Ce que Mourinho devrait toucher à Tottenham    Eucoco/Sahara occidental: mettre fin à l'occupation, ouvrir une nouvelle page d'histoire    L'ONU affirme que sa position sur l'illégalité des colonies israéliennes reste inchangée    Ligue 2: Le programme des rencontres de la 13ème journée    8 individus arrêtés à Relizane et à Ghardaïa pour tentative de ralliement aux groupes terroristes au Sahel    Plus de 5 000 contractuels concernés à Tamanrasset    Les étudiants toujours mobilisés    Les permanences des candidats en stand-by    Le Président prêt à inclure des représentants du mouvement populaire au gouvernement    L'ONU «préoccupée» par les grâces de Trump aux militaires    Les Européens divisés sur la réforme de l'élargissement à l'Est    18 200 unités vendues à fin octobre 2019    Octavia 4-G : le modèle qui avance, la gamme qui monte !    Détends-toi ! Ménage tes nerfs ! Cool !    A la conquête de l'Amérique    Début des travaux au stade du 5-Juillet    Portes ouvertes sur l'utilisation de l'énergie photovoltaïque    Les services de la santé rassurent    3 façons de faire du sport sans s'en rendre compte dans la journée    Moussaka    Calcium : en manque ?    «2049, l'année du serpent de terre…»    Venise sort la tête de l'eau après des inondations historiques    Schématisme et morale néolibérale    Parution d'"Une paix et amitié perpétuelles", de Tobjorn Odegaard    Les essais nucléaires de Reggane à travers la photo    Comité d'Arbitrage de la CAF : Le président dénonce l'ingérence d'Ahmad Ahmad    LFP – Sanctions : Bouchar suspendu un match    Infos Campus    Equipe nationale - Les Verts prennent une sérieuse option    Sidi Bel-Abbes: Le BTPH «grand pourvoyeur des maladies professionnelles»    Alger: Découverte d'un atelier clandestin de fabrication de vins et spiritueux    Football - Ligue 2: Plusieurs duels intéressants à l'affiche    Aïn Defla: Belaïd pour un «dialogue sans exclusive»    Blida: Bengrina s'engage à éradiquer la corruption    El Oued: Benflis rejette tout lien avec l'ancien système    Fonds détournés vers l'étranger: «Les autorités ont mis beaucoup de temps à agir»    Au 3e jour de la campagne électorale pour le scrutin de 12 décembre Les candidats mettent l'accent sur l'importance d'aller vers les élections    Ryad Mahrez parmi les 100 joueurs les plus précieux du monde    Grève dans les écoles    Le ministre des Finances estime : "L'importance d'amender la Loi organique relative aux lois de Finances"    400 millions de dollars à l'horizon    Gaïd Salah salue "l'élan populaire"    4 manifestants condamnés    Volkswagen investit pied au plancher    Journées d'Art Contemporain de Carthage 2019 (JACC) : " Les galeries à l'œuvre "    Cinéma : Les Misérables, un film social coup de poing sur la banlieue    Alger (Fondation Casbah): Recensement de 330 bâtisses menaçant ruine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pétrole : L'AIE s'inquiète de la baisse de production au Venezuela
Publié dans Le Maghreb le 20 - 03 - 2019

La baisse de la production pétrolière au Venezuela, causée par la panne géante d'électricité, pourrait représenter un problème pour l'approvisionnement du marché et nécessiter d'utiliser des capacités supplémentaires de l'Arabie saoudite, a estimé vendredi l'Agence internationale de l'énergie (AIE). "La semaine dernière, les opérations du secteur (pétrolier vénézuélien) ont été sérieusement perturbées et les pertes actuelles à grande échelle pourraient représenter une difficulté pour le marché", note l'AIE dans son rapport mensuel sur le pétrole. Le pays a connu une panne géante d'électricité qui a notamment pénalisé l'activité de la compagnie pétrolière publique PDVSA, cruciale pour l'économie locale.
"Bien qu'il y ait des signes montrant que la situation est en train de s'améliorer, la dégradation du système électrique est telle que nous ne pouvons pas être certains que les réparations soient durables", estime l'agence basée à Paris, qui conseille les pays consommateurs sur leur politique énergétique.
La production du Venezuela s'était jusqu'à récemment stabilisée autour de 1,2 million de barils par jour (mbj). Cela correspond aussi au volume de réduction volontaire de la production fixé par l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et son partenaire russe afin de soutenir les cours, observe-t-elle.
Au total, les membres de l'Opep (hors Iran et Venezuela) disposent de 2,8 mbj de capacité de production supplémentaire potentielle, dont les deux tiers en Arabie saoudite, calcule l'AIE.
"En cas de perte majeure de la production en provenance du Venezuela, les moyens potentiels d'éviter une grave perturbation du marché pétrolier sont à portée de main", rassure ainsi l'Agence.
Dans un rapport publié jeudi, l'Opep avait pour sa part estimé que la production du Venezuela avait encore chuté de 142.000 barils par jour en février - avant la panne - à un peu plus de 1 mbj.
Côté demande de brut, l'estimation de l'AIE est pour sa part restée inchangée, avec une croissance de 1,3 millions de barils par jour (mbj) en 2018 puis de 1,4 mbj attendue cette année.
Dans un autre rapport publié lundi, l'AIE soulignait que les Etats-Unis allaient continuer à pomper toujours plus d'or noir, jusqu'à devenir exportateurs nets de pétrole dès 2021.
"Cela améliore la sécurité d'approvisionnement surtout quand, comme à l'heure actuelle, les inquiétudes géopolitiques sont plus fortes", se félicite l'AIE vendredi.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.