50 kilomètres en deux ans    Alors que le pétrole maintient son avance : L'OPEP+ face à un nouveau challenge    Acquisition de la raffinerie d'Augusta en Italie : Les gros mensonges d'Ould Kaddour    Sider El Hadjar : 14 millions de dinars d'équipements de sécurité disparus    La fin d'une époque    La situation sur les fronts de combat «sous contrôle» de l'Armée sahraouie    LDC (Groupe B). CRB – Sundowns (14h) : Le Chabab vise la première place    Mohamed Nassou n'est plus    AG Elective de la FAA : Le recours de Boukais rejeté    Débrayage des auxiliaires en anesthésie-réanimation de la santé publique : Le syndicat menace de passer à une grève illimitée    Enasel : Baisse des ventes de sels alimentaire et industriel en 2020    Entrepreneuriat : Signature d'une convention entre la CCI Mezghenna et l'USTHB    Organisée au Bastion 23 de la Casbah : Rencontre-débat sur les figures révolutionnaires de la bataille d'Alger    Prix du président de la République : Appel à participation pour les jeunes créateurs    La face cachée de Mammeri    6 aliments légers que vous pouvez manger avant de dormir    Ligue 2 - Groupe Centre: L'USM Harrach nouveau leader    Groupe Est: La passe de trois pour l'US Chaouia    Ce que doit la rue à l'urne    Médicament: Le SNAPO suspend son mouvement de protestation    Pour développer la coopération bilatérale: Le conseiller commercial à l'ambassade de France en visite à la CCIO    Prévue pour aujourd'hui: La grève des adjoints de l'éducation gelée    Guelma: Deux jeunes retrouvés morts dans une grotte, un troisième sauvé    Dans le but de relancer le processus de concession: La daïra lance une opération de recensement des biens communaux d'Aïn El Turck    Accès via l'autoroute Est-Ouest: Le pôle urbain de Tlélat pris en otage par le gel du projet    Rompre vite avec nos vieux démons    Football - Ligue 1: L'ESS aux commandes, la palme au WAT et au MCO    Qui veut canarder les ambulances ?    "Fitna" chez les Frères musulmans    Les recommandations du professeur Belhocine    l'augmentation de la marge bénéficiaire, pointée du doigt    Les Etats-Unis accusent le prince hérirter Saoudien    Des acquis politiques et diplomatiques sur fond de victoires militaires    155 nouveaux cas et 2 décès    Tensions à Rangoun où la police disperse une manifestation    Alerte au variant britannique    Une obligation, pas un choix    Un vendredi sans heurts    Louisa Hanoune dénonce le projet de code électoral    Les 12 commandements de la phase transitoire    Report du procès de Saïd Djabelkhir    Intrigant limogeage du directeur de la radio de Jijel    Un sparadrap sur une jambe de bois ?    Neuf militaires tués au Mali    "L'œuvre théâtrale de Mammeri doit être déconfinée"    Diwaniya Art Gallery représente quatre artistes algériens et étrangers    Après une interruption de près d'une année: Retour des marches du vendredi    Un gâchis irrécupérable ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Energie solaire L'Algérie est prête pour la réalisation du projet national de production de 5600 MW d'électricité
Publié dans Le Maghreb le 22 - 08 - 2019

Le ministre de l'Energie, Mohamed Arkab, a indiqué mardi à Annaba que l'Algérie était prête pour lancer un projet national visant à produire près de 5.600 mégawatts d'électricité en utilisant l'énergie solaire susceptible de renforcer le réseau national dans les années à venir.
"Les compétences nationales actuelles sont capables de mener ce projet dans toutes ses étapes, de l'étude jusqu'à la réalisation finale", a précisé le ministre dans une déclaration à la presse au niveau d'une unité de Naftal, lors de sa visite de travail dans la wilaya d'Annaba.
Il a ajouté, à ce propos, que "l'Algérie, qui a réalisé sa première centrale solaire en 2011, a acquis l'expérience nécessaire, ainsi que les moyens requis pour développer ce domaine d'autant, qu'actuellement, le pays totalise 22 centrales de production d'électricité à base d'énergie solaire avec une capacité de 400 MW".
Affirmant que l'Algérie a pu répondre à ses besoins en matière d'électricité avec une production de 20.000 MW, pour une consommation nationale estimée à 15.680 MW, M. Arkab a souligné que son département envisage l'élaboration d'un nouveau modèle de consommation d'énergie.
Le nouveau modèle de consommation d'énergie intervient notamment, a-t-il argumenté, après la récente étude par le gouvernement du projet visant à créer une instance nationale chargée des énergies renouvelables.
Ce modèle s'appuie principalement sur "une rationalisation de l'utilisation des ressources énergétiques en Algérie et son orientation vers le secteur de l'industrie", a révélé le ministre, rappelant que "l'Algérie produit 144 milliards m3 de gaz par an et consomme 45 milliards m3 localement dont 20 milliards m3 affectés à la production d'énergie électrique par le biais des unités de production de différents types".
Concernant l'électricité, le secteur de l'industrie consomme un taux "très faible" par rapport à la consommation des ménages, a ajouté Mohamed Arkab, soulignant que ceci représente "un indicateur inapproprié" car, a-t-il soutenu, "le secteur industriel est censé consommer pas moins de 30% de l'électricité produite".
Evoquant les problèmes de coupures de courant enregistrés dans plusieurs régions du pays, notamment à Annaba, où il a précisé que "les projets réalisés dans le domaine de la production et du transport d'électricité ont permis d'éliminer de nombreux points noirs", le ministre a relevé que les coupures signalées sont causées par "la vétusté des réseaux de distribution".
Il a fait savoir que la wilaya d'Annaba produit 440 MW contre une consommation maximale de 286 MW.
A son arrivée à Annaba, Mohamed Arkab s'est recueilli au cimetière des chouhada à l'occasion de la célébration du double anniversaire des offensives du Nord Constantinois et du Congrès de la Soummam (20 Août 1955/1956), avant d'inspecter le projet de raccordement des logements de la nouvelle ville "Draâ Errich aux réseaux de gaz naturel et d'électricité.
Dans sa première phase, l'opération a permis de raccorder plus de 19.000 logements à ces énergies vitales, d'un programme de raccordement de 26.000 logements sur un total de 55.000 logements implantés dans cette nouvelle ville, distante de 20 km à l'ouest d'Annaba.
Le ministre de l'Energie a également inspecté le site réservé à la réalisation d'un transformateur 60-30 KV au pôle urbain "Kalitoussa" (commune de Berrahel), ainsi que le centre d'enfûtage de gaz liquéfié dans la zone industrielle, avant de visiter le centre marine-Naftal et une centrale électrique au port d'Annaba.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.