Grève contre le projet de réforme des retraites (France) :    La situation financière des clubs relancée    L'Algérie présente au rendez-vous de Djerba    Projet de traduction des plus importants écrits    Le combat de Zahia Ziouani    Décès de la chanteuse du groupe Roxette    L'Algérie prend part à Rome à la réunion ministérielle des pays membres    «Je m'engage à ouvrir un dialogue national sérieux»    Maroc : Pourquoi la compagnie TUI fly supprime-t-elle des vols vers le Maroc ?    nouveau président de la République    Niger : Une deuxième attaque en deux jours contre l'armée    Sommet de Paris : Poutine salue un " pas important " vers une désescalade en Ukraine    France: Après 6 jours de grève, la réforme des retraites va être enfin dévoilée    Benflis prend acte de sa défaite et annonce le passage de flambeau aux jeunes    Les résultats préliminaires annoncés par l'ANIE    OGC Nice: "Atal absent quelques mois"    Remis de sa commotion cérébrale: L'Algérien Oukidja opérationnel face à Marseille    Médias: Sky perd les droits de la Ligue des champions pour l'Allemagne    Installation de portiques électroniques    « 2019 a été une année exceptionnelle pour moi »    Lutte contre la criminalité urbaine à Alger: Près de 3.000 affaires traitées en novembre    Djelfa : Culture du safran à Djelfa, une expérience concluante pour le jeune Abderrahmane Khelili    L'annonce des résultats définitifs entre le 16 et le 25 décembre    Election présidentielle: Abdelmadjid Tebboune largement élu président    Les premières leçons de l'élection présidentielle du 12 décembre 2019    Tissemsilet : Manifestations du 11 décembre 1960 : réinhumation des restes du chahid Bennai Omar à Theniet El Had    Tunisie : " La prise de conscience autour du patrimoine historique est tardive "    Court métrage documentaire : Le documentaire "Nice Very Nice" en compétition au Sénégal    Adoption d'un projet de loi pour contrôler l'emploi    Mahrez dans le Top 10 des joueurs africains les mieux payés    MASCARA : Un parc illicite sur un espace de l'APC    AIN TEMOUCHENT : Arrestation d'un individu en possession d'un drone    Secousse tellurique de magnitude 3,2 degrés à Boumerdès    TISSEMSILT : Délocalisation du concours des agents d'administration à Tiaret    Deux contrebandiers arrêtés à Ouargla et un autre appréhendé à Biskra    Des vents forts vendredi sur plusieurs wilayas du Nord et des Hauts-Plateaux    Présidentielle: le taux de participation par wilayas annoncé à 15h    Brèves    L'Algérie condamne "avec la plus grande force" l'attaque contre l'armée au Niger    Préserver cette institution de solidarité entre générations    Nouveaux pourparlers de paix à Juba entre rebelles et Khartoum    Projet de traduction des plus importants écrits algériens en langue française    ACTUCULT    Exportation de 460 000 tonnes de ciment    Eric Zemmour sera jugé le 22 janvier prochain    Bangkok en haut du classement    Communiqué du Conseil des ministres    COP25 sur le climat : La protection de la nature cherche sa place    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Fica: Projection d'un documentaire en hommage au maître du diwane Mohammed Bahaz
Publié dans Le Maghreb le 18 - 11 - 2019

"Mohammed Bahaz, maâlem gnawi", un documentaire dédié au grand maître de la musique diwane, a été projeté vendredi soir à Alger en présence de son réalisateur, Dominique Lavigne. Présenté dans le cadre du programme hors compétition du 10e Festival international du cinéma d'Alger (Fica), dédié au film engagé, le documentaire retrace le long parcours de Mohammed Bahaz, une légende vivante et un des grands pionniers du gnawi, ces chants, danses et musique accompagnant des cérémonies familiales et religieuses.
Sorti en 2019, ce documentaire de 46 minutes, dépeint ce musicien du gnawi qui a baigné dés sa tendre enfance dans l'univers diwane. Issu d'une famille de mélomanes de Blida, Bahaz, raconte, tout au long de ce documentaire, ses expériences singulières et moments forts d'un parcours riches en souvenirs.
Accompagné par son complice et ami, le plasticien Denis Martinaz, qui l'interroge tout au long d'un voyage à travers les Douieret et les ruelles de l'ancienne Ville des roses, Bahaz- atteint d'un handicap oculaire causé par une maladie-, partage une carrière d'un demi-siècle, dédiée à cet art populaire, sous-estimé par la population locale, regrette-t-il.
Excellent joueur de kerkabou et du gambri, instruments phares de cette musique très répandue dans le Sahara algérien (Adrar, Béchar et Ghardaia) et dans certains pays voisins comme le Mali et le Maroc, le maâlem se rappelle encore de ses premières performances de rue et cérémonies diwane qui drainaient des foules. Appuyé d'archives anciennes retraçant en images des cérémonies et spectacles diwane, le documentaire donne à voir le Maalem sur scène exécutant des rituels de cette musique spirituelle à travers des danses, jeu de kerkabou et de gambri et des chants répétés en chœur.
La réalisatrice a recueilli également des témoignes auprès des proches de dont sa fille, Djamila, qui fait partie avec ses trois autres frères, de sa troupe nommée El Hilal.
Né en 1942, Mohammed Bahaz demeure un des anciens praticiens du diwane algérien, art dans lequel excelle ce septuagénaire malgré des soucis de santé.
Ouvert le 7 novembre dernier, le 10e Fica a mis en compétition 24 films entre documentaires et fictions.
Huit autres films sont au programme de la sélection hors compétition qui se poursuit samedi avec à l'affiche trois documentaires algériens: "Les enfumades du Dahra", "La décennie noire" et "Nar" .


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.