Lieux Saints: Aissa rencontre les chefs des sections de la Mission algérienne du hadj    Mali: report à jeudi de l'annonce des résultats de la présidentielle    Pas de résidence surveillée au du pasteur américain    Ghaza : réouverture d'un point de passage vital pour marchandises fermé depuis début juillet    Accidents de la route : 7 morts et 16 blessés ces dernières 24 heures    Ligue des champions d'Afrique (5e j) : l'ESS pour rester en vie, le MCA en conquérant au Maroc    AS Monaco : L'avis de Courbis sur la piste Brahimi    CRB : Chettouf «Le CSA a trouvé un accord avec Medouar»    JSK : Hamroune et Amaouche d'attaque face au MOB    Tout le programme LPA lancé    Usine de montage de Peugeot à Oran: Le projet délocalisé    Bouira - Université : plus de 3.450 nouveaux inscrits et 102 postes pour les doctorants    Italie: 30 morts dans l'effondrement d'un pont à Gênes    Constantine - Risque de propagation de la fièvre aphteuse: Les marchés à bestiaux fermés juste après l'Aïd El Adha    Egalité, dites-vous!    Transport durant L'Aïd: Un programme spécial pour les trains voyageurs de grandes lignes    Skikda : La sensibilisation sur les dangers de la mauvaise utilisation d'internet, cheval de bataille de la Sûreté nationale    Yémen : Le bilan de l'attaque contre un bus d'enfants s'alourdit    L'Algérienne Boukholda admise dans le tableau final    A quelques jours de l'Aïd El Adha : Qui oserait acheter avec cette flambée des prix ?    Rentrée professionnelle 2018 : 7 nouvelles spécialités pour une inscription en Technicien supérieur    Permanence durant l'Aïd El Adha : Réquisition de près de 51 000 commerçants    De Rousseau à Taos Amrouche    «Les artistes algériens ont besoin d'appui, de soutien et de parrainage»    Alger à l'heure du Gharnati et du Malouf    Le MCA veut se racheter au Maroc    "Je n'imaginais pas inscrire 7 buts en un seul match"    Lancement de la 78ème édition des Portes ouvertes sur la Sûreté Nationale    La bureaucratie au mois d'août et à Bouira    Les vigiles de la République    Des archives témoignent que le Sahara occidental n'est pas marocain    Le rapport de l'ONU qui fait peur    Les médications de Benkhelfa    Un défi à relever pour le tourisme    La crise de l'eau persiste    Les "vagues" de la rentrée    Une cache contenant un fusil mitrailleur et des munitions découverte à Bordj Badji Mokhtar    Début en mode derby pour Lopetegui    Le film "En Eaux troubles" en tête    Réouverture du musée d'Idleb    Lila Borsali ressuscite Grenade    Un jeune estivantpoignardé à mort    Damas révèle combien les pays arabes ont payé pour "détruire la Syrie"    Les Journées d'El Bahia du court métrage du 18 au 20 août    Changement de stratégie    Malaise dans les rangs    Le divorce au prix fort    La LADDH appelle à lever les contraintes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des perspectives prometteuses à l'étranger
Produits nationaux
Publié dans Le Midi Libre le 30 - 05 - 2016

En relation avec l'organisation, à Alger, du 5e salon Djazaïr Export, l'émission l'Invité de la rédaction de la chaîne 3 de la Radio algérienne a reçu, hier, Hocine Boubtina, secrétaire général de l'Agence nationale de promotion des exportations (Algex).
En relation avec l'organisation, à Alger, du 5e salon Djazaïr Export, l'émission l'Invité de la rédaction de la chaîne 3 de la Radio algérienne a reçu, hier, Hocine Boubtina, secrétaire général de l'Agence nationale de promotion des exportations (Algex).
M. Boubtina relève que cette "manifestation se déroule en marge de la 49e Foire internationale d'Alger laquelle, cette année, met les entreprises du continent africain à l'honneur". Il signale que quelque 80 hommes d'affaires, représentant 10 pays d'Afrique centrale, prennent part à la manifestation Djazaïr Export. Contrairement à ce qui est rapporté, il précise que l'Algérie a "une présence offensive sur les marchés en Afrique, notamment par le biais des foires et des expositions qui y sont régulièrement organisées".
