Touggourt/campagne labours-semailles: plus de 200 ha consacrés à la céréaliculture    Le Premier ministre présente lundi la Déclaration de politique générale du gouvernement à l'APN    Bousculade mortelle dans un stade en Indonésie: l'Algérie présente ses condoléances    Affaires religieuses: renforcement du référent national    Près de 6000 bouteilles d'huile saisies en 24 h    Nice : Le petit pont de Atal sur Neymar (Vidéo)    Des partis mauritaniens passent en revue avec une délégation sahraouie les développements de la question sahraouie    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès la République des Seychelles    La promotion des cultures stratégiques dans les zones sahariennes passe par la prise en charge des difficultés    Armée sahraouie: de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines dans le secteur d'El-Bekari    Le mouvement de la "Tunisie en avant" exprime son soutien au droit du peuple sahraoui à l'indépendance    Mawlid Ennabaoui: campagne de sensibilisation sur les produits pyrotechniques    8e édition du Prix littéraire Mohammed Dib: "la short list" dévoilée    Naissance de l'Association algérienne de l'anglais pour la science et la technologie    "Saint Augustin, un symbole de l'attachement à la patrie, à la paix et au dialogue"    Un mouvement de foule dans un stade en Indonésie provoque 174 morts    Man City : Guardiola évoque son avenir    CHAN Algérie-2022: le compte à rebours enclenché pour la 7e édition    Grazie Meloni !    Algérie-Union européenne: Dialogue de haut niveau sur l'énergie le 10 octobre    Trabendisme mental !    Développement du tourisme: Les voyagistes pointent les insuffisances    Les syndicats évoquent une forte surcharge: Une rentrée scolaire «très difficile et complexe»    Réparties sur six sites d'habitat précaire: Plus de 8.000 constructions illicites recensées à Es-Sénia    EHU 1er Novembre: Plus de 200 participants aux journées régionales de néphrologie    Assainissement du foncier industriel: Des instructions pour récupérer les assiettes non exploitées depuis plus de 6 mois    Ligue 2- Centre-Ouest: Un quatuor aux commandes    Ligue 1: Suspense à Bechar, Oran et Sétif    Une sérieuse alerte    Un expert américain porte l'estocade    Pays pauvre du Sahel en proie aux violences terroristes    Gazprom suspend ses livraisons à l'italien Eni    Une hausse prévisible    L'Etat à la rescousse des travailleurs    La contre-attaque par les chiffres    «La confiance du peuple a un coût»    «Le consensus est une exigence historique»    Tension sur le lait infantile    Der Zakarian s'explique pour Belaïli    Les Algériens fixés sur leurs adversaires    De Ciné Gold à la résidence d'Yves Saint Laurent    «La vie d'après» décroche El Kholkhal d'or    Mouloudji prend part    Attaché à ses principes, le FFS place l'intérêt suprême du pays au-dessus de toute autre considération    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    Sommet arabe d'Alger: Le compte à rebours a commencé    Le diagnostic doit être prématuré    LA VIE... ET LE RESTE    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Tebboune remercie les Algériens pour la confiance placée en sa personne
Publié dans Le Maghreb le 14 - 12 - 2019

Fraîchement élu président de la République, Abdelmadjid Tebboune a présenté, hier dans un tweet, ses remerciements à tous les Algériens pour " la grande confiance " placée en sa personne, les appelant à faire preuve de vigilance pour bâtir une Algérie nouvelle.
Au terme de l'annonce des résultats préliminaires du scrutin présidentiel, M. Tebboune a tweeté: "Engagés pour le changement, capables de le réaliser... Je remercie tous les Algériens pour la grande confiance placée en ma personne et appelle tout un chacun à faire preuve de vigilance et de mobilisation pour bâtir, ensemble, l'Algérie nouvelle ".
L'élection présidentielle du 12 décembre 2019 qui a propulsé Abdelmadjid Tebboune à la tête de la magistrature suprême est intervenue dans un contexte particulier pour l'Algérie, marqué par une rupture avec les anciennes pratiques et une volonté d'aller vers un Etat de droit et la consécration de la démocratie.
Contrairement aux précédents rendez-vous électoraux, la présidentielle du 12 décembre n'a pas été organisée ou encadrée par le ministère de l'Intérieur et l'Administration, mais par l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) qui a pris en charge la gestion de toutes les étapes du processus électoral, allant de la préparation du scrutin jusqu'à l'annonce des résultats provisoires.
Cette Autorité qui est une instance permanente, indépendante et impartiale, jouissant du statut de personne morale et de l'indépendance administrative et financière, est dirigée par l'ancien ministre de la justice, garde des Sceaux, Mohamed Charfi, plébiscité président de l'ANIE en septembre dernier par les membres de l'Autorité. Lors de son installation, M. Charfi s'était engagé à œuvrer dans le sens de rendre la parole au peuple afin de décider de son avenir et parachever l'édification de l'Etat, assurant aussi que la priorité de l'Instance était de "concrétiser la revendication principale du peuple, celle de choisir librement celui qui le représentera au plus haut sommet de l'Etat".
Biographie du nouveau président de la République
Le candidat indépendant Abdelmadjid Tebboune, élu haut la main, président de la République avec 58,15 % des suffrages exprimés, est un homme d'Etat, ancien premier ministre et plusieurs fois ministres et walis.
Le nouveau président Tebboune est né le 17 novembre 1945 à Mechria, dans la wilaya de Naâma. Diplômé de l'Ecole nationale d'administration (ENA), spécialité économie et finances (1965-1969), il a occupé les postes de ministre délégué auprès du ministre de l'Intérieur et des Collectivité locales, chargé des collectivités locales (1991-1992), ministre de la Culture (1999), ministre des Collectivités locales (2000-2001) et ministre de l'Habitat et de l'Urbanisme (2001-2002). En 2012, M. Tebboune retrouve le ministère de l'Habitat et de l'Urbanisme, élargi en 2013 à la Ville.
Avant sa nomination au poste de Premier ministre en mai 2017, il a assuré l'intérim du ministère du Commerce suite à l'absence prolongée pour maladie du défunt Bakhti Belaib. M. Tebboune a occupé, auparavant, les postes de secrétaire général des wilayas de Djelfa, Adrar, Batna et M'sila et wali d'Adrar, Tiaret et Tizi-Ouzou. Il s'était engagé, lors de la campagne électorale, à "tout entreprendre" pour "réaliser les attentes et les aspirations légitimes portées par le Hirak du 22 février", présentant "54 engagements" pour "l'instauration d'une nouvelle République".
Dans son projet présidentiel, il a promis d'engager une nouvelle politique de développement, préconisant un "nouveau modèle économique basé sur la diversification de la croissance et l'économie de la connaissance". Il a promis également d'"ériger l'accès au logement en priorité absolue" et d'œuvrer pour "la préservation du système de sécurité sociale et de retraite" ainsi que pour "garantir à tous les citoyens un accès facile à des soins de santé performants". En matière d'emploi, il s'est engagé à réduire le taux de chômage, notamment chez les jeunes et les femmes.
M. Tebboune compte également "réviser" les objectifs et les "missions classiques" de la diplomatie algérienne, en prônant une "diplomatie économique offensive" et une "diplomatie culturelle et cultuelle", tout en impliquant "pleinement" la diaspora dans le renouveau national. Dans une déclaration à la presse nationale et étrangère, à l'issue de l'accomplissement de son devoir électoral, le président élu a réaffirmé que cette échéance électorale constituait "une opportunité pour l'instauration d'une nouvelle République dont les jeunes seront les piliers", promettant de "débarrasser cette nouvelle République des corrompus et de la corruption".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.