Tournoi international ITF juniors-Tableau double: le Chypriote Chapides et l'Espagnol Salmeron sacrés    Le conteur Mahi Seddik au 3e Festival du conte de Larache (Maroc)    Un 53e vendredi grandiose à Alger    Foot/Coupe arabe des nations U20: l'Algérie bat la Palestine 1-0    TSA nous menace de poursuites judiciaires pour avoir publié l'interview de Mr Hadj Nacer sans “autorisation”.    EX-MINISTRES ET WALIS CITES DANS DES AFFAIRES DE CORRUPTION : La justice retient des charges contre d'anciens responsables    AIR ALGERIE : Le PNC décide la suspension de la grève    L'AVICULTURE EN CRISE : Le poussin ne trouve pas preneur à Tiaret    L'Espagne dispute à l'Algérie ses eaux territoriales    MOSTAGANEM : Le chef de cabinet de la wilaya placé sous mandat de dépôt    LE 22 FEVRIER DECRETE JOURNEE NATIONALE : 1er anniversaire du hirak, tout a changé    MASCARA : La BRI arrête 4 dealers à Tighennif    MASCARA : Un mort sur la RN 14    TIARET : Saisie de 195 kg de viande congelée impropre à la consommation    REVISION DE LA CONSTITUTION : Le projet prêt d'ici le début de l'été    M'sila: inhumation du poète et chercheur Ayache Yahiaoui à Ain Khadra    Boxe/Tournoi pré-olympique: élimination de Sara Kali en 8es de finale    PSG: Cette grosse révélation dans le dossier Kylian Mbappé !    La réponse du clan Neymar à la déclaration de Messi    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce vendredi    Slimane Laïchour. officier de l'ALN, messager de Krim Belkacem, Mohamedi Saïd et le colonel Amirouche : «Le maquis est une leçon de courage, d'humilité, une leçon de la mort, mais aussi une leçon de la vie»    Le pianiste Simon Ghraichy anime un récital à Alger    Bendouda s'entretient avec l'ambassadeur de Russie sur l'ouverture de centres culturels    Psychotropes: impératif de revoir la loi de 2004    Journée nationale de la fraternité: instances et partis valorisent la décision du Président Tebboune    CRAAG: Secousse de magnitude 4.3 degrés enregistrée à Jijel    Promotion du dialogue social: une nouvelle approche pour le règlement des contentieux    2020, an II de la nouvelle Algérie    Président Tebboune: l'Algérie peut jouer le rôle d'un arbitre "impartial" dans la crise libyenne    Syrie: la vie reprend son cours normal à Alep et Idleb à l'aune des victoires de l'armée    Polisario: "le Maroc n'est qu'une puissance militaire occupante" du Sahara occidental    Cour suprême: l'ex-wali de Sidi Bel Abbes auditionné    Une expulsion et des interrogations    Le cynisme met fin au sauvetage humanitaire en Méditerranée    Nouveau sit-in des enseignants de l'université de Tizi Ouzou    Les Rouge et Noir renouent avec le derby    Serport annoncera aujourd'hui le rachat du club    L'UA encourage le Mali à dialoguer avec les chefs terroristes    Khalifa Haftar reçu par le ministre russe de la Défense    Décès du poète et chercheur Ayache Yahiaoui    Les chemins vers l'art    …sortir ...sortir ...sortir ...    La femme, une icône du pacifisme de la révolution    Aïn témouchent : deux morts et 13 blessés dans un accident de la route    Es Sénia: Plus de 158 tonnes de tabac à chiquer saisies    Pour faire face à la grève: Air Algérie affrète deux avions et recrute de nouveaux personnels navigants    Travaux de maintenance du réseau électrique: Des perturbations dans l'alimentation électrique dans trois communes    Près de 700 "gülenistes" arrêtés ou recherchés en Turquie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





A J-17 de l'élection présidentielle du 12 décembre prochain Les candidats promettent le Paradis à leurs électeurs, s'ils…
Publié dans Le Maghreb le 27 - 11 - 2019


Par: Med Wali
A mi-chemin de la campagne électorale, les cinq prétendants en lice à la magistrature suprême du pays redoublent d'efforts pour convaincre les électeurs de la justesse de leurs programmes électoraux. La stabilité, le développement du pays, les jeunes ainsi que tous les sujets sociaux ont fait l'objet des candidats, lors du 10e jour de la campagne électorale.
