Bechar: installation du nouveau chef de la sûreté de wilaya    Man City : Agüero proche de rejoindre le Barça    Les appels à la libération de Rabah Karèche se multiplient    Un début d'année prometteur pour Sonatrach    Programme national des énergies renouvelables: création d'une société mixte Sonatrach/Sonelgaz    Un conseil militaire mis en place    Slogans exclusivement démocratiques et modernistes    L'Aigle noir à quitte ou double    Zoran Manojlovic, nouvel entraîneur    Youcef Bouzidi apporte ses précisions    «Le sondage doit devenir un réflexe»    La flambée des prix persiste    Arrestation d'une bande de dealers    Grégoire Dasse nommé directeur des ventes de Renault    Le président de SOS Bab El-Oued sous mandat de dépôt    À LA MEMOIRE DES MARTYRS DU PRINTEMPS NOIR    la liste des membres sélectionnés approuvée    Les marchés optimistes    L'Algérie à la 146e place    Sécurité régionale et relance de l'UMA au menu    Porsche signe son meilleur premier trimestre    Les travailleurs de l'éducation maintiennent la pression    Béni Douala célèbre ses héros    La Chaîne II inaudible sur la bande FM    La chanson surprise de Lounis Aït Menguellet    Coupe de la CAF. Coton Sport – JS Kabylie (14h) : Un match chaud pour les Canaris    Handball : L'AG élective invalidée    Coupe arabe de la FIFA 2021 : L'Algérie sera présente au rendez-vous qatari    A partir de la citadelle d'Alger : Coup d'envoi des festivités du mois du patrimoine    Eviter l'effet boule de neige    Education: Nouvelles protestations annoncées    Tiaret: La ville croule sous les ordures    Aïn El Turck: Une dizaine de baraques de fruits et de légumes démantelées    La tomate n'a pas partout le même goût    Air Algérie vers le crash    Marche pacifique à Béjaïa    La Turquie maintient le flou    Incompréhensible décision    Les oligarques sont-ils de retour?    Le directeur régional et plusieurs douaniers limogés    Fin des poursuites dans une affaire de déstabilisation de l'Etat    L'Algérie condamne l'attaque terroriste du village de Gaigorou    187 nouveaux cas et 5 décès en 24h    Attaque terroriste sur une base militaire dans le Nord-Est    L'ONU face à ses responsabilités    Le patrimoine et la spiritualité à l'affiche    «Le livre en tamazight a fait des pas de géant»    L'ONDA a versé plus de 50 millions DA    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des maisons inondées et chaussées impraticables à Batna et Bouira
Intempéries
Publié dans Le Maghreb le 16 - 06 - 2010

Des eaux se sont infiltrées dans des dizaines de maisons dans plusieurs zones de la wilaya de Batna où la circulation automobile a été "sérieusement perturbée" à la suite des fortes pluies enregistrées lundi soir, a-t-on appris, mardi, de la Protection civile.
Ces précipitations, parfois accompagnées de grêle et de vents violents, ont causé des dégâts jugés assez importants, notamment dans la ville de Merouana (nord-ouest de Batna), où de nombreuses habitations, mais aussi des écoles et des établissements de santé ont été envahis par les eaux, a ajouté la même source, faisant état de "nombreuses interventions" de la Protection civile dans cette localité. En effet, des interventions ont également été effectuées par les éléments de ce corps à Oued El Ma, Ain Touta et Bitam où d'importantes quantités d'eau ont été pompées de l'intérieur de plusieurs habitations, mais "sans qu'il n'ait été enregistré le moindre dégât humain". Par ailleurs, à Batna-ville, de nombreuses artères ont été complètement inondées du fait de ces pluies torrentielles, rendant très ardus les déplacements des véhicules et des piétons, en particulier dans le quartier de Bouakal, où l'obstruction de la majorité des avaloirs (à cause des objets hétéroclites et de la boue charriés par la pluie) a favorisé la formation de petits torrents, a-t-on constaté. Selon les services de la météorologie nationale, basés à l'aéroport international Mostefa-Benboulaïd de Batna, le volume de ces précipitations a atteint "19 mm et un peu plus au chef-lieu de wilaya". Cependant, Bouira aussi a subi des dégâts matériels occasionnés par des inondations suite aux trombes d'eau qui se sont déversées, lundi après-midi, notamment dans ses localités du sud-est a-t-on appris de la Protection civile. Dans le même sens, la même source a fait état également du débordement de l'oued Bordj Akhriss, dont les crues ont emporté six véhicules qui étaient en stationnement dans un parking situé près de ce cours d'eau, dont le pont a été submergé et fissuré par des eaux en furie.
Les véhicules, qui étaient inoccupés, ont été rapidement repêchés par la protection civile qui assure qu'aucune perte en vies humaines n'a été déplorée. Dans la commune d'El Adjiba, à l'est de la ville de Bouira, la circulation a été perturbée temporairement sur la RN 5, alors que le siège de la société Cosider, implanté dans la localité, a subi des infiltrations d'eau ayant provoqué des dégâts matériels. La protection civile a ajouté que deux habitations situées dans la commune d'El-Hachimia ont été inondées et leurs occupants relogés et qui a fait état également de l'inondation de dix autres habitations. En effet, pour faire face à cette situation d'''urgence'', une cellule a été mise en place sur instruction du wali pour suivre l'évolution de la situation et prendre les mesures nécessaires en cas de détérioration des conditions atmosphériques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.