Mobilisation pour la libération de Laâlami    Une forte mobilisation au rendez-vous    Le Hirak entame sa deuxième année    RCD : "Il faudra faire bien plus pour nous soumettre"    Journée d'étude sur "L'exception d'inconstitutionnalité des lois"    Emanciper le droit ? C'est possible !    Le pétrole à son plus bas prix depuis un an    L'IFPEN français confirme sa participation    Probable rappel de nouvelles voitures Daimler truquées    Fitch Ratings projette une baisse de 3,75% des ventes    UGTA : de l'éviction de Sidi-Saïd à l'émergence de son sosie    Le spectre de grosses pénuries    Décès d'Idriss El Djazaïri : une carrière vouée aux bonnes causes    Voici les objets qu'on oublie souvent dans la voiture    Tunisie : le gouvernement Fakhfakh entame son travail    L'Union africaine compte déployer 3 000 soldats au Sahel    Le virus présent en Italie avant l'endémie en Chine    Bounedjah dans le viseur de Besiktas    Dziri Billel «indécis»    Quelles perspectives pour Serport ?    Aït Djoudi quitte le NAHD    Programme des huitièmes (aller le 12 mars, retour le 19)    Le MCA en quête de confirmation    Fausse alerte au coronavirus    Report du procès Hamel et Berachedi prévu jeudi à Blida    Guelma : les dépouilles de 3 harraga rapatriées    Baba à la chantilly    Mouloud Mammeri, fondateur de l'anthropologie algérienne    Actucult    Les "50 ans de la chanson raï" célébrés à Oran    Nina Lys Affane revient avec des "Fracas de sens"    "Le silence des armes, l'illusion de la paix"    Le duo japonais de musique traditionnelle «Wagaku Miyabi» séduit Alger    J'ai cherché des Islamistes dans le Hirak !    Brésil : Chantage de Bolsonaro contre la presse    JS Kabylie : Un match à ne pas perdre    JSMB – USMH : Le choc des mal classés    Près de la moitié des montants alloués non consommés    La Syrie martyrisée    Site antique de Tiklat (El kseur) : Destructions au sein de la nécropole    Ooredoo Algérie: Bassam Yousef Al Ibrahim nouveau directeur général adjoint    Election d'une nouvelle instance présidentielle: Vers un congrès extraordinaire du FFS    Algérie-Pays du Golfe: La diplomatie algérienne à l'épreuve du feu    Des outils de mesure contre le gaspillage d'eau    Les autorités tentent de rassurer à propos du coronavirus: Colère après la suspension de la Omra    Un réseau de trafiquants de psychotropes démantelé    Tribunal Sidi M'hamed: «El-Bouchi» condamné à 8 ans de prison, Khaled Tebboune acquitté    L'art du Goul populaire menacé de disparition à El Bayadh    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Augmentation sensible du taux de raccordement au réseau d'AEP
Annaba
Publié dans Le Maghreb le 06 - 01 - 2008

Le secteur de l'hydraulique à vu ces dernières années une amélioration remarquable dans la wilaya de Annaba à la faveur des investissements publics injectés dans ce secteur raison pour laquelle le taux de raccordement au réseau d'alimentation en eau potable (AEP) a atteint en 2007 au niveau de la région de 97 %. En effet, l'augmentation du taux de raccordement au réseau d'AEP, qui était de 80 % en 1999, a permis une amélioration des plages horaires de distribution de l'eau, dont la dotation a atteint 150 litres /jour /par habitant contre 90 litres /jour / par habitant en 1999 , a-t-on indiqué à la direction de l'hydraulique.
Cette amélioration de la distribution de l'eau potable a ciblé principalemen-t les zones défavorisées qui ont été intégrées dans les réseaux d'AEP grâce à la réalisation de projets. Par ailleurs, des opérations visant le renforcement du réseau d' AEP ont été livrées en 2007, permettant aux localités implantées au sud de la wilaya, notamment Chorfa, Aïn Berda, El Harrouchi et Selmoun El Hachemi, de mieux s'approvisionner en eau potable à partir de la nappe phréatique de Guelaat Bousbaa , dans la wilaya de Guelma . C'est le cas également des localités d'El Eulma, de Berrahal, Chetaibi, Hdjar Eddis et d'autres zones éparses qui reçoivent l'eau potable à partir de la nappe phréatique de Guerbès dans la wilaya de Skikda . Ces transferts d'eau ont été accompagnés de travaux de rénovation des réseaux d'AEP qui ont concerné, notamment les communes de Annaba, Seraïdi, El-Eulma, El Hadjar, Sidi-Amar, Aïn Berda , Berrahal et Treat où près de 34.000 mètres linéaires et 840 branchements ont été réalisés, indique-t-on.
Les capacités de stockage de l'eau potable ont été également renforcées à la faveur de la réalisation de réservoirs dans les communes d'El Bouni, El-Hadjar et Hdjar Eddis pour mieux répondre à la demande en eau . Outre la mise en place de groupes électrogènes au niveau des stations de pompage, l'aménagement et le bétonnage du bassin de rétention à la cité Zaafrania du chef-lieu de wilaya , le secteur de l'hydraulique a enregistré la livraison d'autres projets destinés à protéger les zones basses contre les inondations. S'agissant des perspectives de développement du secteur de l'hydraulique à moyen terme, il est prévu la poursuite de l'effort visant le renforcement des approvisionnements en eau potable à partir du barrage de Bouggouss, en cours de réalisation dans la wilaya d'El Tarf et devant fournir 50.000 mètres cubes d'eau par jour . Il est programmé aussi des opérations de réhabilitation des réseaux de desserte en eau ainsi que la poursuite des actions d'assainissement en visant à mettre un terme aux problèmes de déperditions de l'eau potable à cause de la vétusté de près de 560 kilomètres de réseau d'AEP. D'autres projets seront également inscrits pour combler le déficit en eau potable constaté dans certaines localités implantées au sud de la commune de Sidi Amar , a-t-on annoncé. Un plan annuel pour l'année 2008 a été, par ailleurs, retenu pour une exploitation rationnelle des infrastructures hydriques et de l'eau. D'un montant de 80 millions de dinars, ce programme est destiné au renforcement et l'extension des réseaux d'assainissement à Annaba, conformément au plan directeur. Il est à noter que plus de 52 millions de dinars ont été également retenus en vue de la réalisation de travaux permettant de mieux protéger Annaba des inondations, outre l'acquisition de matériels hydriques pour un montant de 20 millions de dinars.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.