Un enfant évacué vers Alger pour ... extirper une cacahuète    Abdelkrim Zeghilèche de nouveau devant les juges    Le compte facebook du CNLD bloqué jusqu'au 22 octobre    Campagne de solidarité en faveur de Dahmani Nour El-Houda Yasmine    Les préparatifs vont bon train    Quel sort pour le projet ?    De nouvelles charges contre Donald Trump    Les députés exigent la démission de la cheffe de l'Exécutif    3 morts et une vingtaine d'enfants blessés dans un attentat    Le véritable maître de DAESH    Bedoui en Russie    L'Algérie et le Gabon terminent sur une belle note    Hamroune : "Je serai prêt pour le match du CSC"    L'absence du wali inquiète la direction    Medouar est devenu "encombrant" pour la FAF    La saga des victoires    «On peut faire encore plus mal»    Karim Tabbou devant le juge aujourd'hui    Constantine : quelle scolarisation pour nos enfants ?    Ecole : le sinistre au quotidien    Gâteau fondant aux poires    150 migrants secourus dans plusieurs opérations    4 idées pour pratiquer massages et gymnastique du visage    ACTUCULT    "Derb Cinéma" lance l'appel à candidatures jusqu'au 15 novembre    Lumière sur une terre et ses hommes    Tout en excluant la trêve : Ankara exhorte les Kurdes de Syrie à déposer les armes    Boukhalfa : Huit blessés dans un accident de la circulation    Respect des délais d'achèvement des travaux    Corée du Sud, Italie, Turquie et Autriche à l'honneur    300.000 Algériens ont visité la Turquie en 2018    En réaction à l'appel du report des élections    Sonatrach est le nouvel actionnaire majoritaire de Medgaz    Rachid Sekak: Le redressement économique passe par le règlement de l'équation politique    Selon le MSP: « Les autorités responsables de l'échec de la transition démocratique »    Sortie de la 3ème promotion des officiers de brigade: Le DG des douanes insiste sur la probité et la rigueur    Eliminatoires CHAN-2020 : Maroc-Algérie à guichets fermés    Pompiers en colère à Paris : tensions avec la police, au moins 6 interpellations    AUTOMOBILE: Le futur patron de Renault ne sera pas forcément français, selon Pannier-Runacher    Amical, Algérie - Colombie 3-0 : Les Verts séduisent avant les choses sérieuses en novembre    Mila / Céréaliculture: Tout est fin prêt pour la campagne labours-semailles    5ème édition du Prix littéraire " Katara ": Le talent algérien brille de nouveau dans le ciel de Katara    Le FMI augmente à 2,6 % sa prévision    Renault reprendra en 2020    Le MSP hausse le ton    67 % ont moins de 40 ans    Les chrétiens d'Algérie dénoncent    La France garde le secret    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





AG extraordinaire de la Fédération algérienne de football : Adoption d'un nouveau système de compétition
Publié dans Le Maghreb le 19 - 09 - 2019

Les membres de l'Assemblée générale de la Fédération algérienne de football (FAF) réunis ce mardi au Centre technique national de Sidi Moussa (Alger) en session extraordinaire, ont adopté à l'unanimité un nouveau système pyramidal de compétition, à partir de la saison 2020-2021.

Lors de cette session, 97 membres de l'AG ont approuvé la nouvelle formule de compétition, alors qu'un seul membre, le président de la JS Saoura, a voté contre.
Le nouveau système de compétition prévoit la création d'une seule Ligue professionnelle à 18 clubs, et une Ligue 2 amateur à deux groupes de 16 clubs chacun (centre-est et centre-ouest) à partir de la saison 2020-2021.
Il a été décidé également la création d'une division amateur composée de six groupes, renfermant 16 clubs chacun.
Enfin, au pied de la pyramide, l'on retrouve un palier Régional, subdivisé en 2 sections, R1 et R2, comprenant chacune des groupes de 16 clubs, alors qu'au niveau "Wilaya", il est prévu un seul groupe "Honneur" pendant que le palier "Pré- Honneur" reste assujetti au nombre des équipes engagées Les modalités d'accession et de rétrogradation seront prédéfinies lors de la prochaine réunion du bureau fédéral prévue fin septembre. Le président de la Fédération algérienne de football, Kheireddine Zetchi, s'est félicité de l'adoption du nouveau système de compétition, qualifiant cela de "décision historique" et "adoptée en conformité avec les règlements régissant la FAF".
Selon le président de la FAF, le système de compétition est annoncé au début de chaque saison sportive et non pas avant, soit une fois le nombre de clubs engagés connu comme le rappellent les articles concernant les modalités d'accession et rétrogradation. Le nouveau système pyramidal de compétition a pour objectif "de sauver le professionnalisme en réduisant le nombre de clubs professionnels", avait, rappelle-t-on, indiqué récemment Kheireddine Zetchi .
Les travaux de l'AG extraordinaire de la FAF ont été marqués par l'absence du président de la Ligue de football professionnel (LFP) Abdelkrim Medouar, pour des raisons inconnues jusque-là. Une absence qui a suscité des interrogations au sein de l'AG.

