CAN 2022 (dames) Victoire historique de l'Algérie face au Soudan (14-0)    le Barça peut oublier Sterling    Affaire Djabelkhir : procès reporté jusqu'à décision de la cour constitutionnelle    Cour d'Alger : le procès en appel d'Abdelghani Hamel reporté au 17 novembre    «Je suis contre le projet d'autoroutes à étages à Alger»    La Cour suprême approuve le pourvoi en cassation    Sonatrach ouvre des discussions sur les contrats gaziers    Un programme d'urgence pour atténuer l'impact du stress hydrique    Conférence internationale sur la protection sociale    Nouveau tir d'un missile balistique    Les "entorses" à la justice dans l'affaire Karim Tabbou    Le FFS en colère !    Douze ans après, Yahia Chérif de retour au RC Kouba    Paqueta augmente la charge de travail    Le Libyen Shuhoub Abdulbasit au sifflet    Quand les parents et les enfants jouent avec la mort    Raccordement de plus de 450 foyers au réseau d'électricité en deux mois    SmaIl Yefsah L'inoubliable voix    Ken Loach a opté pour "La Bataille d'Alger"    Constantine contredit Medaouar    Barcelone pour redémarrer, Manchester pour se rassurer    «La concurrence entre Sidi Salah et Doukha sera bénéfique pour l'équipe»    Grande rencontre sur la microentreprise    Branle-bas de combat chez les partis    Le Premier ministre confirme    Entre fermeture et menus réduits    Saisie de 6 263 unités de produits pyrotechniques    Astuces pour une meilleure visibilité    L'état d'exception : une dictature constitutionnelle ?    Dbeyba et ses alliés font tout pour se maintenir au pouvoir : Doutes sur les élections du 24 décembre en Libye    Editions Média-Plus. Ici, on noya les Algériens de Fabrice Riceputi : Silence, on tue des Algériens    Jaoudet Gassouma-écrivain, journaliste, plasticien, réalisateur et enseignant : «Mes sujets sont en quête de reconstruction et de résilience»    Une union truffée de non-dits    Filière lait: Les producteurs appellent à une solution concernant la marge bénéficiaire    Premier ministre: L'Algérie déterminée à accélérer les réformes structurelles    Hamdoullah dima la baisse !    Virée au Palais de justice    Neuf éditions déjà!    La nuit du pétard    Les pétards ont «mis le feu»    La face «cachée» du «Bâtiment»    La Tunisie sollicite l'aide de l'Algérie    L'armée française tue une femme pendant une poursuite    Les dirigeants unis contre l'enquête, pour maintenir l'impunité    Des émissaires de Sassou Nguesso en mission de «conciliation»    Belabed appelle à inculquer la lecture aux enfants    Documentaire sur la solidarité Algéro-Chilienne    Assia Djebar: le manuscrit inachevé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Complexe El Hadjar : Une production de 680 000 tonnes de produits ferreux attendue fin 2017
Publié dans Le Maghreb le 04 - 05 - 2017

Le complexe Sider El Hadjar d'Annaba, dont l'activité effective a repris le 24 avril dernier, devra réaliser d'ici fin 2017 une production globale de 680.000 tonnes de produits ferreux destinés à la commercialisation, a indiqué mardi son directeur général, El Hadi El Askri.

La capacité de production actuelle du complexe a atteint 2.000 tonnes d'acier liquide par jour, a précisé M. El Askri lors d'une rencontre avec les représentants des médias locaux destinée à les informer des activités de production du complexe. Cette rencontre a été organisée en réponse à certaines rumeurs faisant état de l'arrêt des activités de production de ce complexe sidérurgique. Des rumeurs catégoriquement rejetées par le premier responsable du complexe.
Le complexe Sider El Hadjar a bénéficié d'opérations de maintenance, de modernisation et de réhabilitation de ses unités productives dans le cadre d'un important plan d'investissement ayant permis la reprise des activités du haut fourneau N° 2 et du processus de production après un arrêt de plus de 15 mois.
En effet, la première coulée conforme est sortie le 24 avril dernier du haut Fourneau N° 2 après l'achèvement de l'ensemble des réglages nécessaires, ont précisé à des responsables du groupe Imetal.
La commercialisation des produits plats d'El-Hadjar permettra de satisfaire la demande des transformateurs métallurgiques qui se fournissent actuellement en produits importés, précisent-ils. Le Complexe d'El Hadjar a bénéficié d'une opération de revamping et de modernisation de ses installations industrielles avec la remise à niveau totale du haut fourneau et de l'unité de préparation de la matière (PMA). A présent, tout le fonctionnement est automatisé avec une salle de contrôle ultramoderne, indiquent les mêmes responsables. Pour rappel, le Premier ministre Abdelmalek Sellal avait procédé en mars dernier à la remise en service des installations rénovées du complexe sidérurgique d`El Hadjar lancées dans le cadre du plan d'investissement engagé par les pouvoirs publics au profit de cette importante base industrielle.
Le plan d'investissement ayant ciblé le complexe avait été lancé en septembre 2015 suite au recul des niveaux de production annuelle à 300.000 tonnes d'acier liquide du complexe ayant conduit à la résiliation de l'accord de partenariat avec le groupe ArcelorMittal et la reprise par l'Etat de la totalité du capital du complexe, désormais filiale du groupe public Imetal. L'opération de réhabilitation a concerné l'unité de préparation de matières premières et aggloméré, le haut fourneau N° 2, l'aciérie à oxygène no 1, la centrale à oxygène, les installations énergétiques et le réseau de logistique pour une enveloppe financière de 430 millions de dollars. L'objectif de cette première phase était de porter la capacité de production du complexe à 1,2 million de tonnes vers 2017-2018. Mobilisant un total de 720 millions de dollars, le plan d'investissement prévoit, dans sa seconde phase, d'autres opérations de modernisation appelées à élever la production vers 2020 à 2,2 millions tonnes d'acier liquide.
Le plan d'investissement du complexe sidérurgique d`El Hadjar prévoit également un programme de formation et de recyclage de 553 travailleurs du complexe. S'étendant sur 830 hectares, le complexe Sider El Hadjar, dont les premières installations remontent à 1969, emploie actuellement 4 100 travailleurs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.