A propos des activités d'exportation, dont il tient à dire qu'il "faut du temps pour qu'elles parviennent à leur vitesse de croisière", il annonce la constitution, au ministère du Commerce, d'une cellule de suivi chargée d'aplanir les contraintes, "d'ordre bureaucratique", rencontrées, jusqu'alors, par les exportateurs dans les ports et aéroports mais aussi face aux services douaniers et aux banques.
Parmi les autres aspects bridant, jusqu'alors, les tentatives d'exportations, Boubtina met en avant l'absence de plateformes logistiques, "des maillons importants" dit-il, pour "pouvoir développer ces activités". En dépit des efforts accomplis, l'intervenant observe que "les exportations hors hydrocarbures continuent malgrè toutà stagner, en raison de la crise économique dans le monde". Au 4e mois de l'année 2016, indique-t-il, "celles-ci ne se sont traduite que par environ 800 millions de dollars".
L'invité n'en considère pas moins que les "perspectives sont prometteuses, des créneaux porteurs importants ayant déjà commencé à être investis par le biais des productions agricoles, en particulier en Russie, au Sénégal, dans des pays du Golfe et en Malaisie".
Faisant part de quelque 500 exportateurs nationaux potentiels, il met en avant l'entreprise Saidal, dont il rappelle qu'elle a "conclu des contrats pour exporter des médicaments vers 13 pays d'Afrique". Pour encourager les chefs d'entreprise à aller vers la conquête des marchés étrangers, le secrétaire général d'Algex assure, d'autre part, que "le délai de rapatriement des dividendes tirés des exportations allait être rallongé à une année contre 120 jours précédemment".
M. Boubtina relève que cette "manifestation se déroule en marge de la 49e Foire internationale d'Alger laquelle, cette année, met les entreprises du continent africain à l'honneur". Il signale que quelque 80 hommes d'affaires, représentant 10 pays d'Afrique centrale, prennent part à la manifestation Djazaïr Export. Contrairement à ce qui est rapporté, il précise que l'Algérie a "une présence offensive sur les marchés en Afrique, notamment par le biais des foires et des expositions qui y sont régulièrement organisées".
A propos des activités d'exportation, dont il tient à dire qu'il "faut du temps pour qu'elles parviennent à leur vitesse de croisière", il annonce la constitution, au ministère du Commerce, d'une cellule de suivi chargée d'aplanir les contraintes, "d'ordre bureaucratique", rencontrées, jusqu'alors, par les exportateurs dans les ports et aéroports mais aussi face aux services douaniers et aux banques.
Parmi les autres aspects bridant, jusqu'alors, les tentatives d'exportations, Boubtina met en avant l'absence de plateformes logistiques, "des maillons importants" dit-il, pour "pouvoir développer ces activités". En dépit des efforts accomplis, l'intervenant observe que "les exportations hors hydrocarbures continuent malgrè toutà stagner, en raison de la crise économique dans le monde". Au 4e mois de l'année 2016, indique-t-il, "celles-ci ne se sont traduite que par environ 800 millions de dollars".
L'invité n'en considère pas moins que les "perspectives sont prometteuses, des créneaux porteurs importants ayant déjà commencé à être investis par le biais des productions agricoles, en particulier en Russie, au Sénégal, dans des pays du Golfe et en Malaisie".
Faisant part de quelque 500 exportateurs nationaux potentiels, il met en avant l'entreprise Saidal, dont il rappelle qu'elle a "conclu des contrats pour exporter des médicaments vers 13 pays d'Afrique". Pour encourager les chefs d'entreprise à aller vers la conquête des marchés étrangers, le secrétaire général d'Algex assure, d'autre part, que "le délai de rapatriement des dividendes tirés des exportations allait être rallongé à une année contre 120 jours précédemment".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.