AID EL FITR : Le Président Tebboune présente ses vœux à l'Armée et au corps médical    DESCENTE POLICIERE A ANNABA : Le ministère de l'Intérieur dément    CAMPAGNE DE RECOLTE DE POMMES DE TERRE DE SAISON : Un rendement record à Mostaganem    SAISON ESTIVALE A MOSTAGANEM : Les citoyens invités à rationaliser l'eau potable    AFIN DE RAPATRIER LES FRANÇAIS BLOQUES EN ALGERIE : Air France annonce 4 vols quotidiens entre Alger et Paris    DEFENSE : L'Algérie réceptionne 42 hélicoptères modernisés en Russie    Journée de l'Afrique: les Sahraouis appellent à faire pression sur le Maroc    DETERIORATION DE LA FRESQUE MURALE A ALGER : L'auteur arrêté par les services de sécurité    L'artiste Hakim Dekkar infecté par Coronavirus    197 nouveaux cas confirmés et 9 décès enregistrés en Algérie    MASCARA : Aid El Fitr cette année était plus virtuel    SURETE DE WILAYA DE TLEMCEN : Saisie de 146 kg de kif en 3 mois    GEL DESINFECTANT : La commune de Mascara passe au stade de fabrication    WILAYA DE SAIDA : Installation du nouveau directeur de l'administration locale    Les pays africains appelés à bâtir des économies plus résilientes grâce à l'intégration    Journée de l'Afrique: appel à "redoubler d'efforts" dans la lutte contre le covid-19    Fédération algérienne de Golf : "Une AG Ordinaire avant la fin de l'année"    Covid19-Saison estivale: vers un protocole sanitaire pour protéger les citoyens    Accidents de la circulation et noyades : 4 décès en 48 heures    "La triste histoire de Maria Magdalina", troisième roman de Abdelkader Hmida    Tizi-Ouzou: l'Aïd célébré à l'ombre des mesures de confinement    Sonatrach : la reprise du travail des employés se fera progressivement    Commerce: permanence respectée à 99% par les commerçants au 1er jour de l'Aïd el Fitr    Le romancier Samir Kacimi anime des ateliers d'écriture virtuels    Aid El Fitr: le Président Tebboune présente ses vœux aux éléments de l'ANP et des travailleurs du corps médical    Campagne de récolte de pommes de terre de saison : un rendement record à Mostaganem    Arts Martiaux / Classement Ligue Onechampionship: l'Algérien Mahmoudi au pied du podium    Le Premier ministre présente ses vœux au peuple algérien à l'occasion de l'Aïd El-fitr    Reprise de la compétition : Trois scénarios pour l'actuelle saison    Jamal Khashoggi : Le pardon de ses fils est «choquant»    L'Affaire Halfaya prend une autre tournure    CIO : Report des JO-2021 ?    Rassemblement des femmes à Béjaïa    Distribution de 200 000 masques à Tizi Ouzou    5 ans de prison ferme requis    Editions Chihab : Mère des Cités, un sacré polar    Indignation contre une loi sur la sécurité nationale de Pékin    Des voix dénoncent l'annexion de la Cisjordanie occupée par Israël    Les feuilles de l'automne    Zemmamouche parti pour rester    Anthar Yahia estime qu'"il n'y a pas assez de terrains"    Plus de 660 000 déplacés dans le monde depuis fin mars    La production de la fraise en net recul à Jijel    L'année judiciaire ne sera pas clôturée le 15 juillet    Beaucoup reste à faire    Lancement d'une campagne artistique en hommage au personnel soignant    "Je finalise un essai sur le règne de Bouteflika"    Une soirée ramadhanesque avec Hind Boukella    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mandela ouvrira le Mondial
Publié dans Le Midi Libre le 10 - 06 - 2010

Malgré son âge très avancé, Nelson Mandela, qui a 91 ans et dont la santé n‘est plus très bonne, sera malgré tout présent à l‘ouverture de la Coupe du monde. Sa dernière sortie en public remonte à quatre mois c‘était au Parlement pour les 20 ans de sa libération. Il est vrai, que Nelson Mandela a une histoire singulière avec cette Coupe du monde. Il y a déjà six ans, il avait rudement bataillé pour l‘attribution de la Coupe du monde à son pays. D‘autant que cet évènement sportif réunit le plus de monde, il serait question de 26 milliards de spectateurs devant leur écran de télévision. Et disons-le tout haut, Mandela n‘est pas n‘importe qui, c‘est le symbole de la lutte contre l‘apartheid sans effusion de sang, c‘est aussi le symbole de la lutte pour l‘égalité des Noirs et des Blancs, c‘est celui qui a réussi la réconciliation entre les deux races en évitant le chaos. La présence de Nelson Mandela au stade de Soccer-City vendredi 11 juin pour la cérémonie d‘ouverture du Mondial apportera beaucoup d‘humanisme à un évènement planétaire
Retour sur une icône mondiale
