Oran: la perturbation dans l'alimentation en eau potable bientôt réglée    Environnement: Boudjemaa se félicite du lancement de l'Initiative nationale de restauration du barrage vert    Les Iraniens aux urnes vendredi pour élire un successeur à Hassan Rohani    Euro 2020 : la Belgique renverse le Danemark    L'Algérie se dirige vers l'accession à l'OMC    Bac 2021: 5.084 détenus attendus dimanche prochain    Signature d'un mémorandum d'entente entre trois établissements touristiques publics pour une saison estivale 2021 réussie    Coronavirus: 382 nouveaux cas, 245 guérisons et 7 décès    Real Madrid: Benzema salue son "frère" Ramos    Euro 2020 : Une triste première dans l'histoire de la sélection allemande    Le Wali de Bechar limogé    Sahara occidental: "la position de Madrid n'a pas changé et ne changera pas"    «Le RND est une partie de l'Alliance présidentielle»    La surprenante révélation de Kaïs Saïed    Les Verts pour leur résurrection    Le Graët ne désespère pas pour une revanche Algérie-France !    L'ESS face à l'écueil Bordjien, derby indécis à Alger    Coudées franches pour Tebboune    Baadji: "le peuple algérien a barré la route à ceux qui voulaient faire échouer les élections"    Plus de 900 kg de produits avariés saisis et détruits    Vers le pass sanitaire    Journée mondiale de l'enfant africain: le ministère de la Culture trace un programme artistique riche    Première édition des Journées nationales du cinéma amateur    Mounia Meddour membre du jury d'«Un certain regard» du Festival de Cannes    Le festival national culturel des musique et danse diwane délocalisé à Aïn Sefra    Le Britannique Karim Khan élu procureur général    Le MSP pose ses conditions    Une production de près de 165 000 quintaux de céréales prévue    Lancement de la campagne de vaccination    Le procès de l'affaire Sonatrach 1 renvoyé sine die    Une subvention de Mobilis    Ultime chance de reprise    La Palestine de nouveau sous les bombardements    HISTOIRE D'UN HOMME D'EXCEPTION    Vibrant hommage à Josette et à Maurice Audin    Monologue de l'Algérien irreprésentable    Acheter la rumeur et vendre la nouvelle !    L'Onplc s'unit à la Gendarmerie nationale    Alger «nettoyée» de Daesh    Plusieurs opérations menées par l'ANP    Plus de 13.000 bénéficiaires convoqués    Le Makhzen sombre dans l'agonie    Un soldat nigérien tué, deux soldats français blessés    Dégel furtif au bord du lac Léman    Ça traîne!    "Notre victoire, c'est celle de l'Algérie nouvelle"    Cabale médiatique contre l'Algérie    L'APN fait tomber les peaux mortes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Prix de l'or noir : Le pétrole finit la semaine en léger recul à New York
Publié dans Le Maghreb le 29 - 01 - 2012

Les prix du pétrole ont terminé en léger recul, avant-hier, à New York, dans un marché lesté par des nouvelles économiques en demi-teinte aux Etats-Unis mais soutenu par des inquiétudes persistantes au sujet de l'Iran. Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mars a cédé 14 cents par rapport à la clôture de jeudi, à 99,56 dollars sur le New York Mercantile Exchange. A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance a fini, quant à lui, à 111,46 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 67 cents. Les cours de l'or noir, en léger repli à l'ouverture, ont ensuite évolué à la hausse, passant brièvement au-dessus de la barre des 100 dollars, avant de finir à des cours très proches de ceux de la veille. Les prix du brut sont pratiquement inchangés, a remarqué Andy Lipow de Lipow Oil Associates. Nous n'avons pas eu de nouvelles vraiment fraîches d'Iran aujourd'hui, autre que le fait que le pays risque de suspendre ses exportations à destination de l'Europe, a-t-il poursuivi.
Mais les incertitudes persistantes au sujet de l'Iran continuaient à soutenir les cours du brut new-yorkais. Les parlementaires iraniens doivent examiner ce week-end un projet de loi visant à interdire immédiatement l'exportation de pétrole vers l'Europe, en réponse à l'embargo décidé lundi par l'Union européenne (UE) contre Téhéran. Or, cet embargo de l'UE ne doit être mis en place que progressivement, d'ici au 1er juillet. Des responsables de l'AIEA à Vienne ont indiqué qu'une équipe d'inspecteurs se rendrait en Iran de dimanche à mardi. Jeudi, les Etats-Unis ont jugé insuffisantes les déclarations du président iranien Mahmoud Ahmadinejad qui a affirmé le même jour être prêt à reprendre les discussions sur son programme nucléaire controversé. Dans un document à l'intention du G20 publié mercredi, le Fonds monétaire international estime que le cours du baril de pétrole bondirait de plus de 30 dollars si l'Iran décidait de fermer le détroit d'Ormuz, comme Téhéran menace de le faire.
En outre, la fermeture programmée de raffineries de ConocoPhillips notamment en Californie et au New Jersey tirait le marché des matières premières à la hausse, a indiqué M. Lipow. Il y a eu un rebond du marché (...) après la fermeture de raffineries dans qui affecte l'approvisionnement, donc on a eu un rebond important aujourd'hui, de l'essence surtout, qui a pris environ 8 cents le gallon, a-t-il précisé. La conjoncture économique américaine, plutôt en demi-teinte, avant-hier, contrebalançait en revanche ces tendances haussières, faisant craindre une baisse de la demande, entraînant de ce fait les cours à la baisse. Nous avons eu des nouvelles décevantes aux Etats-Unis, a relevé le courtier, se référant notamment aux chiffres de la croissance publiés, qui s'est nettement accélérée, à 2,8% au quatrième trimestre, selon la première estimation officielle. C'est moins que l'estimation médiane des analystes, qui donnait le PIB en hausse de 3,2% au quatrième trimestre.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.