Niger: des télévisions privées fermées pour "non paiement d'impôts"    Le pétrole en hausse en Asie    Syrie : près de 7.000 personnes évacuées de villes assiégées    Le président palestinien condamne la loi sur "l'Etat national du peuple juif"    Trump s'attaque à la loi protégeant les espèces menacées    New York déboutée de son action contre cinq géants pétroliers    L'Iran accuse les Etats-Unis de déstabiliser le monde    MCA : Bendebka : «On a perdu à cause d'un manque de concentration dans les ultimes minutes»    CSC : Kagambiga a besoin de visa pour rentrer avec le groupe au pays    CRB : La piste Cherif El Ouazzani toujours d'actualité    De l'alternance promise au pouvoir absolu.    La régularisation de la situation des jeunes de 30 ans et plus se poursuit dans de «bonnes conditions»    Es-Seddikia et El Menzeh (Canastel): Une vingtaine de panneaux publicitaires anarchiques démantelés    Sanctions, répressions et tentations ne feront pas reculer les Palestiniens    Renvoi des demandeurs d'asile algériens: Berlin revient à la charge    Constantine - Université d'été 2018: «Entrepreneuriat et Innovation» à l'honneur    «Nécessité d'encourager les conventions et les partenariats industriels»    Des changements et des postures    L'étau se resserre sur Zetchi    L'ESS et le MCA en lutte pour un seul billet    ASM Oran: Les dirigeants optimistes malgré les contraintes    BAC 2018 : Un taux de réussite de 55,88%    Les pharmaciens et les assurés sensibilisés    Le certificat de capacité du permis de conduire en trois jours    Où va le pays ?    Bassin gazier de Berkine: Accord entre Sonatrach et Eni    Le chargé d'affaires en pied de l'ambassade de la Colombie en visite à Oran: Les relations bilatérales avec l'Algérie sont «excellentes»    Une nouvelle prestation estivale à Chlef    Quand l'art fusionne avec la beauté    Il tue son neveu pour un lopin de terre    Coup d'envoi demain à Chélia    Au moins 19 morts dans un naufrage au large de Chypre    Makri tire sur Ould Abbès    Guéguerre interne au FFS    Ces dossiers qui paralysent le mercato    Victoire de l'Algérie devant la Jordanie    La Jordanie, la nouvelle terre de création pour le cinéma arabe    Du nouveau pour la diaspora    Le chargé de la communication de la sûreté d'Alger limogé    Mandela : architecte international de la paix    Russie-Afrique du Sud : d'une pierre, deux coups    L'Etat poursuivra en justice les incitateurs au boycott des élections    La Sonelgaz pointée du doigt    Le RCD tiendra un Congrès extraordinaire en 2019    Fadhma N'soumer gagne la bataille de Tachkirt contre le Maréchal Randon    Le livre, le meilleur ami !    Avec la participation d'une trentaine de jeunes de différents pays: Le chantier culturel de bénévolat d'été lancé    Bouteflika procéde à un mouvement partiel dans le corps de la magistrature    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Industrie textile : La société algéro-turque Tayal réalise sa première exportation
Publié dans Le Maghreb le 19 - 06 - 2018

La société mixte algéro-turque des textiles Tayal a effectué récemment sa première opération d'exportation de produits semi-finis vers la Turquie, a indiqué lundi un communiqué du ministère de l'Industrie et des mines.
Il s'agit d'une exportation de 25 tonnes de filés coton, réalisée le 15 juin en cours à partir du port d'Oran, a précisé la même source.
Cette opération d'exportation sera renforcée "très prochainement" par d'autres opérations, en fonction de la montée en cadence de la production de ce complexe situé à Relizane et dont la première usine est entrée en production en mars 2018.
Les exportations se feront également en fonction des excédents dégagés sur les ventes sur le marché national.
Implanté sur une superficie de 250 hectares, ce pôle industriel de textiles est le fruit d'un partenariat entre un des leaders du textile en Turquie Taypa et de deux filiales du groupe public algérien des textiles et cuirs Getex (C&H et l'Algérienne des textiles Texalg) et du holding public Madar (ex. Snta).
Ce projet d'envergure porte, dans une première phase, sur la réalisation de huit (8) usines intégrées spécialisées dans la production de textiles (chemises, pantalons jeans, articles de bonneteries, finissage de tissus...), et d'une école de formation dans les métiers du textile, avec des prévisions de production annuelle de 44 millions de mètres linéaires pour le tissage, de 12.200 tonnes pour la filature et de 30 millions de pièces pour différents produits notamment les pantalons, les tricots et les chemises.
Selon les prévisions, 60% de la production de ce complexe seront destinés à l'export.
L'usine de filature de Tayal est entrée en production le 15 mars dernier avec une capacité initiale de production de 30 millions de mètres/an. Quant à la deuxième phase du projet, elle portera sur la réalisation de 10 unités de production de fibres synthétiques (matière première de tissus), de linge de maison et de tissus techniques utilisés pour la confection destinée à certaines professions. D'un coût global de 170 milliards de DA, ce projet pourrait créer jusqu'à 25.000 postes d'emploi à partir de 2020, date de la finalisation totale du complexe. Ces quantités vont accroître les capacités du secteur de la manufacture en Algérie, notamment celui des tissus, de la confection et de l'habillement afin de couvrir les besoins du marché national et d'aller vers l'exportation, note le ministère de l'Industrie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.