Feux de forêt: le Président Tebboune reçoit les condoléances de son homologue palestinien    Goudjil salue le grand intérêt qu'accorde le Président de la République au dossier de la Mémoire    Feux de forêt: le secrétaire général de la Ligue arabe présente ses condoléances à l'Algérie    Jeux de la Solidarité Islamique: l'Algérie décroche dix médailles en Kick-boxing, dont cinq ce jeudi    Manchester United: l'hypothèse Dortmund pour Ronaldo    Congrès de la Soummam: un dispositif de génie pour assurer la plus grande sécurité    Congrès de la Soummam: Un "saut qualitatif" dans la conduite de la Révolution    Feux de forêt : le Président Tebboune reçoit les condoléances de son homologue tunisien Kaïs Saïed    Tennis / Tournoi international ITF (U14): l'Algérienne Badache sacrée à Tunis    Le Premier ministre se rend à El-Tarf    Feux de forêts: le Haut commandement de l'ANP mobilise des hélicoptères    Une délégation du Centre africain pour le contrôle et la prévention des maladies reçue à Alger    "Section Aéroportée 2022": exécution de l'épreuve du Biathlon    Industrie pharmaceutique: Benbahmed aborde avec des experts de l'UA les opportunités de coopération    Le monodrame "Gilgamesh, comme vous en avez jamais entendu parler" présenté à Alger    Déclarations algérophobes de Raïssoui : des "divagations infâmes" étrangères à l'unité des rangs    «Les Palestiniens, spectateurs et acteurs de leur... propre extinction ?»    Faible impact    Agriculture et développement rural: Aperçu historique sur l'évolution du foncier agricole en Algérie à travers les âges    Démographie et procréation    Les habitants de la corniche endurent le calvaire: Embouteillages, tension sur les transports, diktat des «clandestins»    Aïn El Beïda: La ligne 28 prolongée jusqu'à la cité 2000 logements    ONE, DEUX, TROIS... TAHIA L'ALGERIE !    Gara-Djebilet: L'exploitation de la mine de fer a commencé    Ligue 2: Préparation de la nouvelle saison    Le courage de vivre    L'esprit des comportements    Incorrigible Makhzen!    La presse marocaine prend le relais    Dix-sept morts après des frappes turques dans le nord    La recherche scientifique est la seule voie    «Le bien-être individuel est lié à l'action collective»    La justice rouvre de nombreux dossiers    Le Maroc c'est toujours... kif-kif    «Il faut revoir la gestion des ports de pêche»    Fin de mission pour les administrateurs    Afrique nous voilà!    Algérie-Brésil en France?    Lagraâ veut partir    Et de trois pour Syoud!    «Raïssouni se trompe de cible»    Demain, l'ascension d'Azrou N'Thor    «Décoloniser la préhistoire algérienne»    Tebboune présente ses condoléances    Céréaliculture: rappel aux producteurs l'obligation de livrer leurs récoltes aux CCLS    Des partis algériens dénoncent: Nouvelle provocation marocaine    Solution factice    15 pays y prennent part    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Transports par VTC : La start-up Uber valorisée à 17 milliards de dollars
Publié dans Le Maghreb le 08 - 06 - 2014

La start-up américaine de transport Uber, dont l'application permet de louer un véhicule de tourisme avec chauffeur (VTC), a annoncé avant-hier avoir levé 1,2 milliard de dollars, ce qui la valorise à 17 milliards de dollars.

A titre de comparaison le titre de microblogs Twitter pesait 19,48 milliards de dollars avant-hier en Bourse. La valorisation de Uber, qui n'est pas coté en Bourse, pourrait encore grimper puisque l'entreprise, fondée par deux trentenaires de la Silicon Valley, Travis Kalanick et Garrett Camp, envisage un nouveau tour de table de 200 millions de dollars, indique-t-elle dans un communiqué. Créée en 2009 à San Francisco, Uber est connue pour ce service de location, pensé comme une alternative aux taxis classiques. Il passe par une application mobile qui, par un système basé sur la géolocalisation, vous trouve en quelques minutes un véhicule (service de limousine ou voiture de particulier), souvent propriété d'une société de transport en contrat avec Uber, dans plus de 70 villes de 36 pays. La société se finance en encaissant une commission sur le prix de la course.
Nous sommes très heureux d'avoir des investisseurs institutionnels de premier rang comme des fonds d'investissements, des fonds spéculatifs et des sociétés de capital investissement, indique le communiqué de la startup. Ont pris part à ce tour de table les fonds BlackRock, Fidelity Investments et Wellington Management, ce qui donne une allure de Who's Who à l'actionnariat de la startup: avant cette levée d'argent frais, Uber comptait déjà comme actionnaires le géant de l'internet Google, via son fonds Google Ventures, la prestigieuse banque d'affaires Goldman Sachs ou encore Jeff Bezos, le patron du mastodonte de l'e-commerce Amazon. Cette levée de fonds tombe au moment où Uber, qui s'attaque au secteur très réglementé des taxis, se retrouve au cœur de plusieurs polémiques. La ville de New York par exemple, s'est opposée à l'utilisation par les taxis de l'application d'Uber à cause notamment de son système de tarification, qui ne correspond pas au prix fixé par le compteur obligatoire dans ces véhicules.
En Europe, c'est le service de covoiturage urbain d'Uber avec des voitures de particuliers qui fait polémique. Des recours ont été déposés dans plusieurs pays. Uber personnifie là aussi la concurrence déloyale des VTC pour les fédérations de taxi, qui ont appelé à une journée de manifestation dans plusieurs capitales européennes le 11 juin.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.