Benflis fait son diagnostic à Ghardaïa
C'est depuis la ville du M'Zab, la wilaya de Ghardaïa, en l'occurrence, que le président du parti " Talaie El Houriat ", Ali Benflis a animé, dans la matinée d'hier, un meeting populaire, lors duquel il a soulevé le problème de la crise financière que traverse le pays. C'est devant une assistance, à majorité acquise à son programme électoral, que l'ancien magistrat, a entamé son discours, axé essentiellement sur les différentes crises que subit le peuple " Je suis venu pour animer une campagne électorale pure et transparente. Je ne vais pas vous promettre que je vais vous distribuer l'argent public ", précisant au sujet de la revalorisation salariale qu'il est un homme d'Etat et ne va pas leur promettre d'augmenter les salaires alors que les caisses du Trésor public demeurent presque vides. " Les véreux ont pillé les richesses du pays, et je ne sais pas ce qu'il reste à présenter", a-t-il affirmé. " Ce qui est sûr, le Trésor public est vide et la gestion des affaires publiques est médiocre ". C'est le diagnostic qu'a fait, hier, ce candidat auprès de ses partisans mozabites. Ali Benflis s'est dit certain que " l'Algérie a une jeunesse qu'il considère comme un " don de Dieu ", et qu'il faut absolument impliquer dans la construction du pays, mais malheureusement ce potentiel est écarté.
" L'ancien secrétaire général du FLN, dit enfin vouloir travailler à la préservation de la classe moyenne tout en aidant les plus fragiles ainsi que les nécessiteux." Il a également parlé de son programme dans la partie relative à la répartition équitable des richesses du pays, " les mendiants dans nos rues sont perdus, il ne devrait pas y avoir de pauvres et de nécessiteux dans un pays regorgeant de telles richesses ", a-t-il souligné.
Par ailleurs, Ali Benflis a avoué que " certaines racines de la bande renversée par le peuple lors du " Hirak " sont toujours présentes, et elles ne parviendront jamais à atteindre leurs objectifs ", a-t-il dit. S'agissant de l'incitation des forces de l'ordre pour la répression du peuple, ce candidat a affirmé que " ceci n'est pas une solution, ni un avantage pour un régime despotique. " La seule solution consiste à ouvrir un dialogue avec toutes les tranches de la société et leurs représentants afin de faire disparaître les problèmes. " Avant de conclure, Benflis a assuré qu'"il existe des revendications raisonnables et qui peuvent être satisfaites, alors que d'autres sont déraisonnables et que l'Etat ne peut pas les concrétiser à cause de la crise financière. "
Belaïd: " Je serai le premier Président algérien issu des organisations estudiantines "
Le candidat à la présidence du Front " El Moustakbel ", Abdelaziz Belaïd, a fait savoir, hier depuis la ville des Roses, Blida qu'"il développera un plan national du logement, incluant les personnes à faibles revenus, pour fournir à chaque Algérien un logement adéquat ", assurant que " le logement est un droit pour chaque citoyen. Nous devons donc œuvrer pour une répartition équitable des investissements dans le logement et ouvrir la porte aux particuliers notamment. " Concernant l'investissement dans cette wilaya, Belaïd est revenu sur les grandes richesses de cette wilaya, assurant que de nombreux pays investissent dans les roses, appelant à la préservation des terres agricoles et au soutien des agriculteurs et des produits agricoles, soulignant que " son programme est basé sur l'agriculture, l'industrie et le tourisme. " Il a toutefois, évoqué le secteur de la santé, soulignant que " le peuple souffre à cause de la bureaucratie, soulignant que les riches vont dans des cliniques privées et les pauvres dans des centres de santé de " médecine gratuite". Par ailleurs, lors d'une rencontre avec les étudiants, Belaïd a affirmé qu'" il sera l'ambassadeur des étudiants algériens sur la scène politique, s'il est élu président de la République ", ajoutant dans ce sens qu'il sera le premier président algérien issu des organisations estudiantines. Belaïd qui n'est pas n'importe qui dans le paysage politique algérien, a promis de résoudre les problèmes des étudiants et des enseignants et d'ouvrir des ateliers de dialogue pour résoudre les problèmes de l'université algérienne, s'il prendra ses fonctions à la présidence de la République. Dans ce même contexte, il a également salué le rôle joué par les étudiants dans la construction de l'Etat algérien, et sa gestion dans les institutions algériennes, estimant que " le pays a besoin de l'élite et qu'il ne trouve pas de meilleur défenseur que les étudiants ", et de préciser " J'ai besoin de votre soutien, j'ai besoin que vous soyez à mes côtés ", leur a-t-il lancé.
