LDC : Ca passe pour Liverpool et Naples !    Un mardi édifiant à Alger    L'Algérie achève la 1e étape de sa stratégie de déploiement du réseau de fibre optique    Hamel, Haddad, Ouyahia et Sellal de nouveau devant le juge    Alger: plus de 2000 logements au profit des habitants des bidonvilles et des bâtisses menaçant ruine    GREVE DES CONTROLEURS AERIENS FRANÇAIS : Air Algérie annonce des perturbations    PORTES OUVERTES ‘'CNAC - ANSEJ'' : Des opportunités pour les porteurs de projets    Biskra: une marche pacifique de soutien à la présidentielle    PRESIDENTIELLE : Report de toutes les compétitions sportives    TAMANRASSET : Le vote se déroule dans des conditions normales    Toutes les dispositions organisationnelle et sécuritaires prises pour le bon déroulement du scrutin    Nouvelle-Zéllande: manifestation à Christchurch contre le pillage du phosphate en provenance du Sahara occidental    La Cour des comptes a produit 936 rapports de contrôle en 2017    «Consensus» chez les sunnites pour garder Hariri Premier ministre    Un soldat tué dans une attaque contre un camp de l'armée    Interdiction des appareils énergivores    La Laddh appelle les Algériens à rester pacifiques    Le montant global des salaires impayés aux joueurs estimé à 69,8 milliards    Fin de saison pour Youcef Atal    La Fifa veut «clarifier les conséquences»    Téhéran se dit prêt à d'autres échanges de prisonniers avec Washington    3 ans de prison pour l'ex-directeur du commerce    Standing-ovation pour Robert Redford à Marrakech    «Genèse», première exposition de Yasmine Siad    11 Décembre 1960, Belcourt, allume le feu de la liberté    "Une révolution délicieuse" à l'Espace Ouest-France    Miss Côte d'Azur est d'origine algérienne    Les jeunes Algériens se méfient des partis islamistes    Nâama : démantèlement d'un réseau de trafic de drogue et saisie de 510 kg de kif traité    Jijel : Acquisition d'ambulances médicalisées    APN : adoption des projets de lois relatifs à la Recherche scientifique et aux Radiocommunications    Mobilisation sur fond de grève générale à Béjaïa    Campagne: l'individu arrêté a perpétré des actes d'intelligence avec un Etat étranger    JSK-MCO (16H) au stade du 1er Novembre : El Hamri en quête d'un exploit à Tizi Ouzou    L'alliance gagnante entre l'OPEP et la Russie    Coupe de la CAF (2e journée) : Coup d'arrêt pour le Paradou AC    Axe Aïn El Turck-Bousfer: Un mort et trois blessés graves dans un accident    Les enseignants du primaire partagés: Entre gel momentané et poursuite de la grève    MC Alger: Le Doyen victime de conflits d'intérêts    Akid Lotfi: 37 kg de viande hachée impropre saisis    «Les Algériens vont voter pour l'Algérie»    L'Europe dénonce des tirs continus de missiles balistiques    «Irishman» de Martin Scorsese arrive sur Netflix    Rwanda : L'opposante Victoire Ingabire empêchée de sortir du pays    Le ministre des Finances, Mohamed Loukal affirme : "Le statut de 1950 salariés des contrats de pré-emploi sera réglé"    France : Retraite, "la convergence des luttes" Gilets jaunes-syndicats met Macron "sous pression"    Elections présidentielle et législatives en Namibie : Un pouvoir contesté    Littérature Lynda Chouiten, prix Assia Djebar : " Une valse est née, durant mon voyage à Vienne"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Industrie : Concrétisation de 55.000 investissements à l'échelle nationale de 2002 à 2018
Publié dans Le Maghreb le 06 - 03 - 2019

Cinquante-cinq mille (55.000) projets d'investissement ont été concrétisés à l'échelle nationale de 2002 jusqu'à 2018 pour un coût global d'environ 7.000 milliards de DA, a révélé lundi, à Mila le ministre de l'Industrie et des Mines, Youcef Yousfi.
Présidant une rencontre avec les opérateurs économiques locaux au siège de la wilaya, le ministre a précisé que le secteur économique s'est considérablement développé, ces dernières années, attestant que sur les 55.000 investissements réalisés, 9.000 sont à caractère industriel pour un montant de 4.600 milliards DA, ce qui reflète, a-t-il ajouté, le développement ''croissant de l'industrie algérienne''.
