La lutte contre la corruption : Zeghmati déclare la guerre à la mafia    26e vendredi du Hirak: Les manifestants à Alger réitèrent leur attachement à leurs revendications    Affaire Hamel: Abdelmalek Boudiaf sous contrôle judiciaire, mise en liberté pour Bensebane Zoubir    USA : Le patron de la FTC pas opposé à un démantèlement des géants du numérique    Bourses : Les places européennes terminent en baisse    Russie : Comment expliquer l'absence inattendue de chaleur cet été ?    Répression de manifestants sahraouis à Laâyoune: L'usage excessif de la force par les forces marocaines dénoncé    Côte d'Ivoire : Vers la fin du procès Gbagbo à la CPI ?    Al-Aqsa: L'OLP avertit contre les conséquences des tentatives d'Israël de changer le statu quo    Ligue 1 (1ère journée) : Le MC Alger tenu en échec par l'AS Aïn M'lila    Guinée : L'entraîneur et le 1er vice-président de la fédération sanctionnés pour corruption    Khenchela: Le "Khliî" (viande séchée), une tradition qui résiste au temps à Tazghart    Education: La rentrée scolaire aura lieu aux dates fixées    Crise politique : La solution passe par une présidentielle à travers un dialogue "inclusif et constructif"    "Je reste attaché à la plateforme de Aïn-Bénian"    Mandat de saisie du pétrolier iranien relâché par Gibraltar    Air Algérie parmi les compagnies affichant le plus grand taux de retards    Un navigateur palestinien pour éviter les checkpoints israéliens    Infinix, les nouveaux Smartphones mis en lumière à Constantine    Le comité des sages installé    29 harraga interceptés en mer    Décès de 18 hadjis algériens    La conférence reportée au 24 août    Signature d'un mémorandum d'entente entre l'Algérie et les états-Unis    NAHD : Un nul au goût de victoire    Les raisons du limogeage de la Juge d'El Harrach    SIDI BEL ABBES : Un octogénaire et sa fille meurent écrasés par un train    Le MCA rate son premier match    La peau de mouton, un patrimoine en perdition    Rabat prête à relever le défi    Des facilitations au profit des agriculteurs pour l'octroi des autorisations    Signature d'un mémorandum d'entente entre l'Algérie et les USA    Belaili de retour à Angers? Le président du SCO dit non    Les Algériennes en stage à Blida    L'Unicef tire la sonnette d'alarme    Le pétrolier iranien "Grace 1" relâché    Des administrateurs pour assurer la gestion    Raids des forces de Haftar contre des aéroports civils    Appel à participation pour le 5e Grand prix El-Hachemi-Guerouabi    Ouverture du Festival du raï    Projection du documentaire "Tadeles''    Djam sélectionné dans la compétition officielle    Des soirées dédiées au monologue et à l'humour    MCO - USMBA: Commencer la saison par un succès    Sûreté de wilaya: Deux campagnes de sensibilisation sur le respect du code de la route    Pour le 26ème vendredi de suite: La mobilisation continue malgré la canicule    Le secteur de l'éducation renforcé par des infrastructures scolaires: 5 lycées, 30 groupes scolaires et 8 CEM pour la prochaine rentrée    L'armée se rapproche de la ville clé de Khan Cheikhoun    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Afin de développer le tourisme en Algérie : Les banques appelées à faciliter l'obtention de crédits aux investisseurs
Publié dans Le Maghreb le 22 - 03 - 2014

Le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Mohamed Lamine Hadj Saïd a appelé, jeudi passé à Alger, les banques à faciliter aux investisseurs les procédures d'obtention de crédits pour la réalisation de leurs projets touristiques et hôteliers.
Dans une allocution prononcée à l'occasion de la signature d'une convention-cadre entre son département et cinq banques privées, le ministre a souligné la nécessité "d'assister et d'accompagner les investisseurs durant les différentes étapes du projet" pour développer le tourisme en Algérie. Les investisseurs sont appelés à effectuer "une étude détaillée de leurs projets pour déterminer leurs coûts et faciliter l'obtention de crédits", a-t-il dit.
Dans ce cadre, le ministre a précisé que son département compte poursuivre les efforts "pour aplanir les difficultés auxquelles font face les investisseurs, en assurant le foncier et en facilitant le financement tout en prenant en considération la spécificité de l'activité touristique et hôtelière et en accélérant les mesures administratives".
Pour la durée de traitement des dossiers d'octroi de crédits, M. Hadj Saïd a indiqué qu'elle "ne dépasse pas 30 jours pour les projets hôteliers et 40 jours pour le réaménagement, et ce à compter de la date de dépôt du dossier auprès des banques". "Les banques peuvent octroyer un crédit à même de financer jusqu'à 70% du coût du projet avec une durée de remboursement qui oscille entre 5 et 12 ans", a fait savoir le premier responsable du secteur. Par ailleurs, le ministre a souligné la nécessité d'insuffler une nouvelle dynamique au tourisme national au titre du Schéma directeur d'aménagement touristique "SDAT 2030" pour faire de l'Algérie une destination de choix. "Nous ne voulons pas faire de l'Algérie une alternative à d'autres destinations mais nous voulons développer une industrie touristique authentique qui prenne en compte nos spécificités culturelles, historiques, civilisationnelles et naturelles", a souligné le ministre. Il a, en outre, rappelé les dernières mesures prises pour permettre aux investisseurs de bénéficier de terrains à l'intérieur des Zones d'expansion touristique (ZET), indiquant que cette opération a ciblé jusqu'à présent 130 projets touristiques essentiellement dans les régions côtières. Ces projets devraient assurer 30.500 nouveau lits et près de 15.000 postes d'emploi directs avec une enveloppe financière de 183 milliards DA. Ces projets concerneront également "les ZET dans les Hauts-Plateaux et le Sud". En 2013, 746 projets touristiques ont été annoncés à travers le territoire national à même d'assurer quelques 85.000 nouveaux lits et créer près de 40.000 postes d'emploi avec un coût de près de 400 milliards DA. Pour sa part, le président de l'Association algérienne des banques et établissements financiers (ABEF), Boualem Djebbar, a souligné la nécessité de soutenir et d'accompagner le secteur du tourisme à travers le financement des projets d'investissement dans le domaine touristique.
M. Djebbar a, dans ce sens, rappelé l'importance que revêt ce secteur dans la création de la richesse économique, mais aussi en matière de développement durable et de création de postes d'emploi pour résorber le chômage.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.