LDC : L'Atalanta réalise un exploit historique    OL : Marcelo veut partir. Il ne supporte plus sa situation    Naples : Ancelotti fait ses adieux    Le chef de l'Etat signe la loi de Finances 2020    Présidentielle: toutes les conditions réunies pour le bon déroulement du scrutin    Une grande marche en cours à Alger    Lutte contre la criminalité urbaine à Alger: près de 3.000 affaires traitées en novembre    Aucun "dépassement" enregistré lors du vote de la communauté nationale en Tunisie    Banques : installation du nouveau P-dg de la BEA    Un décret présidentiel portant création d'une agence nationale de développement du numérique (JO)    Les populations nomades de Laghouat et Béchar accomplissent leur devoir    LFP : une réunion "prochainement" avec les représentants des clubs pour solutionner les problèmes financiers    Le président annonce des mesures d'apaisement    Du renouveau pour C3 Aircross    Le père du «low cost» s'en va    Imposante mobilisation des campus    Des personnalités appellent à éviter les dépassements    Le bouleversement technologique, un facteur amplificateur    Les actes d'accusation votés au Congrès d'ici la fin de semaine    Un programme chargé pour les Canaris    Coupe d'Algérie de Football : JSM Béjaia - ES Sétif en 1/32es de finale    L'EN sacrée meilleure équipe, Mahrez meilleur joueur    Le capitaine Chammam finalement apte pour le rendez-vous de Doha    Subsistance de divergences    Centre Anti-Cancer : Le scanner en panne depuis plusieurs mois    Mobilisation de 150 000 hectares pour la céréaliculture    36 nouveaux bus affectés aux communes    Setif : le secteur de la formation accuse un déficit    Khatini, une nouvelle pièce sur les planches    ACTUCULT    La Maison de la culture de Aïn Témouchent rebaptisée    L'œuvre du ciseleur des mots revisitée    Ettiki !    Tribunal de Sidi M'hamed: le Parquet publie les jugements prononcés    Chlef: Du nouveau à la Caisse de retraite    Le tribunal de Sidi M'hamed rend son verdict: 15 ans de prison pour Ouyahia et 12 pour Sellal    Enième effondrement partiel au 1, Rue Mezouar Mohamed: Des familles en danger de mort interpellent le wali    Benflis dénonce une «cabale»    LA COULEE DE LAVE    Les conditions d'inscription fixées    Arabie-Saoudite : Quels enjeux concernant le plan Vision 2030 ?    Equipementier automobile : Valeo vise plus de 15% de marge avec l'électrification et les ADAS    Maroc : Visite du secrétaire d'état américain au Maroc    Ghardaïa: L'étude d'aménagement de la wilaya d'El-Menea présentée aux autorités locales    Selon Ghania Eddalia, ministre de la Solidarité " Près de 900 000 bénéficiaires de micro-crédits jusqu'en octobre dernier"    A quoi s'attendre pour l'économie nationale en 2020 ?    La mosquée de Sidi Ghanem à Mila : Un centre de rayonnement de l'Islam et un haut lieu de la mémoire    Manifestations du 11 décembre 1960/Mouvement populaire 2019 : 59 ans après, la soif de l'indépendance est toujours vive    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Forum de l'Unesco: Rabehi relève l'importance accordée par l'Algérie à la culture
Publié dans Le Maghreb le 21 - 11 - 2019

Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, ministre de la Culture par intérim, Hassen Rabehi, a présenté, mardi à Paris, la politique culturelle de l'Algérie, soulignant l'importance accordée par les pouvoirs publics à ce domaine.

Dans le cadre d'une interaction entre les ministres de la Culture et afin de consolider les échanges et la coopération, M. Rabehi a assisté en qualité de représentant de l'Algérie au Forum des ministres de la Culture des pays membres de l'Unesco qui se tient tous les deux ans.
Il a fait valoir, à cette occasion, l'importance accordée par les pouvoirs publics à la culture.
Dans son intervention autour d'un panel auquel ont participé plusieurs ministres, M. Rabehi a fait remarquer que la Constitution algérienne "consacre le principe du droit à la culture en conformité avec les fondements de la Déclaration universelle des Droits de l'Homme", soulignant qu'en Algérie, "l'ensemble des citoyens ont accès à ce droit en considération des principes de l'égalité des chances et de la reconnaissance de la diversité culturelle comme source de richesses et facteur contribuant à la cohésion sociale et au progrès".
Le droit à la culture, a-t-il ajouté, "favorise le dialogue et crée des passerelles entre les différentes composantes identitaires et les diverses expressions culturelles".
La politique culturelle de l'Etat algérien, a-t-il relevé, "se nourrit des principes et se traduit par la liberté d'expression, d'innovation de création et d'association, la consécration de la langue amazigh, langue nationale et officielle au même titre que la langue arabe et l'institutionnalisation de plus de 170 festivals locaux, nationaux et internationaux, couvrant la diversité et les différentes expressions culturelles".
Il a rappelé, à ce propos, que l'Etat "accorde des soutiens financiers aux associations à vocation culturelle".
Il a été procédé également à "l'enregistrement du patrimoine de musique lyrique et des traditions populaires, tout comme à l'édition et la réédition des livres portant sur le patrimoine culturel", a-t-il mentionné, ajoutant que "des moyens financiers ont été alloués par l'Etat à la restauration des sites historiques et ceux présentant une valeur culturelle, ainsi que l'inscription de sept (7) formes d'expressionculturelle sur la liste du patrimoine immatériel de l'humanité".
Rabehi a aussi rappelé qu'à l'initiative de l'Algérie, la journée du 16 mai a été proclamée journée mondiale du "vivre ensemble en paix" et que l'Algérie a participé et a accueilli à son tour plusieurs manifestations culturelles, ce qui s'avère, a-t-il dit, "être des opportunités idoines pour la consolidation des relations amicales et pour l'établissement d'un partenariat bénéfique".
L'Algérie a organisé de grandes manifestations d'importances régionales et internationales, a-t-il fait savoir, citant notamment "Tlemcen, Capitale de la culture islamique", "Constantine Capitale de la culture arabe", ainsi que les festivals panafricains et autres.
Il a ajouté que l'Algérie, qui est membre d'organisations culturelles internationales, à l'instar de l'Unesco, "remercie les Etats amis ayant apporté leur savoir et leur expertise au profit des projets culturels structurants en Algérie".
L'Algérie "a contribué grandement à la formation des ressources humaines de plusieurs pays dans les différentes disciplines culturelles", a-t-il conclu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.