Le Parlement européen ou l'agenda du chaos !    Une absence et des interrogations    J'irai me plaindre à mon député !    Les explications de l'association des distributeurs    DEVISE ET LOGIQUE DE DIGNITE    Pourquoi un étranger pour évaluer le potentiel de notre domaine minier ?    Football - Ligue 1: Oran, Béchar et Chlef, pôles d'attraction    Ligue des champions d'Afrique : MCA - Buffles du Borgou, vendredi à 15h00 - Finir le travail à domicile    Adieu et merci l'Artiste    Cacophonie au sein du Comité contre le Covid-19: «L'acquisition du vaccin, en janvier, est une rumeur»    Ras El Aïn: Relogement de 1.000 familles le 1er trimestre 2021    Violation du protocole sanitaire et non-respect du confinement: 12.237 infractions enregistrées du 5 novembre au 1er décembre    L'onde et l'escargot    Retour sur la présence de Henri Teissier à Tlemcen: Le président de « Dar Es-Salam » de Birouana n'est plus    LABYRINTHES    Les prévisions de Météo Algérie    Poursuite de la baisse des contaminations    Plus de 7 quintaux de kif traité saisis    L'UMA dénonce "une campagne coloniale contre l'Algérie"    Le procès en appel des frères Kouninef renvoyé au 16 décembre    Le gouvernement examine la création d'un comité d'évaluation    Boukadoum appelle l'UA à assumer sa responsabilité face aux graves développements de la situation au Sahara occidental    Accord Opep+: poursuite des discussions mercredi avant la prise de décision finale jeudi    L'APLS mène de nouvelles attaques contre les bases militaires de l'occupation marocaine    Une convention entre l'AADL et l'ANSEJ pour la gestion des citées "AADL 2020"    ANSEJ : le dispositif élargi à d'autres catégories outre les chômeurs    Le sergent-chef Lelmaya Sifeddine tombe en martyr au champ d'honneur à Jijel    Résolution du PE : le président du Conseil consultatif de l'UMA dénonce "une campagne coloniale contre l'Algérie"    Sahara occidental : des partis politiques réitèrent leur soutien au peuple sahraoui    Covid-19 : la course au vaccin montre des résultats prometteurs    Houda Feraoun placée sous contrôle judiciaire    Décès de l'ancien archevêque d'Alger    Schalke : Bentaleb sort du silence au sujet de sa mise à l'écart    Foot / Ligue des champions : le CRB et le MCA pour finir le travail    «Pas d'avenir radieux en Afrique sans l'Algérie»    Bayon, un autre SUV en préparation    En effet..., que faire de la Ligue arabe ?    Culture: signature de contrats de performance avec les directeurs du TNA et huit théâtres    Le paludisme menace des dizaines de milliers de personnes    Les clubs de Ligue 1 soulagés    Les SG de 4 clubs convoqués devant la commission de discipline    Benrahma marque des points    Une contre-expertise indépendante bat en brèche la thèse de la police    L'opinion politique à l'appréciation des juges    "L'Anomalie" d'Hervé Le Tellier primé    HENRI TEISSIER, UN SEIGNEUR DE PAIX    "Impossible de supprimer le ministère des Moudjahidine..."    L'Europe doit tenir tête à la Hongrie et à la Pologne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Forum de l'Unesco: Rabehi relève l'importance accordée par l'Algérie à la culture
Publié dans Le Maghreb le 21 - 11 - 2019

Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, ministre de la Culture par intérim, Hassen Rabehi, a présenté, mardi à Paris, la politique culturelle de l'Algérie, soulignant l'importance accordée par les pouvoirs publics à ce domaine.

Dans le cadre d'une interaction entre les ministres de la Culture et afin de consolider les échanges et la coopération, M. Rabehi a assisté en qualité de représentant de l'Algérie au Forum des ministres de la Culture des pays membres de l'Unesco qui se tient tous les deux ans.
Il a fait valoir, à cette occasion, l'importance accordée par les pouvoirs publics à la culture.
Dans son intervention autour d'un panel auquel ont participé plusieurs ministres, M. Rabehi a fait remarquer que la Constitution algérienne "consacre le principe du droit à la culture en conformité avec les fondements de la Déclaration universelle des Droits de l'Homme", soulignant qu'en Algérie, "l'ensemble des citoyens ont accès à ce droit en considération des principes de l'égalité des chances et de la reconnaissance de la diversité culturelle comme source de richesses et facteur contribuant à la cohésion sociale et au progrès".
Le droit à la culture, a-t-il ajouté, "favorise le dialogue et crée des passerelles entre les différentes composantes identitaires et les diverses expressions culturelles".
La politique culturelle de l'Etat algérien, a-t-il relevé, "se nourrit des principes et se traduit par la liberté d'expression, d'innovation de création et d'association, la consécration de la langue amazigh, langue nationale et officielle au même titre que la langue arabe et l'institutionnalisation de plus de 170 festivals locaux, nationaux et internationaux, couvrant la diversité et les différentes expressions culturelles".
Il a rappelé, à ce propos, que l'Etat "accorde des soutiens financiers aux associations à vocation culturelle".
Il a été procédé également à "l'enregistrement du patrimoine de musique lyrique et des traditions populaires, tout comme à l'édition et la réédition des livres portant sur le patrimoine culturel", a-t-il mentionné, ajoutant que "des moyens financiers ont été alloués par l'Etat à la restauration des sites historiques et ceux présentant une valeur culturelle, ainsi que l'inscription de sept (7) formes d'expressionculturelle sur la liste du patrimoine immatériel de l'humanité".
Rabehi a aussi rappelé qu'à l'initiative de l'Algérie, la journée du 16 mai a été proclamée journée mondiale du "vivre ensemble en paix" et que l'Algérie a participé et a accueilli à son tour plusieurs manifestations culturelles, ce qui s'avère, a-t-il dit, "être des opportunités idoines pour la consolidation des relations amicales et pour l'établissement d'un partenariat bénéfique".
L'Algérie a organisé de grandes manifestations d'importances régionales et internationales, a-t-il fait savoir, citant notamment "Tlemcen, Capitale de la culture islamique", "Constantine Capitale de la culture arabe", ainsi que les festivals panafricains et autres.
Il a ajouté que l'Algérie, qui est membre d'organisations culturelles internationales, à l'instar de l'Unesco, "remercie les Etats amis ayant apporté leur savoir et leur expertise au profit des projets culturels structurants en Algérie".
L'Algérie "a contribué grandement à la formation des ressources humaines de plusieurs pays dans les différentes disciplines culturelles", a-t-il conclu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.