Tebboune présente ses condoléances    Le patron du groupe Ennahar Anis Rahmani condamné à 10 ans de prison ferme    Déclaration de politique générale du Gouvernement: renforcer les capacités du système national de défense    Engagement à appliquer les directives du Président afin de mettre les collectivités locales au service du citoyen    Arkab participe à Vienne à la 66éme Conférence générale de l'AIEA    Sahara occidental : le Front Polisario salue la position "de principe et historique" du Mozambique    L'Algérie soutient la candidature de la Palestine pour devenir le 194ème Etat membre de l'ONU    Il y a 60 ans était proclamée la République algérienne    Real : Valverde a dit non au PSG    Pour Dani Alves, Ronaldo ne peut pas atteindre Messi    Lancement du 6e Recensement général de la population et de l'habitat    L'Algérie apporte son soutien    Lamamra s'entretient avec son homologue chinois    Pluies orageuses et chutes de grêle sur plusieurs wilayas à partir de ce dimanche    Rencontre gouvernement-walis: la mission des collectivités locales pour redynamiser l'investissement au centre des travaux du 2e atelier    Algérie-Mauritanie: Signature d'un protocole dans le domaine de la pêche et de l'économie maritime    Gouvernement-walis: Les nouvelles instructions de Tebboune    Equipe nationale: Des Verts à deux visages    Lettre dans un ballon !    Ligue 2 amateur: C'est reparti pour un long exercice    Un mois et demi après la visite de Macron: La Première ministre française attendue les 8 et 9 octobre à Alger    Les mirages du sucre et du lait    Affiner les indicateurs sociaux et économiques: Le recensement général débute aujourd'hui    Naufrage au large de la Syrie : le bilan grimpe à 90 morts    Contradictions ?    À l'épreuve du terrain    La tuile pour Maignan    Inculquer aux jeunes les valeurs de l'olympisme    Boudina termine 7e    Cuba élu à la présidence du Groupe des 77 et de la Chine en 2023    L'Algérie à pas sûrs...    Cette Dame force l'admiration    Ce que dira Benabderrahmane à l'APN    Quatre dealers arrêtés    21 cadres municipaux sous enquête    Le juteux marché des enseignants    219 Commissions rogatoires émises    La moudjahida Zineb El Mili n'est plus    Les massacres du 17 octobre 1961 en débat    Tentation et faux-semblant    Ain Defla: la pièce théâtrale "Hna ou Lhih" au festival de Mostaganem    CNAL: le projet de loi sur le statut de l'artiste "prêt en 2023"    Tizi-Ouzou/Elections communales: l'amélioration du cadre de vie, une priorité pour "Tasqamut N'Ussirem"    Saisie de quantités importantes de cigarettes dans les wilayas d'El Oued et d'Illizi    Corruption: 10 ans de prison requis contre l'ex-wali de Skikda Fouzi Belhacine    «Gros» mots : les contre-chocs    Kamel Aoun n'est plus    Gestion des collectivités locales : va-t-on vers de nouveaux réflexes ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



A l'occasion de la journée mondiale du travail : Le président Bouteflika félicite les travailleurs algériens
Publié dans Le Maghreb le 02 - 05 - 2015

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a salué hier, à l'occasion de la fête mondiale des travailleurs coïncidant avec le premier mai de chaque année, l'"héroïsme" des travailleurs qui, dès la première année de l'indépendance, ont engagé la bataille de la reconstruction nationale, mettant en avant les "importants" acquis sociaux réalisés depuis cette date.
Dans un message adressé aux travailleurs algériens, le chef d'état n'a pas manqué de saisir cette occasion pour rendre hommage aux sacrifices ancrés des martyrs de la guerre de Libération glorieuse, ainsi, il a salué les avancées réalisées par les travailleurs visant à reconstruire notre nation dans tous les domaines, "Je tiens à m'incliner, une nouvelle fois, à la mémoire des vaillants chouhada de la liberté, militants de l'UGTA, à leur tête le martyr Aïssat Idir, tout comme je salue, avec ferveur, l'héroïsme des travailleuses et travailleurs qui, dès la première année de l'indépendance, ont engagé la bataille de la reconstruction nationale dans tous les secteurs, avec des moyens dérisoires, mais avec une foi inébranlable dans l'avenir de l'Algérie", a indiqué le chef de l'Etat dans un message adressé aux travailleurs algériens.
Il a relevé que les années écoulées depuis "ont été jalonnées d'importantes réalisations accomplies, grâce aux efforts de toute la collectivité nationale, et qui se sont traduites également par des avancées significatives, y compris dans la promotion des droits et acquis sociaux".
Le président Bouteflika a mis en avant les "importants acquis des travailleurs suite aux revalorisations successives de leurs salaires, aussi bien dans le secteur économique que dans celui de la Fonction publique".
Le président de la République a évoqué la question des augmentations aux retraités, "Les pensions et allocations de retraite ont également connu une évolution régulière suite aux augmentations opérées dans le cadre de la loi ou à titre exceptionnel", a-t-il ajouté. A cet effet, le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale a indiqué avant-hier, où il était l'invité de la rédaction de l'ENTV, qu'une augmentation de 5% a été ajouté aux pensions des retraités, et cela, suite à une instruction du président Bouteflika.
Le chef de l'Etat a également noté "la récente consolidation du système national de protection sociale par la promulgation de la nouvelle loi relative aux mutuelles sociales qui institue la retraite complémentaire au bénéfice de leurs adhérents, ce qui permettra à tout travailleur d'avoir la possibilité d'augmenter son revenu à l'âge de la retraite".
S'agissant du dialogue social, il s'est félicité de "la constance et de la qualité de la concertation traditionnelle" entre le gouvernement et les partenaires socio-économiques qui fut couronnée, en février 2014, par la conclusion du pacte économique et social de croissance, lequel, a-t-il souligné, "est devenu, depuis, une référence en matière de partenariat stratégique autour d'objectifs et d'actions à mener, en commun, pour assurer le développement du pays".
Le président de la République a invité, à cette occasion, "tous les travailleurs et travailleuses à continuer à œuvrer à la concrétisation de ce pacte qui vise, notamment, à affermir la bonne gouvernance, à renforcer les capacités nationales de gestion du développement durable et à accélérer le processus de réformes économiques afin d'impulser le développement du pays".