C‘est au nom de la liberté que sa vie durant et au prix de 27 années d‘emprisonnement que le patriarche Mandela a mené le combat pour l‘égalité des Noirs. Il symbolise à lui tout seul le combat anti-apartheid. Nelson Rolihlahla Mandela, membre d‘une famille royale, est le seul à fréquenter l‘école. Elève brillant il poursuivra des études de droit tout en étant un sportif accompli (boxe et athlétisme). En 1944 il rejoint l‘ANC et fonde avec trois compagnons la Ligue de la jeunesse de l‘ANC. Sa lutte politique s‘intensifie en lançant un action de désobéissance civile. Sa lutte pacifique devient armée, il sillonne l‘Afrique pour plaider la cause de l‘ANC et récolter des fonds. Suite à une dénonciation il sera arrêté pour trahison et sabotage. Le verdict tombe, il est condamné à perpétuité et emprisonné à Robbin-Island. Alors qu‘il est en prison sa réputation grandit et devient connu sur la scène internationale. La pression augmente pour sa libération. Frederic De Klerk remplace Pik Botha, victime d‘une attaque cérébrale. Dès son accession au pouvoir il libère Nelson Mandela en février 1990 tout en levant l‘interdiction de l‘ANC et autres organisations antiapartheid, puis la suppressions des dernières lois piliers de l‘apartheid, les avancées de Mandela sont reconnues mondialement, il recevra conjointement avec De Klerk le Prix Nobel de la paix en 1993. À la suite des premières élections générales multiraciales du 27 avril 1994 remportées largement par l‘ANC (62,6% des voix), Nelson Mandela est élu président de la République d‘Afrique du Sud. Lors d‘un discours le 2 mai 1994 il prononce le «free at last - enfin libre» du non moins mythique Martin Luther King. Il sera surnommé affectueusement Adiba par les Sud-Africains, son nom du clan Xhosa. Après avoir été élu président, l‘une des caractéristiques de Mandela est l‘utilisation de chemises en batik, connues sous le nom de «chemises Madiba», même lors d‘événements officiels, ce qui influence la mode du pays.
S. H.
Malgré son âge très avancé, Nelson Mandela, qui a 91 ans et dont la santé n‘est plus très bonne, sera malgré tout présent à l‘ouverture de la Coupe du monde. Sa dernière sortie en public remonte à quatre mois c‘était au Parlement pour les 20 ans de sa libération. Il est vrai, que Nelson Mandela a une histoire singulière avec cette Coupe du monde. Il y a déjà six ans, il avait rudement bataillé pour l‘attribution de la Coupe du monde à son pays. D‘autant que cet évènement sportif réunit le plus de monde, il serait question de 26 milliards de spectateurs devant leur écran de télévision. Et disons-le tout haut, Mandela n‘est pas n‘importe qui, c‘est le symbole de la lutte contre l‘apartheid sans effusion de sang, c‘est aussi le symbole de la lutte pour l‘égalité des Noirs et des Blancs, c‘est celui qui a réussi la réconciliation entre les deux races en évitant le chaos. La présence de Nelson Mandela au stade de Soccer-City vendredi 11 juin pour la cérémonie d‘ouverture du Mondial apportera beaucoup d‘humanisme à un évènement planétaire
Retour sur une icône mondiale
C‘est au nom de la liberté que sa vie durant et au prix de 27 années d‘emprisonnement que le patriarche Mandela a mené le combat pour l‘égalité des Noirs. Il symbolise à lui tout seul le combat anti-apartheid. Nelson Rolihlahla Mandela, membre d‘une famille royale, est le seul à fréquenter l‘école. Elève brillant il poursuivra des études de droit tout en étant un sportif accompli (boxe et athlétisme). En 1944 il rejoint l‘ANC et fonde avec trois compagnons la Ligue de la jeunesse de l‘ANC. Sa lutte politique s‘intensifie en lançant un action de désobéissance civile. Sa lutte pacifique devient armée, il sillonne l‘Afrique pour plaider la cause de l‘ANC et récolter des fonds. Suite à une dénonciation il sera arrêté pour trahison et sabotage. Le verdict tombe, il est condamné à perpétuité et emprisonné à Robbin-Island. Alors qu‘il est en prison sa réputation grandit et devient connu sur la scène internationale. La pression augmente pour sa libération. Frederic De Klerk remplace Pik Botha, victime d‘une attaque cérébrale. Dès son accession au pouvoir il libère Nelson Mandela en février 1990 tout en levant l‘interdiction de l‘ANC et autres organisations antiapartheid, puis la suppressions des dernières lois piliers de l‘apartheid, les avancées de Mandela sont reconnues mondialement, il recevra conjointement avec De Klerk le Prix Nobel de la paix en 1993. À la suite des premières élections générales multiraciales du 27 avril 1994 remportées largement par l‘ANC (62,6% des voix), Nelson Mandela est élu président de la République d‘Afrique du Sud. Lors d‘un discours le 2 mai 1994 il prononce le «free at last - enfin libre» du non moins mythique Martin Luther King. Il sera surnommé affectueusement Adiba par les Sud-Africains, son nom du clan Xhosa. Après avoir été élu président, l‘une des caractéristiques de Mandela est l‘utilisation de chemises en batik, connues sous le nom de «chemises Madiba», même lors d‘événements officiels, ce qui influence la mode du pays.
S. H.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.