Affaire «Tahkout»: Liberté provisoire pour le ministre du Tourisme    Quel dialogue national ?    Pour la 21ème semaine consécutive: Les étudiants poursuivent les manifestations    Automobile: La 1re pierre de l'usine Peugeot le 21 juillet    Tlemcen: Gendarmerie et police enquêtent à la CCLS    Une médiation morte avant de commencer    Equipe nationale: Cap sur le Sénégal    Les cinq clés de la réussite de l'Algérie    Constantine - Premier vol vers les Lieux Saints de l'Islam demain    Université «Mohamed Boudiaf»: 3.500 nouveaux bacheliers attendus    Douze accidents de la route en 48 heures    Chakib Khelil et le scandale Panama Papers    Energie nucléaire : Réalisation prochaine d'une station de production de l'électricité    Energies renouvelables : Sonelgaz possède l'expérience nécessaire pour accompagner le programme national    Les opérateurs intéressés bénéficieront de l'accompagnement public    La Tunisie toujours attractive    Karim Younes confirme sa présence    Les pays de l'UE à la recherche d'une approche commune à l'endroit de l'Iran    Al-Assad promet de poursuivre les efforts pour former un comité constitutionnel    Une guerre US contre l'Iran entraînera un déluge de missiles sur Israël    Algérie Motors annone l'arrivée du C400 X et le C400 GT    Une plateforme anticorruption contre 8.000 fonctionnaires    Italie : Les dessous du déplacement de Salvini à Washington    Algérie-Mali : Le ministre malien des AE en visite de travail à Alger    Le successeur d'Ouyahia connu ce samedi    La meilleure voie de voir l'Algérie de demain    CAN-2019: Les "Verts" droit au but    Le club NRAI El Harrach remporte le trophée    Afflux record au stade au 5 juillet    CAN-2019 : les Verts en finale    Le Real Madrid annonce la mort du frère de Zineddine Zidane    Ambiance : L'Algérie, entre liesse populaire et rêve de deuxième étoile    Cour suprême : Abdelkader Benmessaoud mis en liberté provisoire    Marches des étudiants à Alger    Baisse drastique des réserves de change    Conseil interministériel élargi : Examen des préparatifs de la prochaine rentrée sociale    Lancement d'une campagne de sensibilisation aux accidents de la route    Près de 700 millions de DA de marchandises non facturées mises sur le marché    14 orpailleurs arrêtés à Tamanrasset et Bordj Badji Mokhtar    Programme d'activités estivales : Cap sur la grande bleue    Exposition collective d'arts plastiques    30 wilayas au Salon national des arts traditionnels et cultures populaires    Regain de créativité théâtrale pour enfants    Un mythe, des voyages hors du commun    Participation de plus de 20 wilayas    Exposition collective d'artistes peintres des wilayas de l'Ouest    .sortir ...sortir ...sortir ...    L'autofiction, une quête de soi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Baisse de 1,6% de l'indice des prix à l'importation
En comparaison à l'année précédente
Publié dans Le Maghreb le 01 - 02 - 2011

Au moment où les exportations de l'Algérie ont connu une légère hausse, l'indice des prix à l'importation de marchandises, quant à lui, a enregistré une baisse de 1,6% au cours des neuf premiers mois de 2010 par rapport à la même période une année auparavant, a appris l'APS auprès de l'Office national des statistiques (ONS). Selon cet organisme, cette baisse qui n'a pas touché tous les groupes des importations est plus prononcée pour les groupes "biens de consommation non-alimentaires avec un pourcentage de -28,7%. Quant au groupe des "produits bruts", il connaîtra une baisse de -21,5%. Le groupe "alimentation, boissons, tabacs" le sera à -6,7% et le groupe des "demi-produits" avec -1,7%. Pour rappel, le groupe des biens de consommation non-alimentaires est constitué essentiellement des médicaments, véhicules et accessoires, réfrigérateurs et congélateurs, etc. Quant au groupe alimentation, boissons, tabacs, il regroupe notamment les céréales, semoule et farine, laits, produits laitiers, sucres, café et thé. L'ONS notera, en outre, des augmentations de prix à l'importation pour les groupes "équipements agricoles" avec 27,9%, et pour les "équipements industriels" avec 7,8%. Il s'agira des équipements nécessaires aux transports de personnes et de marchandises, aux industries de turbines et turboréacteurs, de pompes, d'articles de robinetterie et de transformateurs électriques.
Le groupe des "matières premières, énergies et lubrifiants", qui regroupe notamment des huiles, goudrons, hydrogène et gaz rares, hydrocarbures acycliques, a connu également une hausse de 6,2%. En glissement annuel, les baisses des prix ont été observées pour les mois de janvier (8,6%), mars (6,2%), mai (7,6%), juin (5,8%) et juillet (11,7), tandis que des hausses ont été enregistrées aux mois de février (4,3%), avril (1,5%), août (7,7%) et septembre avec une hausse de 15,6%, ces deux derniers mois ayant coïncidé avec le mois de Ramadhan et la Fête de l'Aïd, rappelle-t-on. En valeur courante, les importations de marchandises ont enregistré une baisse de 0,6% au cours de la période de référence par rapport à la même période 2009, totalisant ainsi 2 198,3 milliards de dinars contre 2 186,2 milliards de dinars, déclare l'ONS. Par groupe de produits, la plus forte augmentation en valeur a été enregistrée par les groupes "équipements agricoles" avec 54,5%, les "matières premières, énergie et lubrifiants" (37,5%) et produits bruts (7,4%). Mais, appuie l'ONS, ces augmentations n'ont pas de conséquences majeures sur le total des importations, compte tenu de leur faible poids dans la structure, respectivement 1%, 5,4% et 0,3%, précise l'organisme. En revanche, des baisses en valeurs courantes sont enregistrées pour les groupes d'utilisation "biens de consommation (-6,4%), "demi-produits" (2,5%), "alimentation, boissons, tabacs" (-1,8%), "équipements industriels" (-1,5%), relève l'ONS. En matière de répartition des importations de marchandises par zone géographique, l'ONS relève la part prépondérante de l'Union européenne (UE) avec 50,4% de la valeur globale des importations avec 1 102,8 milliards de dinars, même avec une baisse de 4,8% par rapport aux neuf premiers mois 2009 (1 154,7 milliards de dinars). En outre, la même source a indiqué que l'Asie reste le premier concurrent de l'UE. Cette tendance est due, essentiellement aux avantages en termes de prix à l'importation tirés des pays d'Asie qui restent plus attractifs que ceux des pays européens, ce qui explique d'ailleurs la hausse des importations en provenance de l'Asie, puisque leur part continue à augmenter pour atteindre 24% durant les neufs premiers mois de 2010. En valeur courante, les importations de marchandises asiatiques sont passées de 502,5 milliards de dinars durant les neufs premiers mois de 2009 à 524 milliards de dinars en 2010, en hausse de 4,3%, précise l'Office national des statistiques. Par ailleurs, les autres pays d'Europe représentent 7,6% des importations totales, l'Amérique latine (6,4%), l'Amérique du Nord (5,9%), les pays arabes (2,8%), et les pays du Maghreb (1,2%) et les pays d'Afrique 1,1%, ajoute l'ONS. L'évolution globale des volumes importés lors des neufs premiers mois de 2010, et par rapport à la même période de 2009, est de 1%, ajoute l'ONS. L'IVU a enregistré un recul de 2,2 % en 2009, soit la première baisse après des hausses successives depuis 2003.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.