Les modalités d'accession et de rétrogradation prédéfinies fin septembre
Les modalités d'accession et de rétrogradation seront prédéfinies lors de la prochaine réunion du Bureau fédéral, prévue à la fin du mois de septembre courant à Ouargla, a annoncé mardi Alger le président de la Fédération algérienne de football, Kheireddine Zetchi.
"Avec l'adoption de la nouvelle formule de compétition, il faudra déterminer le nombre de clubs de Ligue 1 qui rétrogradent à l'issue de l'exercice en cours, et ceux qui accèdent à partir du palier inférieur" a indiqué Zetchi en conférence de presse, au Centre technique de Sidi-Moussa. Le président de la FAF a assuré que pour le moment "il n'y a rien de concret à ce propos", mais selon lui "il sera question de choisir entre la rétrogradation d'un seul club et l'accession de trois, ou alors, la relégation de deux clubs de première Division et l'accession de quatre à partir du palier inférieur".
Une décision qui selon Zetchi sera "prise de manière rationnelle" et avec l'objectif de "faire le meilleur choix", pour permettre à ce projet à aboutir. "Nous pèserons le pour et le contre et nous verrons s'il est plus judicieux de faire descendre un seul club, plutôt que deux. Mais pour cela, il faudrait que le quatrième club qui devra accéder suivant cette formule soit capable de faire face au cahier des charges qu'impose l'évolution au sein du championnat Elite" a-t-il insisté.
En effet, selon le président de la FAF, désormais, il ne sera plus question de "vouloir" faire partie du championnat Elite, comme cela était le cas à l'avènement du professionnalisme en Algérie, mais plutôt de "pouvoir" faire face à tout ce que ce statut exige.
A ce propos, Zetchi a annoncé que lors de la prochaine réunion du Bureau fédéral, il sera procédé à l'installation d'une Direction Nationale du Contrôle de Gestion (DNCG) : une structure qui se chargera d'accompagner les clubs et de s'assurer qu'ils remplissent toutes les conditions nécessaires pour faire partie du championnat professionnel. "Le principal objectif de la DNCG sera de s'assurer à ce qu'il y ait un équilibre financier au sein de tous les clubs pros, c'est-à-dire, entre leurs revenus et leurs dépenses. Une situation qui leur évitera de crouler sous les dettes et les éventuels problèmes qui en résulteront" a-t-il expliqué. Concernant les salaires des joueurs qui atteignent parfois des montants exorbitants et qui sont souvent à l'origine de ce perpétuel endettement des clubs, Zetchi a assuré que la FAF n'a pas l'intention d'imposer un plafonnement précis.
"Si un club décide de verser un salaire particulier à un joueur, il est en droit de le faire. Mais cette décision ne doit pas se répercuter négativement sur l'équilibre financier du club, car si cela viendrait vraiment à arriver, la DNCG interviendra pour le rappeler à l'ordre" a-t-il assuré. Le président de la FAF a conclu en se disant conscient de l'ampleur de la tâche, car le chantier qu'il vient de lancer et vraiment trop gros, à tel point que sa réalisation dépassera probablement le mandat de l'actuel bureau. Mais d'après lui, il fallait lancer ce chantier et corriger les imperfections au fur et à mesure. De leurs côté, les président de clubs ont majoritairement bien accueilli cette nouvelle formule de compétition à cinq paliers, avec 18 formations professionnelles au niveau de l'élite. "La première formule n'a rien donné. Donc, nous avons tout à gagner en essayant cette nouvelle variante" a indiqué à l'APS le président du NA Hussein-Dey, Murad Lahlou. Dans la nouvelle formule de compétition qui entrera en vigueur à partir de l'année prochaine, il y aura cinq paliers, à savoir : une Première Division à 18 clubs professionnels, une Ligue 2 à deux groupes de 16 clubs, une Division Nationale Amateur à six groupes de 16 clubs, Un championnat Régional (1 et 2), ainsi qu'un Championnat Wilaya, incluant Honneur et Pré-Honneur.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.