La présentation du programme prévue prochainement    Conférence sur les technologies de traitement de l'eau à Tipasa: l'exploitation des eaux traitées dans l'irrigation une "nécessité vitale"    Syrie: le gouvernement envoie ses forces dans le nord pour stopper l'offensive turque    Le projet de loi sur les hydrocarbures, fruit d'expertises nationales à 100%, ne représente aucune crainte    Présidentielle en Tunisie: Kais Saied élu président avec 72,71% des voix    Le Conseil des ministres donne écho au mouvement populaire    Sellami : «Le taux annoncé par le ministère des Finances est dopé»    L'ARPCE l'a suspendue pour «utilisation illégale du VPN»    Gaïd Salah en visite aujourd'hui au commandement des forces navales    Ligue 1/MCA-USMA: match perdu par pénalité et défalcation de 3 points pour l'USMA    Un policier tue 4 membres d'une même famille et en blesse un autre    Wilayas de l'Est: suivi partiel du mouvement de débrayage des enseignants du primaire    Festival culturel international de musique symphonique    Des étudiants en architecture de Stuttgart achèvent une visite d'étude    Chanson berbère et identité nationale en débat    La liste des 23 joueurs locaux pour le match face au Maroc    Oran: plus de 90 exposants à la 16e édition du salon Batiwest    Un ancien ministre marocain recadré à cause de l'Algérie    COUPURE D'INTERNET AU NIVEAU DU VFS GLOBAL : L'Autorité de régulation réagit    Tribunal de Sidi M'hamed : Prolongation de la détention provisoire de six porteurs du drapeau amazigh    Appel à doubler d'efforts pour promouvoir la coopération parlementaire entre les pays de l'OCI    Oran: accostage d'un navire de croisière avec à son bord 641 touristes    Le RAJ dénonce l'interpellation de Fersaoui Abdelouhab    Lutte contre les infections nosocomiales à Tizi-Ouzou: manque d'information et disparité entre les secteurs public et privé    Retrait de 1 000 soldats américains du nord de la Syrie    Merkel somme Erdogan d'arrêter son agression    «Une détection précoce pour soigner et surtout limiter les séquelles liées aux traitements»    Des citoyens du village socialiste Guelta Zerga ferment la RN8    La campagne de vaccination retardée    Que décidera la CD/LFP ?    Les joueurs, en grève, décident de boycotter toutes les compétitions    Algérie-France discuté mardi à Lille    Des civils exécutés par des milices à la solde d'Ankara    Soirée cinéma avec le film "Ici, on noie les Algériens"    ACTUCULT    Une belle «Rencontre d'ici et d'ailleurs» avec de grands artistes    Election présidentielle : Sortie de crise ou confirmation de l'impasse ?    Pas d'activités politiques pour les militaires à la retraite    MC Oran : Montagnes russes pour El Hamri    CA Bordj Bou Arréridj : Le contrat de Chaouchi résilié    CR Belouizdad : Le Chabab s'empare du fauteuil de leader    Alger: Le wali suspend les maires de Beni Messous et de Gué de Constantine    Tlemcen: Programme chargé pour le ministre de l'Intérieur en visite aujourd'hui    Rassemblement près de l'APN: Mobilisation contre la loi sur les hydrocarbures    Algérie/Nigeria : Le président nigérian appelle à une coopération énergétique accrue avec l'Algérie    Investissement : Le FCE soutient fortement la révision de la règle 51/49    Situation en Syrie: L'Algérie réitère son refus "catégorique" de l'atteinte à la souveraineté des Etats    34e Festival du cinéma " Entrevues de Belfort " : Les films "Abou Leila" et "143 rue du désert" en compétition    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Chine Xi Jinping amorce une nouvelle ère à la tête du pays
Publié dans Le Maghreb le 20 - 11 - 2017

Le 19e congrès du Parti communiste chinois (PCC) a surtout marqué les esprits par le grand succès politique de Xi Jinping. Formellement, ce succès a été fixé dans la nouvelle rédaction de la Charte du PCC qui comporte une annexe sur l'"Idée de Xi Jinping sur la nouvelle ère du socialisme avec une spécificité chinoise", a écrit jeudi le quotidien Nezavissimaïa gazeta.
Aucun de ses prédécesseurs n'avait eu l'honneur de voir son nom accolé à un tel texte, même si théoriquement les élaborations datant de leur règne continuent de figurer dans la charte. Le nom de l'architecte de la réforme chinoise Deng Xiaoping a été inscrit dans la charte après sa mort en 1997 pendant le 15e congrès du PCC.
Ce faisant, Xi Jinping a pratiquement égalé Deng Xiaoping dans la succession des dirigeants du PC et s'est rapproché autant que possible du statut de Mao Zedong. En octobre 2016, le 6e plénum du Comité central a proclamé Xi Jinping "noyau du CC" et "noyau du parti".
Ce dernier a tenté de matérialiser son succès politique au congrès en promouvant ses partisans aux postes clefs de l'appareil du parti. Les changements et les remaniements au sommet de la direction du parti et de l'Etat se poursuivront jusqu'au printemps prochain.
Un accent a été mis sur la nécessité de développer les systèmes de régulation juridique. A ces fins sera créé un autre groupe dirigeant du CC pour l'administration générale de l'Etat sur la base des lois. Il sera très probablement présidé par Xi Jinping en personne et ses compétences incluront la législation, l'application de la loi, le suivi constitutionnel et le fonctionnement du système judiciaire. Pendant le congrès, le président chinois a réaffirmé la ligne visant à poursuivre la lutte contre la corruption qui, selon lui, est la principale menace pour le parti, et a accentué son idée d'institutionnaliser le mécanisme de lutte contre ce fléau. A cet effet, il a été décidé de créer un nouvel organe de contrôle appelé à réunir les fonctions de contrôle des commissions du parti pour vérifier la discipline et les organes de contrôle public. Cela transformera le système de contrôle actuel à deux voix - séparément pour les membres du parti et séparément pour tous les autres - en créant un réseau commun d'organes de contrôle sur toute la verticale du pouvoir, du niveau des districts au Centre. La situation critique dans le domaine de l'environnement, qui demeure un puissant élément social irritant et suscite beaucoup de colère, a soulevé la question de la mise en place d'un autre méga-régulateur pour un contrôle global de l'exploitation rationnelle du terrain et d'autres ressources naturelles.
En qualité de leader incontestable du parti, Xi Jinping s'efforce d'agir habilement, de ne pas abuser de ses pouvoirs et d'éviter de prendre des décisions hâtives. Il fait à la fois preuve d'une attention particulière pour la continuité et le respect des traditions et du cérémonial. Le congrès a montré que le système de gouvernance collective mis en place par Deng Xiaoping était révolu. Il cède aujourd'hui la place à un système modifié compte tenu des réalités actuelles, qui pourrait être qualifié de système d'autoritarisme doux avec une spécificité chinoise. De ce point de vue, la Chine entre effectivement dans une nouvelle ère. Le parti de type dirigeant la mènera sur la voie de la construction d'une puissance socialiste modernisée.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.