Enseignement supérieur: les conditions de reprise des activités pédagogiques acceptables    Zones d'ombre: la prise en charge des besoins de la population commence à donner ses fruits    Les articles de la discorde    Rassemblement et marche de soutien aux travailleurs de Numilog    Danger du futur tramway pour les habitants de la cité Chara    L'espoir renaît chez les agriculteurs suite aux dernières averses    Quelle chance pour la paix ?    Mise en échec de trois tentatives de migration irrégulière à Mahdia    Cinq jeunes intègrent l'équipe première    Amrani «content» de la reprise    Naceri à la Cour constitutionnelle    Le drabki, Abou Fadhel et tamazight    Un autre décès par strangulation    Lutte contre les gangs de rues à Blida: arrestation de 59 personnes depuis le début de l'année    Hommage à Abdelmadjid Merdaci    Avec Mustapha Toumi dites toujours «Sobhan Allah ya Ltif» !    Merci M6 ! Merci pour mes zygomatiques !    Enfin un gouverneur !    Benkhelifa signe pour trois ans    "C'est irréalisable"    Un pari difficile    Les journalistes n'abandonnent pas leur confrère    Alger tente de reprendre la main au Sahel    3 morts dans un accident de la route    Deux réseaux de passeurs démantelés à Aïn Turck    Distribution de plus de 4000 unités avant la fin de l'année    L'opposition appelle à la désobéissance civile en Côte d'Ivoire    Un suspect arrêté aux Etats-Unis    Béjaïa s'apprête à commémorer Octobre 88    L'ange blanc s'envole    Hommage au journaliste Salem Hammoum à Bouzeguène    Premier film en variante amazighe ouarglie    Flagrant délit !    Renouvellement des associations sportives : Le MJS fixe les modalités des AG    On vous le dit    7 astuces pour brûler des graisses et gagner en muscles avec l'alimentation    PSG-OM : Neymar accusé à son tour de propos racistes    Tlemcen: Trois SG de daïra et un ex-médiateur de wilaya promus    Retrouver la grandeur américaine    COLERES ET ENTORSES    Les importateurs face à leur destin    El-Bayadh: Un nouveau complexe sportif bientôt en chantier    US Biskra: Une instabilité chronique    Mines: Vers la création de 95 petites entreprises d'exploration d'or    «Khayrek sbaq»    La cause palestinienne est "sacrée pour le peuple algérien"    Tebboune annonce des législatives anticipées    Un ramassis de clichés et de mensonges    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Accord de Trump avec la Chine et les "avancées" sur le Brexit: Les Bourses européennes pas convaincues
Publié dans Le Maghreb le 16 - 10 - 2019

Les États-Unis et la Chine ont déclaré vendredi soir avoir commencé à mettre fin à leur conflit commercial, ce qui a permis de suspendre in extremis la hausse des droits de douane qui devait entrer en vigueur mardi 15 octobre. Insuffisant pour rassurer les marchés car l'accord reste à écrire noir sur blanc et ne couvre qu'une partie des désaccords. Côté Brexit, les dernières nouvelles sur les négociations en cours ont également déçu.

Les principales Bourses européennes évoluent en baisse en début de séance lundi, effaçant une partie de leurs confortables gains de la fin de semaine faute de nouvelles réellement rassurantes sur le conflit commercial entre les Etats-Unis et la Chine d'une part, sur le Brexit d'autre part.
À Paris, le CAC 40 perd 0,67% à 5627,74 points vers 07h45 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,5% et à Londres, le FTSE 100 recule de 0,46%. Vers 12h30, la baisse atteignait 9,61% à 5.614 points (le plancher de 5.600 points ayant failli sauter peu auparavant, vers 11h45).
L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 est en baisse de 0,61%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,6% et le Stoxx 600 de 0,75%.
Ce dernier a gagné 2,31% vendredi, portant à 3% sa hausse sur l'ensemble de la semaine tandis que le CAC 40 prenait 1,73% sur la journée et 3,23% sur la semaine.

Un accord qui ne couvre qu'une partie des désaccords
Les Etats-Unis et la Chine ont annoncé vendredi soir s'être entendus sur la "phase 1" d'un accord censé mettre fin à leur conflit commercial, ce qui a conduit le président américain, Donald Trump, à suspendre la hausse de droits de douane qui devait entrer en vigueur mardi. L'accord reste toutefois à écrire noir sur blanc et il ne couvre qu'une partie des désaccords à l'origine du conflit entre les deux pays, qui pèse sur le commerce mondial depuis un an et demi.

Contractions de l'économie chinoise
Dernière illustration en date de l'impact de ces tensions sur l'économie: les exportations chinoises ont subi en septembre une baisse plus marquée qu'attendu et les importations se sont contractées pour le cinquième mois consécutif.
"On peut dire que le drapeau blanc brandi par Donald Trump évitera une nouvelle escalade entre la Chine et les Etats-Unis. Mais aucun des droits de douane en vigueur n'a été annulé alors que certains intervenants de marché l'espéraient", commente Naeem Aslam, de ThinkMarkets.
Les dernières nouvelles des négociations entre Londres et Bruxelles sur le Brexit ont aussi déçu: le gouvernement britannique a certes déclaré dimanche que les derniers échanges avaient été "constructifs" mais les deux parties semblent encore loin d'un compromis susceptible d'être avalisé par le Conseil européen en fin de semaine.
Les volumes sur les marchés européens pourraient être réduits par l'absence d'une partie des investisseurs américains en raison du Columbus Day, férié aux Etats-Unis même si Wall Street fonctionne normalement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.