La Moudjahida Annie Steiner sera inhumé aujourd'hui à El Alia    Liste contestée    Que faire pour réguler le marché ?    Reprise à la hausse des activités du commerce extérieur    Ligue arabe, ONU, UE et UA réclament «un retrait immédiat» des troupes étrangères    Le fils d'Idriss Déby intronisé président de la République    Le Conseil de sécurité face à ses responsabilités    La Super Ligue se déballonne, le foot européen doit recoller les morceaux    Le CRB enfonce le CABBA    Préparation des JO de Tokyo 25 athlètes en stage à Bordj-Bou Arréridj    «10 000 patients sont en attente d'une greffe»    Tajine de kefta aux œufs    Le pire est à craindre    «Contrainte majeure» pour certains, «normale» pour d'autres    La première édition du 2 au 5 juillet 2021 aux Ouacifs    Actuculte    FAF : Zetchi passe la main à Amara    RC Kouba : Six mois de suspension pour Ghalem    ARAMA DE RETOUR, NEGHIZ CONTACTE    La JSK a fait le job à Garoua, Sétif résiste à Johannesburg    7 décès et 182 nouveaux cas    Le lanceur d'alerte Noureddine Tounsi restera en prison    Grandiose marche nocturne à Akbou    Un procès peut en cacher un autre    Incendie au marché de gros des fruits et légumes    Cote d'alerte    Promenade des Sablettes : Campagne de sensibilisation à la sécurité routière    Création d'une société ENR mixte Sonatrach/Sonelgaz : Que deviendra le programme solaire des 1000 mégawatts ?    Lancement d'une étude macroéconomique    La Banque mondiale table sur un baril à 56 dollars en 2021    7070 météorites algériennes filent illégalement à l'étranger    "Nous devons entretenir notre mémoire"    Ecoles primaires: Les appels au débrayage se multiplient    Amnesty International: «Une nette baisse des condamnations à mort en Algérie»    Des Algériens parmi eux: 18.000 enfants migrants non accompagnés disparus en Europe    Un fonds de 7,55 millions d'euros pour les migrants    La nécessaire coordination    Le challenge de deux présidents    «Possibilité non négligeable» d'une victoire de l'extrême droite    15 quintaux de kif marocain saisis    La sanglante guerre d'usure des Houthis    L'Algérie ne tombera pas    Les islamistes rêvent de victoire    768 Logements sociaux électrifiés    Des milliers de travailleurs investissent la rue    L'art comme oeuvre marchande    Promouvoir la diversité linguistique amazighe    «Les centres d'archives sont une vitrine»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Corée du Nord : Kim Jong-Un assure avoir réussi à miniaturiser des têtes nucléaires
Publié dans Le Maghreb le 10 - 03 - 2016

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a assuré que son pays avait réussi à miniaturiser des têtes nucléaires pouvant être placées sur un missile balistique, créant ainsi une vraie dissuasion nucléaire, a rapporté hier l'agence officielle KCNA.
Les têtes nucléaires ont été standardisées pour les missiles balistiques en les miniaturisant, a affirmé le dirigeant nord-coréen lors d'une réunion avec des experts nucléaires, cité par l'agence.
Si Pyongyang a déjà affirmé avoir maîtrisé la technologie permettant de concevoir des têtes nucléaires miniaturisées, c'est la première fois que Kim Jong-un revendique de façon aussi explicite cette percée qui pourrait changer la donne concernant les capacités nucléaires de son pays.
On peut appeler cela une vraie dissuasion nucléaire, a déclaré le dirigeant nord-coréen, ajoutant qu'il s'agissait d'engins thermonucléaires, en écho aux revendications de Pyongyang d'avoir testé avec succès en janvier une bombe à hydrogène, une annonce que de nombreux experts internationaux avaient accueillie avec scepticisme.
Ce quatrième essai nucléaire et un tir de fusée le mois dernier, effectués tous deux en violation de résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies, ont accru les tensions dans la péninsule coréenne.
En réponse, le Conseil de sécurité a décidé à l'unanimité d'imposer une nouvelle série de lourdes sanctions à la Corée du Nord la semaine dernière.
Signe des crispations, le puissant Commandement suprême de l'Armée populaire coréenne a menacé lundi d'une attaque nucléaire préventive la Corée du Sud et les Etats-Unis qui conduisent actuellement les plus importantes manœuvres conjointes jamais organisées sur la péninsule.
La Corée du Nord n'hésitera jamais à procéder à une frappe nucléaire préventive si sa souveraineté d'Etat nucléarisé était menacée par les Etats-Unis et leurs alliés, a abondé Kim Jong-un, selon KCNA.
Plus notre force de frappe nucléaire augmente, plus notre capacité à dissuader une agression et une guerre nucléaire est puissante, a-t-il poursuivi.
Si Pyongyang dispose vraisemblablement d'un petit arsenal de têtes nucléaires, les spécialistes sont divisés quant à sa capacité à les monter sur des missiles.
Les tirs de fusée ont pu permettre au programme de missiles balistiques nord-coréen de progresser, estiment les experts. Mais la plupart d'entre eux pensent que Pyongyang ne maîtrise pas la technologie de rentrée dans l'atmosphère, après la phase de vol balistique, qui serait nécessaire pour toucher un territoire aussi lointain que les Etats-Unis.
Il est de plus incertain qu'un éventuel engin miniaturisé conçu par la Corée du Nord puisse être suffisamment résistant pour supporter les chocs, les vibrations et les variations de températures associés à un vol balistique.
Washington a toutefois affirmé lundi prendre au sérieux les menaces de frappes nucléaires de Pyongyang.
La Corée du Nord a revendiqué en janvier avoir testé avec succès sa première bombe à hydrogène ou bombe H, une annonce mise en doute par nombre d'experts internationaux en raison notamment de l'ampleur de la déflagration enregistrée, bien moins forte que celle qui aurait accompagné une bombe thermonucléaire.
Disposer d'une bombe H opérationnelle, bien plus puissante que la bombe atomique ordinaire, serait un énorme pas en avant pour Pyongyang.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.