Real Madrid-Valence : Les compositions d'équipes    LA FRANCE COINCEE PAR LE NOUVEAU PRESIDENT ALGERIEN : Les temps de Papon sont révolus !    La préservation du mausolée royal Imedghassèn, responsabilité de tous    «Aucune violence contre les manifestants du hirak à Oran»    Liban : consultations parlementaires lundi pour choisir un nouveau Premier ministre    Saisie de 7.215 comprimés psychotropes    SIRAT (MOSTAGANEM) : Une unité de transformation de plastique ravagée par le feu    LA WILAYA A ECHAPPE A UNE FORTE PRESSION DURANT L'ETE GRACE AU MAO : Gaspillage d'eau potable à Mascara    SOVAC dément avoir été suspendu par Volkswagen    LOGEMENTS LPA A ORAN : La longue attente des souscripteurs    SIDI BEL ABBES : 942 infractions et retrait de 492 permis de conduire    GAID SALAH AFFIRME : Tebboune est apte à mener l'Algérie vers un avenir meilleur    Mohamed Yamani annonce son retrait du mouvement sportif national    Coupe arabe/MCA-Al-Quwa Al-Jawiya: le "Doyen" vise les quarts sur fond de crise    Soutien au peuple sahraoui: le Polisario salue la solidarité de la société civile belge    Tunisie: difficulté à former un nouveau gouvernement, les partis divisés    Le service VTC Yassir au cœur d'une polémique    Pas de grands changements en décembre    L'épilogue, ce lundi !    Le RCD dénonce, le TAJ et l'ANR s'en félicitent    Boris Johnson veut faire le Brexit et rassembler le pays    Poursuite du démantèlement du régime d'Al-Bachir    Quel sort pour le FLN ?    Le mouvement associatif s'impatiente et interpelle le P/APW    Arrestation de 2 dealers recherchés à El Kala    Cake aux thon et câpres    Quelque 5 000 fonctionnaires régularisés    ACTUCULT    Projet de traduction de plusieurs textes de la littérature populaire    L'exil et l'histoire, de l'Algérie au Moyen-Orient    Des souverains et chefs d'Etat félicitent le président élu Tebboune    Dialogue, constitution, loi électorale: Tebboune dévoile ses priorités    Entre 4 et 6 nouveaux cas d'hépatite A chaque jour: L'hygiène et l'eau des colporteurs pointés du doigt    WA Tlemcen: Tout est rentré dans l'ordre    L'Algérien Ryad Mahrez dans le Top 10 des joueurs africains les mieux payés    Inscription de la musique gnaoua    Une statue de Ramsès II retrouvée près de Memphis    La journée décisive du jeudi 12 décembre    Publication de trois décrets présidentiels validant des contrats d'exploitation    MARCHES FINANCIERS Rebond de la livre sterling après la victoire de Boris Johnson    OPPO annonce le lancement de smartphones 5G au premier trimestre 2020    20 individus à Relizane et 6 à Guelma arrêtés pour entrave à l'opération de vote    Un député allemand : " L'Europe dépend fortement des importations du gaz, et un accord avec la Russie est raisonnable "    La Russie s'exprime sur l'éléction de Tebboune    Bourses européennes : L'Europe termine en hausse, soutenue par l'accord USA-Chine    Manchester City: Guardiola souhaite "rester"    Littérature : Parution :    SAISON CULTURELLE 2019-2020 À AIN TEMOUCHENT Ouverture de plusieurs ateliers et clubs artistiques et pédagogiques    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





PRODUITS ALIMENTAIRES : La facture d'importation a baissé de 14% en janvier dernier
Publié dans Le Maghreb le 20 - 03 - 2019

