Crash d'un avion militaire: Le Président Tebboune observe une minute de silence à la mémoire des deux pilotes    Coronavirus: le Président Tebboune ordonne le rapatriement immédiat des Algériens établis à Wuhan    Palestine: le rejet du plan de paix américain pour le Proche-Orient s'intensifie    Préoccupations des citoyens: les cadres appelés à prendre leurs responsabilités    Début à Alger des travaux du Forum d'affaires algéro-libyen    Médéa : campagne de sensibilisation aux accidents de la route    Abdelkader Ouali soupçonné de lourdes affaires de corruption    Un protocole à la tête du client ?    Le retrait militaire américain du Sahel inquiète Paris    Le successeur d'Al-Baghdadi menace de s'attaquer à Tel-Aviv    L'Algérie face à l'Allemagne, la Suède et la Slovénie    La CAT a saisi l'ITF    Anes Tounsi sacré «Meilleur nageur»    Kaci-Saïd : "Le MCA devait négocier le transfert de Bendebka"    Foot/ Ligue 1 (JS Kabylie): le Tunisien Yamen Zelfani nouvel entraîneur    Une perte annuelle de 2 milliards de dollars pour l'Algérie    Aucun vol annulé à cause du coronavirus    Noureddine Chegrane expose son «Hommage au jazz» à Dar Abdeltif    Une feuille de route «sérieuse et réaliste» pour réformer le domaine    Un monde pas si fou que ça !    Alger, Annaba, Constantine et Blida accueillent la "Nuit des idées"    Alger: récupération d'un montant volé de 1,9 milliard de centimes et 34.000 euros    Emploi et formation en Algérie : Opportunités et défis de la révolution numérique    Salah Goudjil refuse de quitter le perchoir    Cinq DG depuis le début du hirak    Plan d'action du gouvernement : Le Conseil des ministres se réunira la semaine prochaine    Cancer du sein: 3800 femmes bénéficient d'un dépistage précoce à Biskra    Installation du Comité algérien de soutien et de fraternité avec le peuple libyen    «En Libye, Erdogan et Poutine profitent du retrait des états-Unis et de la division des Européens»    Moyen-Orient : Spirale de violence en Irak    Coupes africaines : Le PAC se rapproche de l'élimination    Archéologie à Ferkane à Tébessa : Découverte d'un bain romain dans la commune de Ferkane    Ciné-club à Bejaïa : Nadia Zouaoui raconte «l'islam de (son) enfance»    Education: Grève dans le primaire et mécontentement chez les syndicats    Tébessa: La journée de la douane    Mostaganem: 35 personnes, dont un ex-wali et 11 cadres, accusés dans des affaires de corruption    L'après Berlin et la crise libyenne    MC Oran: Chérif El-Ouazzani dénonce des faits graves    Détenus du Hirak: Des libérations et des procès reportés    Il y a de l'eau dans le gaz !    BONBONS ET CARAMELS    Blida: Le lait en sachet disponible chez les épiciers    Démantèlement d'un gang armé spécialisé dans le vol par effraction    Deuxième place pour Reguigui    Décès du moudjahid Guergour Ahmed    11 harraga interceptés au large d'Oran    Le gouvernement dément la mort de manifestants    Le président Tebboune ordonne la tenue d'un Conseil interministériel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Dramaturgie en tamazight : Lancement samedi du Prix national "Mohia d'Or" à Tizi-Ouzou
Publié dans Le Maghreb le 09 - 12 - 2019

Le Prix national "Mohia d'or" de la meilleure dramaturgie en tamazight sera lancé samedi prochain à Tizi-Ouzou à l'occasion de l'hommage qui sera rendu au dramaturge Mohia Abdellah disparu en 2004, a-t-on annoncé jeudi dans un communiqué de la direction locale de la culture. Parmi les objectifs assignés à cette compétition, outre mettre en relief l'œuvre de Mohia, la promotion de la pratique théâtrale et l'encouragement des jeunes à la création artistique en général et à l'écriture dramatique et la production théâtrale en particulier et la promotion de la langue amazighe, a-t-on indiqué de même source.
Le prix "Mohia d'or" a été instauré en 2014 au niveau local par la direction de la culture en collaboration avec l'Assemblée populaire de wilaya (APW) et le Théâtre régional Kateb Yacine, il a été institué prix national en 2018, par le ministère de la culture pour permettre "la promotion de la pratique théâtrale et l'encouragement des jeunes à la création artistique et à l'écriture dramatique en tamazight".
Le concours ouvert à tous les auteurs dramatiques en langue Tamazight au niveau national, et qui récompensera un seul texte dont les modalités sont définies par le règlement intérieur du concours que les participants peuvent retirer auprès des organisateurs.
A cet effet, il sera constitué une commission de lecture préalable pour la sélection des textes répondant aux conditions techniques et graphiques du texte et un jury constitué de dramaturges, metteurs en scène, scénographes et universitaires spécialisés dans la littérature la linguistique et le théâtre Amazigh pour le choix du lauréat du prix.
La date limite de dépôt des textes est, par ailleurs, fixée par les organisateurs pour le 27 Mars de chaque année consacrée journée internationale du théâtre alors que la cérémonie de remise du prix interviendrait dans le cadre des festivités prévues pour la célébration du printemps amazigh, coïncidant avec le 20 Avril.
Il est aussi souligné dans le règlement intérieur de ce prix doté d'une récompense financière de 500.000,00 DA pour le lauréat et une autre de 100.000 DA qui sera décerné en guise de soutien à l'écriture en tamazight, que "l'auteur de l'œuvre primé s'engage à céder l'exclusivité de son texte pour une durée de 05 années pour d'éventuelles exploitations théâtrales".
L'œuvre de Mohia, qui s'étale sur plus d'une trente années d'interprétation et de réflexions philosophiques, constitue un gisement littéraire inépuisable d'expression amazighe et une œuvre novatrice monumentale", a-t-on relevé dans le document de la direction de la culture.
Plus connu sous le nom de Mohand Ouyahia, Abdellah Mohya, né le 1er novembre 1954 à Azazga, effectua des études universitaires à Alger puis s'installa à Paris, dès les années 1970, où il rejoint le groupe d'études berbères et se consacra à la production théâtrale en tamazight et aussi à l'adaptation d'illustres auteurs.
Parmi ses adaptations les plus illustres, "Si Pertuff", adaptation de la pièce "Tartuffe" de Molière, "MuhendUcaban" adaptation de "Le ressuscité" de Lu Sin, "Am winYettrajunRebbi", celle de la pièce de Bekett "En attendant Godot" ou encore "Thachvaylith" qui est celle de "La jarre" de Luigui Pirandello.
Il a été, également, l'auteur de textes poétiques interprétés par plusieurs chanteurs tels les groupes Ideflawen, ImazighenImula, MatoubLounès et tout récemment de jeunes artistes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.