L'Iran a utilisé le système Sol-Air Khordad pour abattre le drone de reconnaissance Furtif US RQ-4A    Un long combat pour l'émancipation    La conjoncture impose des solutions structurelles    Mauritanie: El-Ghazouani élu président, l'opposition conteste    Rassemblement devant le tribunal de Sidi M'hamed pour réclamer la libération des manifestants détenus à El Harrach    Une récolte de plus de 2 millions de quintaux attendue    Explosion de la consommation de gaz en Algérie    Premiers incidents post-congrès    La procédure enclenchée à l'APN    Large vague de dénonciation    Le président Keïta prépare le dialogue politique inclusif    Ben Badis aurait-il été le 23e ?    Karim Ziani raccroche les crampons    Garder l'entraîneur et réviser les salaires des joueurs    L'intruse    L'état interpellé à s'impliquer… dans les affaires du club    L'USM Alger fait appel    Qui a demandé à la potiche de parler ?    Quand Bouchareb bloque le FLN    1 281 morts et 12 914 blessés en 5 mois    Un fonctionnaire arrêté en flagrant délit de corruption    Arrestation du voleur de téléphones portables qui semait la peur dans la ville    Déclaration    Lounès Matoub, la révolution dans l'âme    Les trois manifestants arrêtés à Tamanrasset libérés    Curieuse distribution gratuite du Coran dans la rue    Paroles et images de femmes    Lancement au Maroc d'une exposition itinérante    Les études se poursuivent pour la reconversion de la prison de Serkadji en musée    EN : Bounedjah remercie les supporteurs et leur fait une promesse    Ammal : Une cinquantaine de familles oubliées du relogement    Habitat: L'agrément des promoteurs immobiliers désormais du ressort des walis    Abderrahmane Hadj-Nacer: Les contours d'une sortie de crise «acceptable par l'armée et le Hirak»    Sept plaquettes de kif saisies, quatre arrestations    La commission de contrôle à pied d'œuvre dans les communes côtières: Les infrastructures touristiques passées au peigne fin    Tlemcen: «Plaidoyer» pour les personnes handicapées    Tlemcen: L'ex-PDG d'Algérie Télécom devant le parquet général jeudi    Les papys font de la résistance    Avec une croissance à la peine : Le marché pétrolier s'inquiète de la demande    Sahara occidental : Des eurodéputés interpellent le Maroc sur le sort de militants sahraouis    L'Algérie et la ZLECAF : Une occasion pour conquérir le marché africain    Police aux frontières : Des instructions pour fournir les meilleures prestations sécuritaires au citoyen    Entretien : La Tunisie et Naïm Sliti veulent "passer un cap"    "La banqueroute de Lehman Brothers paraîtra une simple gaminerie": Deutsche Bank lutte pour sa survie ?    Bourses : L'Europe termine en baisse avec les tensions USA-Iran    Reddition d'un terroriste    Mandat de dépôt pour 18 manifestants    Les Houthis affirment avoirabattu un avion militaire saoudien    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Programme d'été spécial vacances 2018 : La SNTF lance le "train bleu"
Publié dans Le Maghreb le 30 - 06 - 2018

Comme chaque année, la Société nationale des transports ferroviaires (SNTF) a mis en route son " programme spécial été 2018 ", appelé également " train bleu ", pour faire face à la hausse habituelle de la demande de transport en cette période de départs en vacances.
A ce titre, la SNTF a décidé de renforcer ses dessertes, notamment sur la ligne Alger-Oran qui bénéficie d'un doublement des capacités de transports, pour faire face à la trop forte demande des voyageurs, a annoncé le directeur général de la SNTF, M. Bendjaballah Yacine qui était, jeudi matin, l'Invité de la rédaction de la chaîne 3 de la Radio algérienne.
" Nous avons doublé notre capacité de transport de 4 à 8 trains en aller-retour actuellement, pour faire face à la demande qui dépasse l'offre sur cette ligne saturée ", a déclaré le DG de la SNTF, qui envisage aussi la " mise en circulation des trains de nuit ".
Fait nouveau, le programme spécial été, de cette année, bénéficie d'une injection de nouveaux matériels, ce qui permettra, selon M. Bendjaballah, d'assurer le service " dans les meilleures conditions ".
Il s'agit, indique-t-il, du redéploiement " progressif " de nouveaux trains, neufs ou rénovés, à travers les grandes villes, comme Oran, Sidi Bel-Abbès, Béjaïa, Constantine et Batna.
" Actuellement nous sommes en phase de substitution, on est en train de retirer progressivement l'ancien matériel et le remplacer par le nouveau ", a expliqué M. Bendjaballah, qui précise qu'il s'agit " d'un programme de réhabilitation qui s'étale jusqu'en 2020 et qui porte sur 202 voitures, techniquement récupérables. Actuellement, une quarantaine de voitures a été réhabilitée et injectée dans l'exploitation, ce qui nous a permis de gagner près de 30% sur nos investissements ".

Problématique de la ponctualité
Questionné sur le manque de ponctualité des trains, le DG de la SNTF a répondu que pour le moment son entreprise donne la priorité à la climatisation. " Les gens acceptent le retard, mais ils n'acceptent pas de voyager dans des conditions insupportables en période d'été ", a souligné M. Bendjaballah.
Il a affirmé, à ce propos, que " le problème de la climatisation a été réglé à 90% ", " il reste juste quelques rames avec lesquelles nous avons de petits soucis techniques que nous sommes en train de solutionner ", a-t-il ajouté. Revenant au sujet des trains qui démarrent et qui arrivent en retard, le DG de la SNTF a souligné que c'est un problème très complexe, " parce qu'il y a, dit-il, d'autres phénomènes liés à l'environnement qui entrent en jeu. Il y a l'état de la voie en premier lieu, la présence des passages à niveau, l'incivisme des gens, donc, il y a plusieurs facteurs qui font que le train n'est pas régulier ".
Toutefois, le DG de la SNTF promet des trains à l'heure d'ici à 2020, grâce au programme de réhabilitation et d'acquisition de nouveaux matériels et de mise à niveau des infrastructures.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.