Goudjil salue le grand intérêt qu'accorde le Président de la République au dossier de la Mémoire    Feux de forêt: le secrétaire général de la Ligue arabe présente ses condoléances à l'Algérie    Jeux de la Solidarité Islamique: l'Algérie décroche dix médailles en Kick-boxing, dont cinq ce jeudi    Manchester United: l'hypothèse Dortmund pour Ronaldo    Feux de forêt: l'Etat mobilise tous les moyens pour circonscrire les feux et prendre en charge les sinistrés    Congrès de la Soummam: un dispositif de génie pour assurer la plus grande sécurité    Congrès de la Soummam: Un "saut qualitatif" dans la conduite de la Révolution    Feux de forêt : le Président Tebboune reçoit les condoléances de son homologue tunisien Kaïs Saïed    Tennis / Tournoi international ITF (U14): l'Algérienne Badache sacrée à Tunis    Le Premier ministre se rend à El-Tarf    Une délégation du Centre africain pour le contrôle et la prévention des maladies reçue à Alger    Industrie pharmaceutique: Benbahmed aborde avec des experts de l'UA les opportunités de coopération    "Section Aéroportée 2022": exécution de l'épreuve du Biathlon    Le monodrame "Gilgamesh, comme vous en avez jamais entendu parler" présenté à Alger    Déclarations algérophobes de Raïssoui : des "divagations infâmes" étrangères à l'unité des rangs    «Les Palestiniens, spectateurs et acteurs de leur... propre extinction ?»    Faible impact    Agriculture et développement rural: Aperçu historique sur l'évolution du foncier agricole en Algérie à travers les âges    Démographie et procréation    Les habitants de la corniche endurent le calvaire: Embouteillages, tension sur les transports, diktat des «clandestins»    Aïn El Beïda: La ligne 28 prolongée jusqu'à la cité 2000 logements    ONE, DEUX, TROIS... TAHIA L'ALGERIE !    Gara-Djebilet: L'exploitation de la mine de fer a commencé    Ligue 2: Préparation de la nouvelle saison    Le courage de vivre    L'esprit des comportements    Incorrigible Makhzen!    La presse marocaine prend le relais    Dix-sept morts après des frappes turques dans le nord    La recherche scientifique est la seule voie    «Le bien-être individuel est lié à l'action collective»    La justice rouvre de nombreux dossiers    Le Maroc c'est toujours... kif-kif    «Il faut revoir la gestion des ports de pêche»    Fin de mission pour les administrateurs    Afrique nous voilà!    Algérie-Brésil en France?    Lagraâ veut partir    Et de trois pour Syoud!    «Raïssouni se trompe de cible»    Demain, l'ascension d'Azrou N'Thor    «Décoloniser la préhistoire algérienne»    Tebboune présente ses condoléances    Décès du caricaturiste Benaouda Taouche    Céréaliculture: rappel aux producteurs l'obligation de livrer leurs récoltes aux CCLS    Des partis algériens dénoncent: Nouvelle provocation marocaine    Solution factice    15 pays y prennent part    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les A' à Khartoum pour le renouveau du football local
CHAN-2011: ils devraient se rendre aujourd'hui au Soudan
Publié dans Le Midi Libre le 31 - 01 - 2011

Après une journée de repos accordée par le staff technique avec à sa tête le sélectionneur national, Abdelhak Benchikha, l'équipe algérienne A' de football, a repris hier le chemin des entraînements à Alger en vue de sa participation à la deuxième édition du championnat d'Afrique des nations, prévu du 4 au 25 février prochain.
Après une journée de repos accordée par le staff technique avec à sa tête le sélectionneur national, Abdelhak Benchikha, l'équipe algérienne A' de football, a repris hier le chemin des entraînements à Alger en vue de sa participation à la deuxième édition du championnat d'Afrique des nations, prévu du 4 au 25 février prochain.
Le coach national s'est réuni hier avec l'ensemble des joueurs une ultime fois pour effectuer les dernières retouches avant de se rendre à Khartoum. Le départ vers le lieu de compétition est prévu aujourd'hui à bord d'un vol régulier. Sauf imprévu, les Verts devraient effectuer une escale de plus de cinq heures dans la capitale égyptienne, le Caire, mais vu les événements qui se déroulent dans ce pays, il y aura certainement un changement dans le programme de vol.
