LF 2020: l'importance des dispositions encourageant de l'investissement mise en exergue    Collision de deux bus à El Oued : Etat de santé ''stable'' des blessés    M.Beldjoud depuis El-Oued: 96% des accidents sont dus au facteur humain    Foot/Mercato d'hiver : le mouvement des entraîneurs supplante celui des joueurs    Hand/CAN-2020: l'Algérie bat le Maroc 33-30 et termine en tête du Gr D    La Conférence internationale sur la crise libyenne débute à Berlin    Irak : nouvelles manifestations réclamant une refonte du système politique    Examens de promotion aux grades d'enseignant principal et enseignant formateur: les résultats lundi    Investissement: mettre en place un système juridique stable et en finir avec l'influence des lobbies    OUVERTURE DE REPRESENTATIONS CONSULAIRES A LAAYOUNE : L'Algérie recadre sévèrement la Guinée et le Gabon    REVISION DE LA CONSTITUTION : Talaia El Hourriyet exige ‘'la parole au peuple''    NOMINATION DE CERTAINS CADRES DE L'ETAT : Le président transfert le pouvoir au premier ministre    SITUATION FINANCIERE : La commune d'Oran peine à retrouver ses entrées    Interdiction du téléphone et des rassemblements dans les hôpitaux    Le Président de la République reçoit à Berlin le président du Conseil européen    Le Real fixe une condition pour le départ de James Rodriguez    Football/CAN-2021 et Mondial-2022: des changements au programme de la sélection algérienne    Non, le Hirak n'a pas échoué !    «Tous les détenus politiques doivent être libérés»    Attentat déjoué contre la veuve du militant Brahmi    Cinq civils tués dans un présumé raid aérien russe    Les banques ciblées par les protestataires    Tebboune revoit le protocole officiel    Le PAD appelle à une adhésion massive    Sit-in aujourd'hui au tribunal de Sidi M'hamed    La quadrature du cercle    Desertec veut renaître de ses cendres    Maya    La Cnas de Relizane passe à l'offensive    Une mosquée, et le tour est joué !    Les producteurs de pomme de terre ferment la RN5 et l'autoroute    Le PT exige la libération des manifestants du hirak    15 militants devant le juge ce matin    Le saviez-vous… ?    ACTUCULT    Tizi Ouzou : coup d'envoi de la 12e édition du salon du livre    Vibrant hommage à Didouche Mourad    Et zut ! C'est raté pour cette année ! Tant pis ! L'année prochaine, inch'Allah, pitet' !    Alger-Paris en continuel aller-retour    Sept Algériens visent les minimas des JO-2020 et des championnats d'Afrique    La FAF s'oppose à la domiciliation du tournoi dans la ville de Laâyoune occupée    La pièce GPS du TNA primée    Ouverture en présence de nombreux intellectuels    Biens waqfs mis au profit de la science    NCA Rouiba conclu un accord avec le groupe français Castel    L'entraîneur Yaïche tire la sonnette d'alarme    El-Bayadh: Enfin la liste des logements sociaux    Bouira: De 3 ans de prison à la perpétuité pour trafic international de drogue    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les associations appellent les citoyens à voter
Centre de presse El Moudjahid
Publié dans Le Midi Libre le 29 - 04 - 2012

L'organisation nationale de promotion de la culture de paix a appelé, hier lors d'une conférence tenu au centre de presse d'El Moudjahid, par la voix de sa secrétaire générale, Fatma Zohra Bousbaa, toutes les organisations et associations nationales d'unir leurs efforts pour inciter les citoyens à «aller voter en masse dans les échéances prochaines». La conférence etait animée conjointement avec le professeur de la faculté de droit d'Alger, Belaggoune Aissa, sous le thème : «Les élections et la promotion de la culture de la paix».
Après plusieurs appels de hauts responsables algériens, et de partis politiques à destination des citoyens en vue de participer massivement aux prochaines élections législatives, voici le tour, cette fois-ci, des organisations et associations. En effet, Mme Fatma Zohra Bousbaa a qualifié cette période de «décisive et dangereuse en même temps». Elle a souligné que ce danger ne vient pas seulement de pays étrangers mais aussi de l'intérieur du pays. De ce fait, elle a haussé la voix pour inciter à «sortir massivement le 10 mai prochain, pour créer un tournant décisif comme le premier Novembre 54». D'autre part, le professeur de la faculté de droit d'Alger, Belaggoune Aissa, a expliqué ses théories, en les illustrant d' exemples pris dans le monde et sur l'avenir de l'Algérie démocrate. «Le vote est utile pour atteindre la paix , la réconciliation et la stabilité de la société» a-t-il déclaré. Par ailleurs, et dans le même cadre, le professeur Laamara a fait savoir que «l'Algérie est actuellement à la croisée des chemins. Le développement sous le régime démocratique est la véritable réussite pour l'Algérie pour avoir les libertés et les droits du peuple». Il a qualifié en fait le 10 mai prochain «d'un tournant décisif pour l'Algérie. Et le seul moyen pour atteindre le niveau des pays démocratiques dans le monde».
L'organisation nationale de promotion de la culture de paix a appelé, hier lors d'une conférence tenu au centre de presse d'El Moudjahid, par la voix de sa secrétaire générale, Fatma Zohra Bousbaa, toutes les organisations et associations nationales d'unir leurs efforts pour inciter les citoyens à «aller voter en masse dans les échéances prochaines». La conférence etait animée conjointement avec le professeur de la faculté de droit d'Alger, Belaggoune Aissa, sous le thème : «Les élections et la promotion de la culture de la paix».
Après plusieurs appels de hauts responsables algériens, et de partis politiques à destination des citoyens en vue de participer massivement aux prochaines élections législatives, voici le tour, cette fois-ci, des organisations et associations. En effet, Mme Fatma Zohra Bousbaa a qualifié cette période de «décisive et dangereuse en même temps». Elle a souligné que ce danger ne vient pas seulement de pays étrangers mais aussi de l'intérieur du pays. De ce fait, elle a haussé la voix pour inciter à «sortir massivement le 10 mai prochain, pour créer un tournant décisif comme le premier Novembre 54». D'autre part, le professeur de la faculté de droit d'Alger, Belaggoune Aissa, a expliqué ses théories, en les illustrant d' exemples pris dans le monde et sur l'avenir de l'Algérie démocrate. «Le vote est utile pour atteindre la paix , la réconciliation et la stabilité de la société» a-t-il déclaré. Par ailleurs, et dans le même cadre, le professeur Laamara a fait savoir que «l'Algérie est actuellement à la croisée des chemins. Le développement sous le régime démocratique est la véritable réussite pour l'Algérie pour avoir les libertés et les droits du peuple». Il a qualifié en fait le 10 mai prochain «d'un tournant décisif pour l'Algérie. Et le seul moyen pour atteindre le niveau des pays démocratiques dans le monde».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.