires rouverts    Le terroir et le travail de la terre en exposition à la galerie Le Paon    Les Libyens revendiquent la paternité de Chachnaq    La formation de Bennabi lui a permis de faire des applications dans les sciences    Les lauréats du Prix du président de la République distingués    Une nouvelle stratégie pour renforcer le rôle des microentreprises et des start-up    Lancement du concours du meilleur conte illustré sur Yennayer    Google soutient le plan d'immigration de Biden    Les Etats-Unis sanctionnent le concepteur du vaccin iranien contre la Covid-19    Erdogan se fait inoculer le vaccin chinois CoronaVac    Conseils de l'ordre des médecins et chirurgiens-dentistes: Des syndicats dénoncent une «situation de blocage»    Nettoyer le pays de qui et de quoi ?    Les faits têtus de la réalité    Deux mandats de dépôt pour détournement au Trésor public    Tébessa: Cinq morts et trois blessés dans l'explosion d'une bombe artisanale    Meftah: Une usine de biscuits prend feu    Bouira: Deux morts et deux blessés dans une explosion de gaz    Retour au point de départ    Tébessa: Si la place de la Victoire m'était contée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des maisons inondées et chaussées impraticables à Batna et Bouira
Intempéries
Publié dans Le Maghreb le 16 - 06 - 2010

Des eaux se sont infiltrées dans des dizaines de maisons dans plusieurs zones de la wilaya de Batna où la circulation automobile a été "sérieusement perturbée" à la suite des fortes pluies enregistrées lundi soir, a-t-on appris, mardi, de la Protection civile.
Ces précipitations, parfois accompagnées de grêle et de vents violents, ont causé des dégâts jugés assez importants, notamment dans la ville de Merouana (nord-ouest de Batna), où de nombreuses habitations, mais aussi des écoles et des établissements de santé ont été envahis par les eaux, a ajouté la même source, faisant état de "nombreuses interventions" de la Protection civile dans cette localité. En effet, des interventions ont également été effectuées par les éléments de ce corps à Oued El Ma, Ain Touta et Bitam où d'importantes quantités d'eau ont été pompées de l'intérieur de plusieurs habitations, mais "sans qu'il n'ait été enregistré le moindre dégât humain". Par ailleurs, à Batna-ville, de nombreuses artères ont été complètement inondées du fait de ces pluies torrentielles, rendant très ardus les déplacements des véhicules et des piétons, en particulier dans le quartier de Bouakal, où l'obstruction de la majorité des avaloirs (à cause des objets hétéroclites et de la boue charriés par la pluie) a favorisé la formation de petits torrents, a-t-on constaté. Selon les services de la météorologie nationale, basés à l'aéroport international Mostefa-Benboulaïd de Batna, le volume de ces précipitations a atteint "19 mm et un peu plus au chef-lieu de wilaya". Cependant, Bouira aussi a subi des dégâts matériels occasionnés par des inondations suite aux trombes d'eau qui se sont déversées, lundi après-midi, notamment dans ses localités du sud-est a-t-on appris de la Protection civile. Dans le même sens, la même source a fait état également du débordement de l'oued Bordj Akhriss, dont les crues ont emporté six véhicules qui étaient en stationnement dans un parking situé près de ce cours d'eau, dont le pont a été submergé et fissuré par des eaux en furie.
Les véhicules, qui étaient inoccupés, ont été rapidement repêchés par la protection civile qui assure qu'aucune perte en vies humaines n'a été déplorée. Dans la commune d'El Adjiba, à l'est de la ville de Bouira, la circulation a été perturbée temporairement sur la RN 5, alors que le siège de la société Cosider, implanté dans la localité, a subi des infiltrations d'eau ayant provoqué des dégâts matériels. La protection civile a ajouté que deux habitations situées dans la commune d'El-Hachimia ont été inondées et leurs occupants relogés et qui a fait état également de l'inondation de dix autres habitations. En effet, pour faire face à cette situation d'''urgence'', une cellule a été mise en place sur instruction du wali pour suivre l'évolution de la situation et prendre les mesures nécessaires en cas de détérioration des conditions atmosphériques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.