Coronavirus: 197 nouveaux cas 161 guérisons et 3 décès    Le Président Mahmoud Abbas achève sa visite en Algérie    Foot: les dettes des clubs professionnels dépassent les 1.000 milliards de centimes    LDC : Le programme des matchs de ce mardi    Légère baisse de la production d'agrumes    Les Benhamadi condamnés    12 militaires et "des dizaines de terroristes" tués    Une Association sahraouie tient l'ONU pour responsable des crimes marocains    Le SG de l'ONU condamne "fermement"    Le dossier sera traité jeudi prochain    Seules deux femmes siégeront à l'APW de Béjaïa    Le procès de Chakib Khelil aura lieu le 20 décembre    En souvenir d'Omdurman    Belmadi quatrième    Plusieurs routes bloquées dans l'est du pays    Tentatives de relance des projets d'amélioration urbaine    Des exploitations agricoles privées d'électricité    "l'industrie musicale vit sa plus mauvaise période"    Importation de véhicules neufs : Les opérateurs dans l'expectative    Grippe saisonnière : Les pharmaciens autorisés à pratiquer la vaccination    Nouvelles de Mostaganem    Une bureaucratie remplace une autre !    Khalfallah Abdelaziz. Moudjahid et auteur : «Notre histoire doit être engagée contre l'amalgame et la déformation...»    Tout dépendra encore des recours    Le RND remporte la présidence de l'APW    L'armée d'occupation israélienne assiège une ville dans le Nord de la Cisjordanie    Le détail qui échappe à Charfi    Séminaire des chefs de mission et des délégués techniques    Purée de courgettes à la menthe    Du gluten dans votre shampooing    Kaïs Yaâkoubi satisfait    Retrouvailles inédites à Doha !    A Tierra met le cap sur Annaba    Et la relance socio-économique ?    Au bled de cocagne !    Le 11 décembre à l'Institut «Cervantès» d'Oran: Conférence en ligne sur des monuments historiques d'Oran    Le renvoi révélateur?    Aziza Oussedik en paisible retraite    Les points à retenir du Conseil des ministres    L'axe incontournable de la relance    Le bras de fer continue !    L'interaction Tamazight et l'informatique    Un riche parcours et des réalisations    7e édition des Journées du cinéma amateur    10 milliards de dollars octroyés à de faux investisseurs    L'Algérie octroie 100 millions de dollars à la Palestine    Les talibans nient les accusations d'«exécutions sommaires»    Mort du combattant anti-apartheid, Ebrahim Ismail Ebrahim    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Des avions tchadiens bombardent des rebelles au Soudan
Soudan
Publié dans Le Maghreb le 09 - 01 - 2008

Des avions tchadiens ont bombardé dimanche matin des positions de rebelles tchadiens près de la capitale de la province soudanaise du Darfour occidental, Geneina, ont rapporté lundi les Nations unies. Un rapport de l'Onu précise que les raids ont été menés le 6 janvier vers 4h30 du matin contre les villages de Goker et de Wadi Radi, à 35 km au sud de Geneina. "L'armée de l'air tchadienne a bombardé ces deux localités, tuant six membres de l'opposition tchadienne et en blessant quatre autres", ajoute le document. Les blessés ont été conduits dans un hôpital civil de Geneina, à 1.100 km à l'ouest de la capitale soudanaise, Khartoum. Rodolphe Adada, qui dirige la force conjointe Onu-Union africaine au Darfour, s'est dit inquiet de l'aggravation de la tension dans la région, dont "un grand nombre de personnes déplacées et de réfugiés risquent d'être les premières victimes". Le gouvernement tchadien, dans un communiqué, a affirmé que des "mercenaires" tchadiens étaient intégrés à l'armée soudanaise, qu'il considérerait toute attaque venant du Soudan comme une attaque de l'armée soudanaise et se réserverait le droit d'y répondre. "Toutes nos forces terrestres et aériennes sont mobilisées pour garantir la sécurité du territoire national afin d'empêcher qu'il y ait des mercenaires ou des bases (rebelles) des deux côtés de la frontière avec le Soudan", a ajouté N'Djamena, qui ne fait cependant pas allusion aux raids aériens signalés par les Nations unies. A New York, le Conseil de sécurité de l'Onu a fait part de sa "profonde inquiétude face à la récente intensification de l'activité des groupes armés illégaux dans l'ouest du Soudan et dans l'est du Tchad, et la tension qui en résulte entre le Soudan et le Tchad". Un communiqué lu par l'ambassadeur libyen Giadalla Ettalhi, dont le pays préside le Conseil, appelle les deux pays à "faire preuve de retenue et à poursuivre le dialogue et la coopération".
Samedi, le président tchadien Idriss Déby avait menacé d'envoyer ses forces armées détruire les groupes rebelles réfugiés au Soudan et n'avait pas exclu une rupture des relations diplomatiques avec Khartoum, qu'il accuse de soutenir ses opposants.
Fin décembre, le Soudan avait déjà accusé l'aviation tchadienne d'avoir bombardé le Darfour et avait dénoncé les "agressions répétées" de son voisin.
Les relations entre les deux pays se sont tendues ces dernières années, Khartoum et N'Djamena s'accusant mutuellement de soutenir des rébellions opérant sur leur territoire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.