Défaits à deux reprises en amical par l'équipe nationale olympique de Azzedine Aït Djoudi, l'équipe nationale des locaux mise beaucoup sur cette joute africaine pour le renouveau du football algérien, qui a vécu, sans se voiler la face, une période sabbatique. La mission de Khartoum sera une belle opportunité pour les joueurs locaux d'exprimer leur savoir -faire, et redonner l'image de la balle ronde algérienne qui a donné tant de vedettes par le passé. Le rendez-vous de Khartoum est une arme à double tranchant, les joueurs non seulement représenteront le football local, mais également tenteront de démontrer tout de même que la confiance placée en eux par le coach national n'est pas usurpée, ils méritent leur place en équipe nationale aux côtés des internationaux algériens qui viennent de l'autre côté de la mer.
Une fois sur place, les quatre premiers jours avant le coup d'envoi de la compétition, prévu le 4 février, le staff technique, en l'absence de Benchikha retenu comme tout le monde le sait par le match amical face à la Tunisie du 9 février, les protégés du duo Mohamed Chaib- Abdenour Kaoua vont axer leur travail beaucoup plus sur l'aspect acclimatation avec évidemment quelques séances d'entraînement sur place avant de croiser le fer avec l'Ouganda leur premier adversaire sur le chemin le 5 février. Outre Mohamed Cédric le portier de la JSM Béjaïa retenu pour le match contre la Tunisie, et Mohamed-Lamine Zemmamouche qui se trouve avec son club le MC Alger à Bangui, et qui devait affronter hier le Réal de Bangui en match comptant pour le premier tour de la Ligue des champions africaine, l'absence de Benchikha lors des deux premiers matchs capitaux pose un sérieux problème pour l'équipe. Certes, en répondant à une question d'un confrère lors de son dernier point de presse à Alger, le sélectionneur national avait déclaré que c'est lui qui dirigera l'équipe d'Alger, chose qui n'est pas aussi facile. Quel que soit le moyen de communication, la présence de l'entraîneur en chef sur le terrain dans ce genre de rendez-vous d'envergure reste importante. Mais avec la bonne volonté affichée par les joueurs eux-mêmes et l'expérience de plusieurs éléments venus surtout de l'Entente de Sétif à l'image de Lemouchia, Metraf, Djabou, Hadj Aissa et de Belkalem de la JS Kabylie qui est de retour après une blessure, ainsi que Meftah de la JSM Béjaïa. C'est vrai que sur le plan collectif beaucoup reste à faire, mais sur le plan individuel beaucoup de bonnes choses ont été démontrées tout au long des matchs amicaux disputés depuis la qualification à cette édition du Soudan.
L'Ouganda en ligne de mire
Concernant les adversaires des Verts au CHAN, l'Ouganda, le Soudan et le Gabon, ont disputé une série de matches amicaux, avec l'objectif d'aligner une composante compétitive le jour J. Si le Soudan est donné favori du groupe en ayant l'avantage du terrain et du public, les Algériens devront se méfier des "Cranes" Ougandais, finalistes du tournoi du Nil, qui s'est disputé au Caire début janvier. Les Ougandais ont démontré d'excellentes dispositions lors de ce rendez vous amical, donnant ainsi un sérieux avertissement à leurs adversaires au CHAN. La sélection ougandaise qui va rallier le Soudan dans les prochaines 48 heures, constitue, à quelques éléments près, l'ossature de l'équipe première. Le Soudan, qui ne veut pas rater l'occasion de briller sur ses terres, est l'équipe qui a joué le plus de matches amicaux durant son cycle préparatoire, une manière pour les joueurs de Abdellah Mazda d'affûter leurs armes en prévision de cette compétition. Enfin, le Gabon, dont la barre technique est assurée par Pierre Aubameyang, s'est contenté d'une série de regroupements au pays, avec au menu des matches amicaux contre des clubs locaux.
