Dans le respect de la Constitution et des lois républicaines : L'ANP fera face aux plans de la discorde    Décès : L'ancien fondateur du FIS Abassi Madani tire sa révérence    Abdelaziz Rahabi à la Radio chaîne III: "La transition porte tous les risques de ne pas aboutir"    "L'aide de l'armée est capitale"    Le Hirak doit désigner une élite qui le représente    "L'armée ne doit pas imposer son agenda"    Chakib Khelil devant la Cour suprême    l'ambassade de France dément officiellement    Le prix du baril pourrait flamber    Justice : Deux dossiers de poursuites contre Chakib Khelil et ses complices transmis à la Cour suprême    Zone euro : Reflux de la dette en 2018 mais l'Italie fait tache    Pétrole : L'amélioration des fondamentaux du marché derrière l'ascension des cours    Soudan: Un délai de 3 mois pour la mise en place d'un gouvernement civil    Relations russo/nord-coréennes: De nouveaux détails sur la prochaine rencontre Poutine-Kim    Libye: Al-Sarraj dénonce le soutien "non proportionné" de la France à Haftar    Ali Baba et les 40 voleurs    Des armements livrés à Khalifa Haftar sans factures    Un terroriste abattu dans la région du Kef    Coupe d'Algérie (demi-finales/retour), aujourd'hui, JSMB-ESS : Avantage pour Béjaia mais…    Van de Beek, ça coûte cher    Renato Sanches veut vraiment partir    L'entraîneur du Kenya compte sur son collectif    Championnat d'Afrique de lutte : Les Algériens pour une bonne moisson et des points olympiques    Tipasa : La commune de Tipasa maintient le nouveau plan de circulation "modifié" jusqu'à la fin l'été    Comment sécuriser nos musées!    Houston rend hommage au cinéma palestinien    De Ala Eddine Slim à Robert Rodriguez, via... Zahra!    Les examens sont du ressort des universités    "Laissez la justice faire son travail"    Le long métrage "Abou Leïla" en compétition à la Semaine de la critique à Cannes    Festival d'Annaba du film méditerranéen : de la 4e édition au mois d'octobre    Ain Lahdjer (Bouira).. Le non bénéficiaires de logement reviennent à la charge    Il sera poursuivi pour infraction à la législation.. Chakib Khelil devant la Cour suprême    Nouveau PDG de Sonatrach.. Rachid Hachichi prend ses fonctions    Après avoir critiqué l'opposition, il se dit ouvert à toute proposition constructive et initiative.. Le discours apaisant de Gaïd Salah    Sidi Bel-Abbés.. Saisie de kif et de psychotropes    Actions de solidarité durant le mois sacré.. Le mouvement associatif tend la main aux démunis    Coupe d'Algérie (1/2 finale retour) CRB 2 : CSC 0.. Le Chabab s'offre sa onzième finale    Mahrez veut quitter City    La Casbah pleure ses victimes dans le recueillement    APRES AVOIR COMMIS NEUF VOLS CONSECUTIFS : Trois dangereux voleurs, sous les verrous à Mascara    L'Algérie 5e plus chère sélection africaine présente en Egypte    L'atteinte au patrimoine peut conduire à l'effacement de l'identité civilisationnelle    Al-Sarraj dénonce le soutien «non proportionné» de la France à Haftar    Un délai de 3 mois pour la mise en place d'un gouvernement civil    Saisie d'armes à feu, d'une quantité de munitions et arrestation de trois personnes    Semaine de la critique riche en premiers films    L'onda avoue son impuissance    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Chine : Pékin ne laissera pas son économie dérailler, dit Li
Publié dans Le Maghreb le 18 - 03 - 2019

La Chine peut utiliser les réserves obligatoires et les taux d'intérêt pour soutenir son économie, a déclaré vendredi le Premier ministre Li Keqiang, promettant d'importantes mesures politiques pour prévenir un nouveau ralentissement de la croissance, déjà à son rythme le plus faible en près de 30 ans.

Li a déjà annoncé la semaine dernière de fortes réductions d'impôts, une hausse des dépenses d'infrastructures et des mesures pour encourager les prêts aux petites et moyennes entreprises. Pékin vise une croissance de 6% à 6,5% pour cette année, à son plus bas niveau depuis 28 ans.
"Bien sûr, nous sommes confrontés à de nombreux facteurs d'incertitude cette année. Nous devons nous préparer davantage et nous réserver des marges de manoeuvre (pour faire face aux incertitudes)", a déclaré Li lors d'une conférence de presse à l'issue de la session annuelle du Parlement chinois.
"De plus, nous pouvons déployer des instruments de politique (...) tels que les réserves obligatoires et les taux d'intérêt. Ce n'est pas de l'assouplissement monétaire mais cela vise à soutenir de façon plus efficace l'économie réelle." Les nombreuses mesures de soutien à l'économie prises par Pékin jusqu'à présent n'ont pas encore produit l'effet escompté et de nombreux analystes pensent que l'activité pourrait ne pas se stabiliser vraiment avant le milieu de l'année.
Le Premier ministre a aussi voulu apaiser les craintes que les baisses d'impôts ne pèsent sur les finances locales, promettant que Pékin offrira un soutien aux provinces du centre et de l'ouest du pays via des transferts de paiements.
Il a ajouté que le gouvernement prendrait de nombreuses mesures visant à abaisser de 1% les coûts de financement des petites entreprises cette année et a promis de créer 13 millions d'emplois en 2019, comme en 2018.
"Ne pas autoriser l'économie à sortir d'une fourchette raisonnable, ce qui signifie que nous ne permettrons pas de nouvelles vagues de licenciements", a dit Li, précisant que Pékin soutiendra les entreprises qui créeront le plus d'emplois.
D'après les données officielles publiées jeudi, la production industrielle de la Chine a enregistré lors des deux premiers mois de l'année sa plus faible croissance en 17 ans.
La Chine négocie toujours avec les Etats-Unis pour régler leurs conflits commerciaux, a dit Li, ajoutant que les deux parties avaient beaucoup plus d'intérêt communs que de conflits et qu'il serait "irréaliste" de découpler les deux premières économies mondiales. "Nous espérons que les consultations seront fructueuses et procureront des avantages mutuels et une situation gagnant-gagnant. Je crois que c'est également ce qu'attend le monde", a-t-il dit à la presse.
Malgré l'optimisme de Li, il n'y aura pas de sommet commercial entre le président américain Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping en mars comme cela avait été précédemment évoqué car il "reste du travail à faire", a déclaré le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin.
Les Etats-Unis entendent obtenir de la Chine l'engagement de mettre fin à des pratiques commerciales qu'ils jugent déloyales, comme les transferts forcés de technologie ou l'accès limité à son marché, mais les négociations durent maintenant depuis des mois sans résultat concret à ce jour.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.