Espaces commerciaux: les directeurs régionaux tenus de durcir le contrôle    Accidents de la circulation: 17 morts et 1 263 blessés en une semaine au niveau national    Déchets organiques: l'AND tiendra son troisième webinaire de valorisation mercredi à Alger    Pertes brut    Nouveau round des négociations entre Londres et Bruxelles    Tensions autour de résultats non proclamés    La mouvance islamiste dans l'œil du cyclone en France    La fille des Aurès    Un ancien élu du FIS dissous pour représenter l'Anie    Priorité à la stabilisation du marché    Le rapport 2019-2020 soumis au gouvernement fin novembre prochain    Grève générale à Tala Ifacène    Les corps de deux harraga repêchés    Lâcher d'une centaine de faisans à El-Esnam    L'année sans Sila...    Une fresque poétique sur une Algérie de tolérance et de diversité    Un guide pratique sur les traditions anciennes    Doublé de Bendebka face à Al-Nassr    Le Raja Casablanca s'incline devant le Zamalek    Les Canaris en stage à Palm-Beach    Le plan stratégique national dévoilé    «L'équilibre entre l'offre et la demande est nécessaire»    Les partisans du «non» se plaignent de l'interdiction de leurs activités    Talaie el-Hourriyet appelle à la participation    Un deuxième report au 9 novembre prochain    Luis Arce, le dauphin d'Evo Morales, remporte la présidentielle    Tarte aux pommes, amandes et chocolat    Début d'une réunion de la commission militaire conjointe à Genève    Guterres estime «possible» le dialogue avec certains groupes extrémistes    Réserves de change, la dégringolade    «Un crime colonial» peu présent dans le cinéma algérien    «La littérature algérienne en exil», thème d'une conférence tenue à Alger    Banksy revendique une œuvre murale à Nottingham    Culture-PLF 2021: proposition de clôture de 3 comptes spéciaux pour le secteur    La presse nationale relève une forte mobilisation des partis politiques pour expliquer la nouvelle constitution    Des subventions allouées aux deux équipes de foot à Constantine    Campagne référendaire: le vote en faveur du projet d'amendement constitutionnel permettra l'éclosion des énergies (presse régionale)    Gestion de l'après Covid-19: appel à un nouveau modèle de soutien à la Culture    Présomptions condamnables ?    USM Bel-Abbès: Reprise sur place en attendant les stages    JSM Béjaïa: Le bon sens a prévalu    Ligue des champions d'Europe: PSG - United, de la revanche dans l'air !    Un destroyer américain fait escale au port d'Alger    Marché de Aïn El Turck: Retour en force des étals de vente de viande de l'abattage clandestin    L'ex-commissaire: Kaddour Benkhira n'est plus    Vers la reconduction de l'enseignement à distance    Comparution de l'ex-wali zoukh    "La révision constitutionnelle consacre et préserve les constantes de l'identité nationale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Cycle "Reportage et documentaire méditerranéens"
Cinémathèque algérienne
Publié dans Le Maghreb le 15 - 09 - 2011


La Cinémathèque algérienne propose pour la rentrée sociale à partir de demain jusqu'au 19 septembre 2011, un cycle de films consacré au reportage et documentaire méditerranéens. Ce rendez-vous organisé en collaboration avec le Centre méditerranéen du cinéma et de l'audiovisuel de Marseille (CMCA), verra la participation de cinéastes et professionnels du 7e Art. C'est ainsi que José Luis Peafuerte, Jérôme Laffont (Belgique), Agnès Gattegno (France) Salim Aggar et Ali Fatah Ayadi (Algérie) présenteront au public leurs films respectifs. De plus, Habiba Djahnine (responsable des rencontres cinématographiques de Béjaïa), Latifa Laffer (doctorante en sciences sociales (filière philosophie du cinéma) à Paris VIII et Fatma-Zohra Zamoum (réalisatrice), animeront des conférences-débats autour de la question de la cinématographie. François Jacquel, directeur du CMCA de Marseille, sera également présent à ces journées consacrées au reportage et documentaire méditerranéens. Les projections se dérouleront dans la grande et la petite salle de la Cinémathèque algérienne (sise à la rue Larbi-Ben-M'hidi), et ce, à raison de quatre, voire cinq projections par jour. Cinq jours durant, le public est convié à découvrir des films documentaires et des reportages relativement récents, entre 2005 et 2009, abordant des thématiques différentes, relatives au social, mais également à des évènements historiques marquants, à l'image de "L'autre 8 Mai 1945" de Yasmina Addi. Un film de 53 minutes, réalisé en 2008, qui revient sur une date-clef pour l'histoire de France. La réalisatrice a retrouvé de "nombreux documents inédits, des archives du gouvernement français et des services secrets anglais et américains". Elle a rencontré ces hommes et ces femmes qui ont "vécu et subi cette répression".

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.