Abdellah Mazda entraîneur du Soudan :
«L'Algérie possède une bonne équipe»
L'entraîneur du Soudan Mohamed Abdellah Mazda a indiqué samedi que l'équipe algérienne A' qui s'apprête à disputer la deuxième édition du Championnat d'Afrique des Nations CHAN-2011, renferme dans ses rangs de belles individualités capables de faire mal. "L'Algérie viendra au Soudan avec la réputation d'avoir participé à la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud. Certes, ce sera une autre équipe, constituée de joueurs locaux, mais ce sont d'excellents éléments pétris de qualités qui'il faudra surveiller à l'occasion du CHAN" a déclaré Mazda à la presse locale. "Nous les connaissons parce que mon équipe est composée des joueurs d'Al Hilal et Al Merriekh. Ces deux équipes ont joué lors des trois dernières années contre l'Entente de Sétif et la JS Kabylie en Ligue des champions d'Afrique. Nous avons une certaine idée sur la façon de jouer de notre adversaire", a-t-il expliqué. Le Soudan et l'Algérie s'affronteront le 12 février à Khartoum lors de la troisième et dernière journée du premier tour du CHAN-2011, organisé au Soudan du 4 au 25 février. "En ce qui concerne l'Ouganda, nous les connaissons très bien car on joue contre eux chaque année en Coupe CECAFA" a t-il dit. "Ils ont une bonne équipe. Les jeunes joueurs ougandais ont confirmé leur valeur en atteignant la finale du tournoi du bassin du Nil, battus en finale par l'Egypte (3-1)", a fait remarquer l'entraîneur du Soudan. En revanche, Abdellah Mazda ne possède pas beaucoup d'informations sur le Gabon que son équipe affrontera le 4 février prochain. D'autre part, il a estimé que la RD Congo (tenante du titre) se présentera à la deuxième édition du CHAN dans la peau du grand favori de l'épreuve. "La RD Congo sera le favorite N1 au CHAN-2011 parce qu'elle est constituée principalement des joueurs du TP Mazembe, double vainqueur de la Ligue des champions" a t-il affirmé.
Le coach national s'est réuni hier avec l'ensemble des joueurs une ultime fois pour effectuer les dernières retouches avant de se rendre à Khartoum. Le départ vers le lieu de compétition est prévu aujourd'hui à bord d'un vol régulier. Sauf imprévu, les Verts devraient effectuer une escale de plus de cinq heures dans la capitale égyptienne, le Caire, mais vu les événements qui se déroulent dans ce pays, il y aura certainement un changement dans le programme de vol.
Défaits à deux reprises en amical par l'équipe nationale olympique de Azzedine Aït Djoudi, l'équipe nationale des locaux mise beaucoup sur cette joute africaine pour le renouveau du football algérien, qui a vécu, sans se voiler la face, une période sabbatique. La mission de Khartoum sera une belle opportunité pour les joueurs locaux d'exprimer leur savoir -faire, et redonner l'image de la balle ronde algérienne qui a donné tant de vedettes par le passé. Le rendez-vous de Khartoum est une arme à double tranchant, les joueurs non seulement représenteront le football local, mais également tenteront de démontrer tout de même que la confiance placée en eux par le coach national n'est pas usurpée, ils méritent leur place en équipe nationale aux côtés des internationaux algériens qui viennent de l'autre côté de la mer.
Une fois sur place, les quatre premiers jours avant le coup d'envoi de la compétition, prévu le 4 février, le staff technique, en l'absence de Benchikha retenu comme tout le monde le sait par le match amical face à la Tunisie du 9 février, les protégés du duo Mohamed Chaib- Abdenour Kaoua vont axer leur travail beaucoup plus sur l'aspect acclimatation avec évidemment quelques séances d'entraînement sur place avant de croiser le fer avec l'Ouganda leur premier adversaire sur le chemin le 5 février. Outre Mohamed Cédric le portier de la JSM Béjaïa retenu pour le match contre la Tunisie, et Mohamed-Lamine Zemmamouche qui se trouve avec son club le MC Alger à Bangui, et qui devait affronter hier le Réal de Bangui en match comptant pour le premier tour de la Ligue des champions africaine, l'absence de Benchikha lors des deux premiers matchs capitaux pose un sérieux problème pour l'équipe. Certes, en répondant à une question d'un confrère lors de son dernier point de presse à Alger, le sélectionneur national avait déclaré que c'est lui qui dirigera l'équipe d'Alger, chose qui n'est pas aussi facile. Quel que soit le moyen de communication, la présence de l'entraîneur en chef sur le terrain dans ce genre de rendez-vous d'envergure reste importante. Mais avec la bonne volonté affichée par les joueurs eux-mêmes et l'expérience de plusieurs éléments venus surtout de l'Entente de Sétif à l'image de Lemouchia, Metraf, Djabou, Hadj Aissa et de Belkalem de la JS Kabylie qui est de retour après une blessure, ainsi que Meftah de la JSM Béjaïa. C'est vrai que sur le plan collectif beaucoup reste à faire, mais sur le plan individuel beaucoup de bonnes choses ont été démontrées tout au long des matchs amicaux disputés depuis la qualification à cette édition du Soudan.
