Deux clubs espagnols se disputent Isco    Pièces de rechange automobiles: «Pas de rupture d'approvisionnement»    Nombreux forages et exploitations agricoles raccordés à l'électricité    Sahara occidental: L'émissaire de l'ONU en tournée dans la région    Libye : des manifestants investissent le siège du Parlement    Feuille de route admissible ?    Fête de l'indépendance: 160.000 logements à distribuer    JM-Oran 2022: La boxe et l'athlétisme enrichissent la moisson algérienne    Tiaret - Match gala pour Tahar Benferhat: Dans l'attente d'un Mémorial    «Les attributions de logements ne vont pas s'arrêter»    Le partage du mouton et du repas    La tenue des gymnastes olympiques et le délire collectif    Sidi Bel Abbès: Le festival de danse populaire tient ses promesses    La plaidoirie de Lamamra    Deux repentis de Boko Haram se rendent à l'armée    Le Hamas salue un rapport de l'ONU    Les clés de l'indépendance    L'Algérie se dote d'une unité d'insuline    Le directeur de l'Anad placé en garde à vue    Bilal Afer crée la sensation    Les pros ou les charlatans?    Le bout du tunnel    M. Diafat lance le programme national de développement des micro-entreprises    Le sens et les messages d'un défilé    Makri avance sa proposition    Béjaïa en fête    Les déchets ménagers inquiètent    Le 60ème anniversaire de l'indépendance, "une opportunité pour mettre en relief les réalisations de l'Algérie indépendante"    De quoi le 5 Juillet est-il le nom?    Comme un certain 5 Juillet 1962...    Le «Train de la Mémoire» sur les rails    "L'Algérie est une nation ancienne dont l'authenticité ne peut être mise en doute"    Des milliers de logements attribués à leurs bénéficiaires dans l'Ouest du pays    Lancement de la distribution de 160.000 logements à l'échelle nationale    Le renforcement du front interne, un message de fidélité aux martyrs    1962-2022: Célébrer une libération « inachevée »?    Algérie-Unesco: volonté de renforcer la coopération dans le domaine éducatif    Migrants tués par la police marocaine: la CADHP déplore le recours excessif à la force    Appel à la levée de l'embargo sioniste sur Ghaza: le Hamas salue un rapport de l'ONU    JM: programme des finales prévues dimanche    JM/Judo: l'Algérie renoue avec l'or 13 ans après    Zeroual: l'Algérie a besoin de tous ses enfants pour parachever l'édification d'un Etat moderne    Message de l'ancien Président Liamine Zeroual à l'occasion de la Fête de l'indépendance    Le DG du journal «Echaab» limogé    Grand Prix Assia Djebar du Roman: Les lauréats distingués    El-Bayadh: Le célèbre «Rakb Sid Cheikh» de retour    «C'est un écrin de l'esprit de Novembre»    Oran sous psychotropes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Exportation des produits de l'artisanat : Nécessité de maîtriser la demande du marché extérieur
Publié dans Le Maghreb le 25 - 02 - 2018

L'exportation des produits de l'artisanat algérien exige, entre autres paramètres principaux, la maîtrise de la demande exprimée par le marché extérieur et de la quantité des produits à fournir, a indiqué jeudi à Tizi-Ouzou une responsable à l'établissement public administratif Algex.
Lors d'une conférence sur "les opportunités et enjeux de création d'un regroupement pour les activités artisanales", tenue à la Maison de la culture Mouloud Mammeri, Ghania Ouchaït, directrice au sein de cet organisme public de promotion et de développement des exportations hors hydrocarbures, a expliqué que des demandes étrangères de produits algériens sont formulées, "mais leur satisfaction bute sur la contrainte des quantités qui ne sont pas suffisantes."
Ce problème, a-t-elle ajouté, "peut être pris en charge par la création d'une coopérative, d'un regroupement, ou tout autre cadre qui permettrait aux artisans de produire en quantité et pouvoir exporter. Il est donc nécessaire d'encourager les artisans à travailler en groupe, ce qui leur permettra aussi de régler d'autres contraintes, dont celle de la matière première, et d'échanger leurs expériences et savoir-faire".
Mme Ouchaït a également incité les artisans à fréquenter les marchés et foires internationaux afin de maîtriser la demande qui y est exprimée.
"Nous avons visité des marchés à l'étranger où nous avons constaté que les produits de l'artisanat algérien sont beaucoup demandés. Nos artisans doivent impérativement aller voir ce qui se passe à l'extérieur s'ils veulent exporter" leurs produits, a-t-elle dit, observant qu'une "coopérative sera plus efficace dans cette démarche en déléguant des représentants".
La même responsable a invité les présents à s'inscrire pour participer à la Foire internationale de Paris (France) qui aura lieu du 27 Avril au 08 Mai 2018, rappelant que l'Etat aide les entreprises et les artisans à aller à l'international à travers le fonds spécial de promotion des exportations qui prévoit, dans son volet participation aux foires et salons, une couverture allant jusqu'à 80% des frais.
Abordée en marge de cette conférence, Mme Ouchaït a indiqué à l'APS, que l'Algérie dispose de plusieurs secteurs prometteurs pour l'exportation dont l'agroalimentaire (boissons et huiles entre autres) les produits agricoles (dattes et maraîchers notamment) et l'industrie (tels que les engrais), toutefois les quantités des produits exportés restent insuffisantes, a-t-elle relevé.
Lors de cette conférence, les différents intervenants dont des représentants de directions locales, des universitaires, experts et spécialistes, ont expliqué aux artisans présents les modalités et les enjeux de création d'une coopérative ou d'un regroupement. Le président de l'association Espace de promotion des investissements (EPI), organisateur de la conférence, Guerbas Rachid, a expliqué que le but de cette démarche est de "protéger le patrimoine artisanal par l'organisation des artisans afin qu'ils puissent régler certaines contraintes dont celles liées au coût de la matière première, la commercialisation de leurs produits sur le marché national et international." A l'issue de cette conférence, une commission a été mise sur pied pour arrêter le type d'organisation qui sera créé (coopérative, regroupement, (SPA) et qui serait le plus avantageux pour les artisans. Une convention de partenariat informationnel (d'échange d'informations sur notamment les foires et salons internationaux, les mesures d'incitation à l'exportation) a été signée entre Algex et EPI.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.