Man United - Cavani : "J'ai développé une grande affection pour le club"    Après des tensions avec Madrid et Berlin, le Maroc en brouille avec Téhéran    Palestine: l'artillerie israélienne bombarde deux sites au Nord de la bande de Ghaza    Chelsea : Kurt Zouma sur le départ ?    Logements : 70% des projets parachevés ou en cours de réalisation, selon le ministère de l'Habitat    Barça : Piqué envoie une pique au Real Madrid    Campagne d'information sur les services en ligne    Les enjeux d'une option    « Il faut relancer le bâtiment »    Les marches soumises à autorisation    La siesta    «La question sahraouie est une question de décolonisation»    Elle est où la fusée ?    Des chefs de partis chez Charfi    Suppression de l'essence super au plomb dès octobre prochain    "ON N'EXPORTE PLUS DEPUIS LA FERMETURE DES FRONTIÈRES"    Résultats    Une bonne préparation pour les éliminatoires du Mondial    7 décès et 204 nouveaux cas    Le Bayern champion pour la neuvième fois consécutive    Ruée vers l'Espagne    DJERAD VEUT ASSEOIR LES BASES DU DIALOGUE SOCIAL    Les établissements scolaires relativement perturbés    Ftirate    Prévention aléatoire    IL ETAIT LA VOIX GRAVE DE LA RADIO    Législatives : rencontre entre l'ANIE et des représentants de 18 partis politiques    Tizi Ouzou : Des hôtes de marque au village le plus propre    Université d'El Annasser à Bordj Bou Arréridj : Il y a 150 ans, la révolte d'El Mokrani    Arts plastiques à Guelma : Vers la renaissance de l'association Bassamate    Edition : Un ouvrage sur l'organisation traditionnelle kabyle    Ethique: Quels remèdes pour l'administration et l'entreprise publiques ?    Quand l'Egypte séduit la France    Le procès du terroriste «Abou Dahdah» reporté    Programme de modernisation de la ville: Des études pour l'aménagement des sites touchés par le relogement    Acter la consécration de l'état national    Une vingtaine de civils tués dans une attaque terroriste    La pandémie inquiète de plus en plus    La procureure de la CPI reçoit des ministres afghans    La frénésie s'empare de Béjaïa    La JSK confirme encore    L'éviction de listes charme l'opinion    Le front El Moustakbel sur les starting-blocks    L'autre star du Ramadhan    Les trois lauréats dévoilés    Divas d'Oum Kalthoum à Dalida    Mohammed Dib : un écrivain monumental    Le nouveau cap d'Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mise en chantier de 17 000 places pédagogiques et 13 000 lits
TIZI-OUZOU, Pôle universitaire de Tamda
Publié dans Le Midi Libre le 21 - 05 - 2012

Retenu pour la réalisation de 17 000 places pédagogiques et 13 000 lits au pôle universitaire de Tamda (Tizi-Ouzou), un groupe de sept entreprises, dont quatre étrangères, a été invité jeudi dernier par le wali à "installer ses chantiers dans les plus brefs délais, en vue du lancement de ces projets vitaux pour l'avenir de l'université".
Retenu pour la réalisation de 17 000 places pédagogiques et 13 000 lits au pôle universitaire de Tamda (Tizi-Ouzou), un groupe de sept entreprises, dont quatre étrangères, a été invité jeudi dernier par le wali à "installer ses chantiers dans les plus brefs délais, en vue du lancement de ces projets vitaux pour l'avenir de l'université".
Intervenant lors d'une réunion avec les bureaux d'étude et les entreprises en charge de la réalisation de ces projets, M. Bouazghui Abdelkader leur a expressément recommandé d'"accélérer l'installation des chantiers et autres bases de vie, de manière à mettre à profit la période d'été pour entreprendre, notamment, les travaux de terrassement de terrains argileux et éviter, par voie de fait, les perturbations dans la conduite des travaux, synonyme de perte de temps", souligne l'APS.
Placée sous "le sceau de l'urgence", pour faire face à l'évolution des effectifs de la population estudiantine, la réalisation de ces infrastructures intervient, selon le Directeur du logement et des équipements publics (DLEP), "sur dérogation du Gouvernement autorisant le recours au gré à grès, comme palliatif à l'infructuosité de la multitude d'appels d'offres lancés auparavant, pour faire l'économie d'un retard supplémentaire préjudiciable à la situation de l'université, en matière de structures d'accueil".
Additivement à cela, une huitième entreprise s'est vue confier le marché de réalisation d'une cité universitaire de 2.500 lits à Oued Aïssi, en remplacement de celle existante, réalisée en préfabriqué et dont quatre blocs ont été déjà démolis sur avis du CTC (Contrôle technique des constructions) pour "non-conformité aux normes", précise l'APS.
A leur concrétisation, ces projets, d'un montant cumulé de 20 milliards de dinars, viendront, à leur concrétisation, renforcer considérablement l'armature infrastructurelle de l'université Mouloud-Mammeri de Tizi-Ouzou, fréquentée actuellement par près de 50.000 étudiants répartis sur huit facultés.
Avec les 17.000 places pédagogiques projetées à la réalisation sur un site attenant au nouveau pole universitaire de Tamda (à une quinzaine de kilomètres à l'Est de Tizi-Ouzou), les capacités d'accueil de ce dernier seront, en effet, portées à pas moins de 25000 places pédagogiques.
Cette même institution de l'enseignement supérieur enregistrera un nouvel apport de 13.000 lits qui s'ajouteront aux 12.000 existants des capacités d'hébergement.
Intervenant lors d'une réunion avec les bureaux d'étude et les entreprises en charge de la réalisation de ces projets, M. Bouazghui Abdelkader leur a expressément recommandé d'"accélérer l'installation des chantiers et autres bases de vie, de manière à mettre à profit la période d'été pour entreprendre, notamment, les travaux de terrassement de terrains argileux et éviter, par voie de fait, les perturbations dans la conduite des travaux, synonyme de perte de temps", souligne l'APS.
Placée sous "le sceau de l'urgence", pour faire face à l'évolution des effectifs de la population estudiantine, la réalisation de ces infrastructures intervient, selon le Directeur du logement et des équipements publics (DLEP), "sur dérogation du Gouvernement autorisant le recours au gré à grès, comme palliatif à l'infructuosité de la multitude d'appels d'offres lancés auparavant, pour faire l'économie d'un retard supplémentaire préjudiciable à la situation de l'université, en matière de structures d'accueil".
Additivement à cela, une huitième entreprise s'est vue confier le marché de réalisation d'une cité universitaire de 2.500 lits à Oued Aïssi, en remplacement de celle existante, réalisée en préfabriqué et dont quatre blocs ont été déjà démolis sur avis du CTC (Contrôle technique des constructions) pour "non-conformité aux normes", précise l'APS.
A leur concrétisation, ces projets, d'un montant cumulé de 20 milliards de dinars, viendront, à leur concrétisation, renforcer considérablement l'armature infrastructurelle de l'université Mouloud-Mammeri de Tizi-Ouzou, fréquentée actuellement par près de 50.000 étudiants répartis sur huit facultés.
Avec les 17.000 places pédagogiques projetées à la réalisation sur un site attenant au nouveau pole universitaire de Tamda (à une quinzaine de kilomètres à l'Est de Tizi-Ouzou), les capacités d'accueil de ce dernier seront, en effet, portées à pas moins de 25000 places pédagogiques.
Cette même institution de l'enseignement supérieur enregistrera un nouvel apport de 13.000 lits qui s'ajouteront aux 12.000 existants des capacités d'hébergement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.