Real : Zidane prend les choses en main avec Ramos    Pyongyang répond par une insulte aux critiques de Bolton    Les aliments les plus indiqués pour détoxifier le foie    Sahara Occidental : Pour les Sahraouis, la France a saboté le travail de Köhler    Sport : Des champions internationaux oubliés    11 milliards pour l'aménagement des plages    Béni Amrane : 70 familles sans eau ni électricité    Douadi Boussella. Poète : Une passion dans les veines    Le dossier de 12 hauts responsables transmis par le parquet d'Alger: Ouyahia, Sellal et d'autres ministres devant la Cour suprême    Election présidentielle: Une équation sans inconnues ?    Transition politique: Nabni se penche sur huit expériences démocratiques concluantes    Pluies au Centre et à l'Est: Des inondations et des coupures d'électricité    Alger: Incendie à l'hôpital Nefissa Hamoud    Médéa: Trois morts dans une collision    Le ministre de l'Energie, Mohamed Arkab: «L'Etat ne reviendra pas sur la règle du 51/49»    La pénétrante de Oued Ouchayeh dans un sale état    Jérôme Boateng sur le départ    Lopetegui convoité pour remplacer Sarri?    Le GS Pétroliers passe en finale    Le FFS appelle à un dialogue sans prélable    Faudrait-il un Poutine pour l'Algérie?    L'avion de l'opposant Katumbi attend l'autorisation d'atterrir à Goma    Le chef du Conseil de transition se rend en Egypte    Comme en 1962? Comme en 1992?    Le Thought 4 Food s'invite à Annaba    Saisie de 7,4 tonnes de cannabis au large de l'Algérie    Treize blessés dans la collision de deux bus    Amazon Prime Video, bientôt lancé en France, menace Netflix    Fermé depuis 27 ans, le Mausolée royal de Maurétanie rouvre    Le Hirak sur la planète Mars    Le site Medias DZ a fait un sondage sur les programmes du Ramadhan    Européennes : LREM entre le marteau des gilets jaunes et l'enclume des divisions internes    Journée de l'Afrique: Une Afrique unie, intégrée, en paix et prospère    Tournoi de Sassari : Médaille de bronze pour Fateh Benferdjellah    MC Oran : le président insiste sur son départ, l'ère Hyproc loin de commencer    Japon : Baisse des exportations pour un cinquième mois consécutif    A Oran : Les superficies consacrées aux arbres fruitiers et à la vigne en baisse    Gouvernement : Nouvelles nominations à la tête d'entreprises publiques clés    Situation en Libye : Smail Chergui dénonce une guerre par procuration    L'Algérie s'opposera à la transaction    La feuille de route des Moudjahidine    Le gouvernement annonce le gel des poursuites    Lacunes de sécurité et mauvaise exploitation    Quel Brexit sans Theresa May ?    Programme du Planétarium de Chenoua pour lemois de Ramadhan    La Palme d'or pour le «Parasite» de Bong Joon-ho    Le public algérois renoue avec le fado    Baâziz enflamme le public à Dar Abdeltif    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Augmentation sensible du taux de raccordement au réseau d'AEP
Annaba
Publié dans Le Maghreb le 06 - 01 - 2008

Le secteur de l'hydraulique à vu ces dernières années une amélioration remarquable dans la wilaya de Annaba à la faveur des investissements publics injectés dans ce secteur raison pour laquelle le taux de raccordement au réseau d'alimentation en eau potable (AEP) a atteint en 2007 au niveau de la région de 97 %. En effet, l'augmentation du taux de raccordement au réseau d'AEP, qui était de 80 % en 1999, a permis une amélioration des plages horaires de distribution de l'eau, dont la dotation a atteint 150 litres /jour /par habitant contre 90 litres /jour / par habitant en 1999 , a-t-on indiqué à la direction de l'hydraulique.
Cette amélioration de la distribution de l'eau potable a ciblé principalemen-t les zones défavorisées qui ont été intégrées dans les réseaux d'AEP grâce à la réalisation de projets. Par ailleurs, des opérations visant le renforcement du réseau d' AEP ont été livrées en 2007, permettant aux localités implantées au sud de la wilaya, notamment Chorfa, Aïn Berda, El Harrouchi et Selmoun El Hachemi, de mieux s'approvisionner en eau potable à partir de la nappe phréatique de Guelaat Bousbaa , dans la wilaya de Guelma . C'est le cas également des localités d'El Eulma, de Berrahal, Chetaibi, Hdjar Eddis et d'autres zones éparses qui reçoivent l'eau potable à partir de la nappe phréatique de Guerbès dans la wilaya de Skikda . Ces transferts d'eau ont été accompagnés de travaux de rénovation des réseaux d'AEP qui ont concerné, notamment les communes de Annaba, Seraïdi, El-Eulma, El Hadjar, Sidi-Amar, Aïn Berda , Berrahal et Treat où près de 34.000 mètres linéaires et 840 branchements ont été réalisés, indique-t-on.
Les capacités de stockage de l'eau potable ont été également renforcées à la faveur de la réalisation de réservoirs dans les communes d'El Bouni, El-Hadjar et Hdjar Eddis pour mieux répondre à la demande en eau . Outre la mise en place de groupes électrogènes au niveau des stations de pompage, l'aménagement et le bétonnage du bassin de rétention à la cité Zaafrania du chef-lieu de wilaya , le secteur de l'hydraulique a enregistré la livraison d'autres projets destinés à protéger les zones basses contre les inondations. S'agissant des perspectives de développement du secteur de l'hydraulique à moyen terme, il est prévu la poursuite de l'effort visant le renforcement des approvisionnements en eau potable à partir du barrage de Bouggouss, en cours de réalisation dans la wilaya d'El Tarf et devant fournir 50.000 mètres cubes d'eau par jour . Il est programmé aussi des opérations de réhabilitation des réseaux de desserte en eau ainsi que la poursuite des actions d'assainissement en visant à mettre un terme aux problèmes de déperditions de l'eau potable à cause de la vétusté de près de 560 kilomètres de réseau d'AEP. D'autres projets seront également inscrits pour combler le déficit en eau potable constaté dans certaines localités implantées au sud de la commune de Sidi Amar , a-t-on annoncé. Un plan annuel pour l'année 2008 a été, par ailleurs, retenu pour une exploitation rationnelle des infrastructures hydriques et de l'eau. D'un montant de 80 millions de dinars, ce programme est destiné au renforcement et l'extension des réseaux d'assainissement à Annaba, conformément au plan directeur. Il est à noter que plus de 52 millions de dinars ont été également retenus en vue de la réalisation de travaux permettant de mieux protéger Annaba des inondations, outre l'acquisition de matériels hydriques pour un montant de 20 millions de dinars.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.