L'Ouganda en ligne de mire
Concernant les adversaires des Verts au CHAN, l'Ouganda, le Soudan et le Gabon, ont disputé une série de matches amicaux, avec l'objectif d'aligner une composante compétitive le jour J. Si le Soudan est donné favori du groupe en ayant l'avantage du terrain et du public, les Algériens devront se méfier des "Cranes" Ougandais, finalistes du tournoi du Nil, qui s'est disputé au Caire début janvier. Les Ougandais ont démontré d'excellentes dispositions lors de ce rendez vous amical, donnant ainsi un sérieux avertissement à leurs adversaires au CHAN. La sélection ougandaise qui va rallier le Soudan dans les prochaines 48 heures, constitue, à quelques éléments près, l'ossature de l'équipe première. Le Soudan, qui ne veut pas rater l'occasion de briller sur ses terres, est l'équipe qui a joué le plus de matches amicaux durant son cycle préparatoire, une manière pour les joueurs de Abdellah Mazda d'affûter leurs armes en prévision de cette compétition. Enfin, le Gabon, dont la barre technique est assurée par Pierre Aubameyang, s'est contenté d'une série de regroupements au pays, avec au menu des matches amicaux contre des clubs locaux.
Abdellah Mazda entraîneur du Soudan :
«L'Algérie possède une bonne équipe»
L'entraîneur du Soudan Mohamed Abdellah Mazda a indiqué samedi que l'équipe algérienne A' qui s'apprête à disputer la deuxième édition du Championnat d'Afrique des Nations CHAN-2011, renferme dans ses rangs de belles individualités capables de faire mal. "L'Algérie viendra au Soudan avec la réputation d'avoir participé à la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud. Certes, ce sera une autre équipe, constituée de joueurs locaux, mais ce sont d'excellents éléments pétris de qualités qui'il faudra surveiller à l'occasion du CHAN" a déclaré Mazda à la presse locale. "Nous les connaissons parce que mon équipe est composée des joueurs d'Al Hilal et Al Merriekh. Ces deux équipes ont joué lors des trois dernières années contre l'Entente de Sétif et la JS Kabylie en Ligue des champions d'Afrique. Nous avons une certaine idée sur la façon de jouer de notre adversaire", a-t-il expliqué. Le Soudan et l'Algérie s'affronteront le 12 février à Khartoum lors de la troisième et dernière journée du premier tour du CHAN-2011, organisé au Soudan du 4 au 25 février. "En ce qui concerne l'Ouganda, nous les connaissons très bien car on joue contre eux chaque année en Coupe CECAFA" a t-il dit. "Ils ont une bonne équipe. Les jeunes joueurs ougandais ont confirmé leur valeur en atteignant la finale du tournoi du bassin du Nil, battus en finale par l'Egypte (3-1)", a fait remarquer l'entraîneur du Soudan. En revanche, Abdellah Mazda ne possède pas beaucoup d'informations sur le Gabon que son équipe affrontera le 4 février prochain. D'autre part, il a estimé que la RD Congo (tenante du titre) se présentera à la deuxième édition du CHAN dans la peau du grand favori de l'épreuve. "La RD Congo sera le favorite N1 au CHAN-2011 parce qu'elle est constituée principalement des joueurs du TP Mazembe, double vainqueur de la Ligue des champions" a t-il affirmé.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.