Le Centre national des transmissions et du syst ème d'information des Douanes (Cntsid), vient de d'annoncer des statistiques en précisant, entre autres, que la facture globale des importations des produits alimentaires a connu une baisse de près de 14% en janvier 2019. L'institution des douanes algériennes, précise que la facture globale d'importation du Groupe des produits alimentaires a atteint 733 millions de dollars (usd) en janvier 2019 contre 851 millions usd en janvier 2018. Ce qui donne le chiffre en baisse de 118 millions usd (-13,87%). Selon la même source, cette baisse est tirée essentiellement par le sucre, le lait, les légumes secs et les céréales. Et à ce propos, il est indiqué concernant les sucres et sucreries, qu’ils ont été importés pour 61,07 millions usd contre 114,67 millions usd (-46,74%). Le lait et les produits laitiers ont été importés pour 130,03 millions usd contre 154,76 millions usd (-16%). Quant aux les légumes secs, ils ont été importés pour 47,5 millions usd contre 56,66 millions usd (-16,2%). Par contre, les importations du café- thé ont augmenté à 33,74 millions usd contre 29,52 millions usd (+14,3%). Les importations des viandes ont également grimpé à 18,53 millions usd contre 6,7 millions usd (+178%). Ces six (6) principaux produits alimentaires ont ainsi été import és pour un montant de 541,35 millions usd contre 627,88 millions usd (-13,8%). D'autre part, les chiffres du CNTSID indiquent également que par catégories de produits, la facture d'importation des céréales-semoulefarine a reculé à 250,5 millions usd en janvier 2019 contre 265,6 millions usd en janvier 2018 (- 5,7%). Le reste des biens alimentaires ont été importés pour 191,65 millions usd contre 223,12 millions (-14,1%). Concernant les huiles destinées à l'industrie alimentaire (classées dans le Groupe des biens destin és au fonctionnement de l'outil de production), leurs importations ont connu une hausse en s'établissant à 63 millions usd en janvier 2019 contre 43 millions usd au même mois de 2018 (+46,6%). En résumé, il est utile de noter dans les derniers chiffres des Douanes algériennes que la facture globale du Groupe des produits alimentaires et des huiles destinées à l'industrie alimentaire s'est chiffrée à 796 millions usd en janvier 2019 contre 894 millions usd en janvier 2018, en baisse de 98 millions usd (-11%).
BAISSE ÉGALEMENT DES IMPORTATIONS DE MÉDICAMENTS
De plus, et toujours selon les statistiques du Centre national des transmissions et du système d'information des Douanes (Cntsid), les médicaments qui font partie du Groupe des biens de consommation non alimentaires, ont enregistré une baisse notable en s'établissant à 59,93 millions usd en janvier 2019 contre 133,44 millions usd en janvier 2018. Ce qui fait donc le constat d'une baisse de 73,51 millions usd, soit en pourcentage, le chiffre de -55.
LE CONTEXTE ACTUEL
Il est utile de rappeler que ces chiffres sont enregsitrés dans le prolongement des nouveaux mécanismes d'encadrement des importations de marchandises, dont font partie les produits alimentaires (hors produits alimentaires stratégiques). Ces nouveaux mécanismes avaient été mis en place dès le début de l'ann ée 2018 dans le but de réduire le déficit commercial et de promouvoir la production nationale. C'est ainsi qu'il avait alors été décidé de la suspension provisoire d'importation de plus de 800 produits et l'instauration de mesures à caractère tarifaire pré- vues par les dispositions de la loi de finances pour 2018, à travers l'élargissement de la liste des marchandises soumises à la Taxe intérieure de consommation (TIC) au taux de 30% et le relèvement des droits de douane pour des produits alimentaires. Et plus récemment, la donne change car cette suspension provisoire a été levée pour être remplac ée par l'instauration du Droit additionnel provisoire de sauvegarde (DAPS), prévu par la Loi de finances complémentaire 2018. Ce DAPS a donc été fixé entre 30% et 200% de la valeur de la marchandise importée. En parcourant son décret exécutif, promulgué en janvier 2019, on constate que celui-ci a fixé la liste des marchandises concern ées à 1.095 produits qui peuvent être importées mais qui sont soumises au DAPS.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.