Une salutation vénérable aux habitants du sud
S'agissant de l'unité territoriale, le même message poursuit que le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a rendu hommage vendredi aux habitants du Sud du pays pour leur "résistance héroïque" à même de faire échouer les projets visant à détacher le Sahara algérien du reste de la patrie. "Sachant que l'UGTA célèbre cette année la fête du travail à El Oued, je voudrais la charger d'y porter mon salut, mon affection et mon respect à tous nos compatriotes des wilayas du Sud du pays", a indiqué le président Bouteflika dans le message.
Il a relevé que tous les Algériens "n'oublient pas la résistance héroïque de nos compatriotes du Sud pour faire échouer les projets visant à détacher le Sahara algérien du reste de notre patrie indivisible".
"Pour avoir personnellement partagé la foi et l'héroïsme de nos compatriotes du Sud durant la lutte de Libération nationale, je suis profondément convaincu que nos jeunes générations qui, à travers les wilayas du Sud du pays, ont des attentes sociales aussi légitimes que leurs frères dans le Nord du pays, sauront également opposer le même patriotisme que leurs aînés à toutes les sirènes de la division des rangs du peuple algérien pétri et uni par les souffrances de ses résistances séculaires et de sa lutte héroïque pour l'indépendance", a-t-il précisé.
Le chef de l'Etat a noté qu'"en ce qui concerne l'exigence pressante liée au développement des régions des Hauts-Plateaux et du Sud du pays où le 1er Mai doit autant fleurir que partout ailleurs, l'UGTA peut également jouer, grâce à l'esprit responsable et engagé de ses militants, un rôle déterminant dans l'accompagnement du processus engagé comportant des programmes conséquents de réalisation de projets dans tous les domaines d'activités".
De ce fait, les efforts de l'Etat pour renforcer les infrastructures et le développement humain dans tous ses aspects à travers les wilayas du Sud et des Hauts-Plateaux "seraient insuffisants s'ils n'étaient accompagnés d'une création de richesses et d'emplois à la mesure des capacités que recèlent ces régions et des attentes que nourrissent notamment nos jeunes en quête de travail, de valorisation de leurs connaissances et de leurs compétences et, partant, de leur insertion sociale", a relevé le président Bouteflika.
Le président de la République a invité, à cet effet, l'UGTA à "associer ses efforts à ceux des pouvoirs publics et de la société civile pour promouvoir, à travers les wilayas du Sud et des Hauts plateaux, le développement de tous les secteurs économiques, y compris l'agriculture et le tourisme".
"Nul doute que l'UGTA saura, de concert avec le gouvernement et les associations patronales, faire du développement accru des wilayas du Sud et des Hauts-Plateaux, un des objectifs de leurs délibérations tripartites et l'une des finalités du pacte économique et social de croissance", a assuré le chef de l'Etat.

L'UGTA, un important acquis pour la nation
Dans le même sillage, le président Bouteflika a considéré que l'Union générale des Travailleurs algériens (UGTA) est un acquis important pour l'Algérie et un outil efficace de défendre les droits des travailleurs algériens, en affirmant que l'UGTA était en mesure d'apporter, en collaboration avec les institutions concernées, une contribution "décisive" à la préservation et à la promotion de l'outil national de production
Le Président a indiqué qu' "Il ne fait aucun doute que l'UGTA est en mesure d'apporter, en collaboration avec les institutions concernées, une contribution décisive à la préservation et à la promotion de l'outil national de production constitué à la fois par les entreprises publiques et par celles relevant du secteur privé pour créer davantage de richesses et d'emplois".
Il a appelé l'UGTA à continuer à inscrire cet objectif "parmi ses priorités dans la mission qu'elle s'est assignée et qu'elle remplit avec responsabilité et engagement, grâce à sa capacité de mobilisation des travailleurs et à la grande audience dont elle peut, légitimement, se prévaloir auprès des employeurs et des pouvoirs publics".
"L'UGTA constitue tant avec les uns qu'avec les autres, un partenaire incontournable dans le cadre de la mise en œuvre du pacte économique et social qui apporte une contribution indiscutable à la stabilité du monde du travail et, partant, à celle du pays", a-t-il ajouté.
Pour le chef de l'Etat, "la solution d'avenir, personne n'en disconviendra, passe incontestablement par une politique résolue visant, d'une part, à concentrer nos efforts sur l'élargissement substantiel de l'offre nationale et, d'autre part, sur une amélioration significative de la productivité du travail".
Il a noté que "l'offre nationale s'est, en effet, beaucoup contractée au fil des années, alors que la demande globale de tous les agents économiques et sociaux a considérablement augmenté entraînant un recours sans cesse croissant aux importations de biens et de services, de toute nature, financées grâce aux recettes d'hydrocarbures".
"Cette situation devra être progressivement mais rapidement redressée", a-t-il assuré.
Le président Bouteflika a souligné l'urgence de la "reconquête" du marché intérieur, ce qui constitue, a-t-il affirmé, "la meilleure voie qui puisse garantir une croissance saine et durable, et qui renforcera sans nul doute nos capacités à investir les marchés étrangers".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.