''Les efforts dans le développement industriel et l'augmentation du volume des exportations se poursuivent'', a assuré M. Yousfi faisant état de prévisions de production en 2019, de 6 millions de tonnes dans la filière sidérurgique pour atteindre d'ici à l'horizon 2030 pas moins de 16 millions de tonnes, rappelant que les besoins de l'Algérie en cette matière oscille entre 8 et 9 millions de tonnes par an.
Le secteur du textile a connu également ''une grande évolution'' notamment après la création du complexe des textiles de Relizane comprenant 10 usines d'une importante capacité de production permettant l'exportation ''ultérieurement'' de 60% de sa production, selon le ministre qui a précisé que ce complexe emploie actuellement 10.000 travailleurs.
Il a détaillé que ce nombre sera revu à la hausse pour atteindre 25.000 travailleurs ''au fur et à mesure de la mise en service de tous les services de ces usines''.
Le ministre a rappelé les dernières décisions du gouvernement relatives à l'investissement dans plusieurs wilayas de l'Est pour augmenter la production du phosphate de 2,5 tonnes par an actuellement à environ 12 millions de tonnes à travers le complexe de transformation du phosphate de Tébessa et ses annexes, implanté à Souk-Ahras pour la productions des engrais et Skikda pour la transformation de l'ammoniac ainsi que le projet de modernisation de la voie ferrée entre Bir El Ater (Tébessa) et Annaba en plus de l'extension du port d'Annaba, dans le cadre du méga projet du complexe de phosphate.
Ces projets nécessitant des investissements allant de 1.300 à 1.500 milliards DA seront réalisés ''dans les meilleurs délais'', a affirmé le ministre de l'Industrie et des Mines.
Estimant que l'Algérie dispose de moyens importants lui permettant de devenir ''un pays industriel'' avec à son actif 1.500 entreprises industrielles employant chacune au minimum 50 travailleurs, M. Yousfi a insisté sur l'importance de développer les différents secteurs dont l'agriculture et le tourisme, en mesure, a-t-il dit, ''d'appuyer l'élan industriel que connaît le pays pour rompre progressivement avec la dépendance aux hydrocarbures''.
Répondant aux préoccupations des opérateurs économiques de la wilaya de Mila, M. Yousfi a indiqué que son département ministériel a suspendu l'investissement dans les minoteries depuis 2007 du fait que les minoteries existantes ''couvrent largement les besoins du pays en la matière'', s'engageant à prendre en charge ''le maximum des contraintes et préoccupations soulevées''. Le ministre a conclu en appelant à consolider la coordination entre les opérateurs économiques, les autorités et les instances locales pour dépasser les difficultés rencontrées sur le terrain''.

"L'industrie algérienne dispose d'une base solide"
Le ministre, a affirmé par ailleurs que "l'industrie algérienne est en perpétuelle évolution et dispose d'une base solide".
S'exprimant lors d'un point de presse tenu au siège de la wilaya de Mila, M. Yousfi a relevé que "l'Algérie est forte de plusieurs industries, telles que la sidérurgie la mécanique et l'électronique, entrant toutes dans l'industrie automobile".
"Nous œuvrons pour accélérer les opérations de sous-traitance pour participer à la fabrication de véhicules et passer cette étape qui consiste uniquement à faire de l'assemblage, du fait que nous possédons une base industrielle solide", a-t-il dit. Le ministre a ajouté que l'augmentation du taux d'intégration dans l'industrie automobile va permettre de créer "une concurrence entres les fabricants d'intrants qui aura pour conséquence la baisse des prix".
Concernant l'opération de récupération du foncier industriel, M. Yousfi a révélé qu'"un texte juridique est actuellement spécialement élaboré à cet effet".
Il a également assuré du soutien et de l'aide de son ministère pour toutes les wilayas désireuses de créer des zones d'activités dédiées aux jeunes porteurs de projets. M. Youcef Yousfi avait, auparavant dans la journée, inauguré 4 unités industrielles à Mila et posé la première pierre de l'extension d'une laiterie privée.
Il a, à cette occasion mis en avant le potentiel agricole de cette wilaya ainsi que ses ressources naturelles, appelant les opérateurs "à investir dans le secteur minier et notamment dans l'exploitation du plomb du zinc et l'argent"'. Lors de sa visite d'inspection de l'unité de production d'appareils de chauffage et de climatisation relevant de la Sonaric , le ministre a exhorté les responsables de cette unité à augmenter la production d'appareils de chauffage et de passer de 50 000 à 100 000 unités produites chaque année , et ce, au vue de la qualité des produits fabriqués. Le ministre a tenu par la suite une séance de travail au siège de la wilaya avec les opérateurs économiques locaux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.