Football: la sélection du Liberia à pied d'oeuvre à Oran    Le Real prêt à chiper une cible du FC Barcelone ?    BEM à Alger: les épreuves débutent dans de bonnes conditions    Bonnes nouvelles du front pétrolier !    La feuille de route du nouveau gouvernement    «L'APN doit veiller à l'indépendance de la justice»    FLN, MSP et RND sur le podium    Les Canaris se compliquent la tâche en Ligue 1    Quatorze joueurs boudent la reprise des entraînements    À cause de l'Algérie, le sélectionneur sur la sellette    Les premiers résultats donnent le MSP en tête, suivi du Front El Moustakbal    Saisie de 4,1 kg de kif et arrestation de 13 personnes    Un espace public pour la vaccination contre la Covid-19    Mini-donuts    Youcef Lahrèche, un artiste impliqué dans la promotion de l'image touristique du Sud    Comédie, psychodrame et Histoire    "La fin d'une des pires périodes du conflit", selon les Palestiniens    Les gérants des salles des fêtes reviennent à la charge    L'Anade sensibilise les jeunes bénéficiaires de terre agricole    Conflit sahraoui: le Comité de décolonisation de l'ONU doit "redoubler d'efforts"    VERNISSAGE DE LA 3e EXPOSITION "INTRAMUROS" À DAR ABDELTIF    Azouz Begag ou la recherche de soi    "Tourisme et Voyages" met l'Algérie en haut de l'affiche    Le 21e Festival culturel européen à partir du 24 juin à Alger    Bouira : Le programme PASA à la rescousse de l'oléiculture    Sit-in des souscripteurs du Q23 devant le siège de l'AADL    Brésil : Tite loue les qualités de l'extraordinaire Neymar    52 personnes mortes noyées depuis le 1er mai    Deux entreprises installées: Relance prochaine du projet de 600 logements sociaux d'Es-Sénia    Retrait d'accréditation à France 24: Paris «regrette» la décision d'Alger    El Tarf: Des opérations pour améliorer l'alimentation en eau potable    ANIE et probité des élections: Des partis recadrés    Vainqueur avant l'heure ?    SADEG : des milliards de créances impayées    G7 et confrontation d'intérêts    Des candidats malheureux crient à l'arnaque    Les 11 députés connus    À quand une «police de l'eau»?    L'euro et le dollar flambent    Les annonces de l'ambassadeur russe    Moscou souligne la détérioration des relations    France - Allemagne, affiche de rêve    La JSS rate le coche    101 migrants partis de Libye secourus par la Tunisie    Le clou des forces étrangères    La faillite de l'islamisme officiel    Des femmes latinas qui s'imposent à Hollywood    Décès du poète et traducteur irakien Saâdi Youssef    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Huit pays attendus
Festival international du malouf à Constantine
Publié dans Le Midi Libre le 04 - 09 - 2012

Huit pays du nord de la Méditerranée, du Maghreb et du Moyen-Orient ont confirmé leur participation à la 6e édition du Festival culturel international du malouf prévue au début du mois prochain à Constantine, a indiqué dimanche le commissaire du festival. Djamel Foughali a précisé, dans ce contexte, que des troupes représentant la Tunisie animeront, aux côtés de troupes algériennes, ce rendez-vous culturel annuel. M. Foughali, également chargé du secteur de la Culture dans la wilaya de Constantine, a précisé que l'objectif de cette manifestation est de perpétuer cet art lyrique dont l'apparition serait liée, selon certaines sources, à l'installation, en terre andalouse, d'Abderrahmane Ibn Nafaâ, surnommé Ziryab, arrivé de Baghdad à la cour de Cordoue (Espagne) en l'an 822.
Les troupes hôtes évolueront aux côtés des trois meilleures formations musicales algériennes, lauréates du dernier festival culturel national du malouf organisé en juillet dernier au Théâtre régional de Constantine. Donner à la musique traditionnelle arabo-andalouse un nouveau souffle, en la faisant revivre à travers une nouvelle génération de voix, est l'autre objectif de ce festival destiné aussi à préserver ce patrimoine et en imprégner les générations futures, a souligné le même responsable.
Huit pays du nord de la Méditerranée, du Maghreb et du Moyen-Orient ont confirmé leur participation à la 6e édition du Festival culturel international du malouf prévue au début du mois prochain à Constantine, a indiqué dimanche le commissaire du festival. Djamel Foughali a précisé, dans ce contexte, que des troupes représentant la Tunisie animeront, aux côtés de troupes algériennes, ce rendez-vous culturel annuel. M. Foughali, également chargé du secteur de la Culture dans la wilaya de Constantine, a précisé que l'objectif de cette manifestation est de perpétuer cet art lyrique dont l'apparition serait liée, selon certaines sources, à l'installation, en terre andalouse, d'Abderrahmane Ibn Nafaâ, surnommé Ziryab, arrivé de Baghdad à la cour de Cordoue (Espagne) en l'an 822.
Les troupes hôtes évolueront aux côtés des trois meilleures formations musicales algériennes, lauréates du dernier festival culturel national du malouf organisé en juillet dernier au Théâtre régional de Constantine. Donner à la musique traditionnelle arabo-andalouse un nouveau souffle, en la faisant revivre à travers une nouvelle génération de voix, est l'autre objectif de ce festival destiné aussi à préserver ce patrimoine et en imprégner les générations futures, a souligné le même responsable.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.