Bengrina " Je comprends les revendications du Hirak "
Abdelkader Bengrina, candidat à la présidentielle du 12 décembre prochain a indiqué, hier qu'" un homme d'affaires a fait fuir une somme de 950 millions d'euros à l'étranger ", soulignant que " cet homme d'affaires bénéficie de la subvention de tous les produits de base, à savoir le sucre, le pétrole et l'essence, tout comme le citoyen moyen. " Au sujet des transferts des devises illégalement en outre-mer, le chef de file du mouvement " El Bina " affirme que " les hommes d'affaires ont transféré plus de 6 milliards de dollars, alors que cet argent aurait pu résoudre beaucoup de problèmes des citoyens. S'exprimant lors d'un rassemblement dans la municipalité " l'eucalyptus " à Alger que " J'ai reçu six ambassadeurs de pays européens au cours de ces deux derniers jours, où il leur a assurés que l'Algérie n'accepte aucune ingérence étrangère, que ce soit d'un ami ou d'un ennemi dans ses affaires intérieures. " Tout en confirmant que lorsqu'il a rencontré l'ambassadeur de Grande-Bretagne, en lui assurant que s'il devenait président, il encouragera pour que l'anglais devienne la première langue étrangère en Algérie. " Il a également souligné qu'il œuvrera pour la promotion de tous les dialectes amazighs dans une langue nationale officielle. Entre autres, il a signalé qu'il déclenchera la guerre contre la bande là où ils se situent pour l'intérêt du pays " Nous comprenons les exigences du mouvement populaire, car le Hirak veut rétablir la souveraineté nationale et la lutte contre la corruption. Le mouvement populaire appelle à lutter contre ceux qui ont vendu la souveraineté, volé les richesses du pays, comme ils ont désespéré les jeunes qui n'ont trouvé que l'immigration clandestine pour s'enfuir d'une réalité amère. " Bengrina a promis d'instaurer un Etat démocratique et social dans le cadre des principes islamiques énoncés par la Charte du 1er novembre, et à revoir le système de rémunération équitable dans lequel il n'y a pas de contradiction flagrante, comme c'est le cas aujourd'hui.
Mihoubi : " Béchar est une force économique sous-exploitée "
De son côté, le candidat à la présidence du RND, Azzedine Mihoubi, a déclaré dans un meeting populaire à Béchar qu'" il est nécessaire d'ouvrir les portes des entreprises algériennes et étrangères pour qu'elles puissent atteindre le cœur du pays, et de faire profiter les générations futures de ces richesses ", a-t-il indiqué, avant d'enchaîner " lorsque nous parlons de la région du Béchar, c'est la terre qui détient des ressources minérales précieuses, c'est une terre de cuivre et de manganèse, mais où est cette richesse? ", s'est-il interrogé devant ses partisans et fidèles de cette wilaya. " Béchar est une puissance économique très sous-exploitée, alors que certaines études prospectives ont montré que l'utilisation optimale de la richesse interne de la région génère une fortune d'environ 40 milliards de dollars par an. " Dans un autre sillage, l'ancien ministre de la Culture a souligné que " l'époque de la démagogie est terminée. Nous devons réhabiliter le travail en tant que valeur réelle au sein de la société." Par ailleurs, pour ce qui est de la plaine de " Abadla " dans cette région, Mihoubi assure qu'elle peut couvrir les besoins de tout un continent, si elle est exploitée. " Cette plaine peut devenir un organe économique majeur si elle est bien exploitée, et si je suis être élu président, ma priorité sera de la réhabiliter ", a-t-il dit. Et de poursuivre " Nous avons dépensé des milliers de milliards de dollars sur cette plaine, mais sans résultat. Je promets de la reconsidérer pour soutenir l'économie nationale. Le même candidat poursuit : " Nous ne devons pas miser sur le pétrole, mais nous devons rechercher une économie permanente, telles que l'agriculture et l'industrie. " Mihoubi a promis notamment de s'occuper de la santé en mettant en place une institution pour ambulances sanitaires rapides. Pour finir, l'ancien journaliste de la Télévisons nationale a fait savoir que " les Algériens feront face à ceux qui veulent déstabiliser le pays, à travers le vote.
Tebboune envoie un message de remerciements à Mihoubi
La direction de la Campagne électorale du candidat indépendant, Abdelmajid Tebboune a adressé une lettre de remerciements au candidat à la présidence, Azzedine Mihoubi. " Abdelmajid Tebboune remercie M. Azzedine Mihoubi pour ses sentiments nobles et sincères envers nous et sa sympathie pour M. Mohamed El Amine Misaaid, directeur de la Campagne". A cette occasion, la direction de Tebboune a assuré que " la santé de son directeur de campagne électorale s'est améliorée".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.