Salima Ghezali exclue du FFS    Cinq généraux-majors en prison    Un nouveau chef de cabinet pour Ould-Abbès    La 9e édition du Salon ERA s'ouvre aujourd'hui    Plein cap sur les wilayas frontalières    Trois condamnations à mort pour les meurtres de policiers    Les Verts à Cotonou pour la qualif'    Faut-il interdire le déplacement des supporters du CSC à Blida ?    La vaccination débute aujourd'hui    Priorité aux zones proches des oueds    Peau sèche, irritations    Les beautés saignantes    El Fahla sur scène    Une exposition sur le patrimoine audiovisuel à Alger    Super-coupe d'Algérie: La finale le 1er novembre à Blida    USM Bel-Abbès: Chérif El-Ouazzani est de retour    Guitouni: Tous les contrats de commercialisation de gaz, à long terme, seront renégociés    Condescendance et démesure    La dérive de trop de MBS    «Douar tiartia», El Hassi: Plus de 35 constructions et extensions illicites démolies    «Salmane m'a tuer»    Décès de l'ancien commandant de la Gendarmerie, Ahmed Boustila    2ème Assemblée générale d'AFRIPOL, à Alger: Lutte contre la criminalité et le terrorisme au menu    De bonnes affaires et optimisme chez les entrepreneurs    Hommage à Taha, Allam et Mandela    MC Oran : Du pain sur la planche pour le revenant Belatoui    MCA-CSC : Le Doyen en quête de confirmation    Ligue 2 Mobilis (10e journée) : L'US Biskra seul Dauphin, le WAT et l'ASMO se neutralisent (3-3) dans le derby    FAF: "Les futurs centres techniques fédéraux confiés à des formateurs étrangers"    Cité Foes : Les normes d'urbanisme bafouées    A quelques jours des législatives en Afghanistan : 18 soldats tués lors d'attaques des talibans    Journaliste saoudien disparu en Turquie : Riyad promet de répondre en cas de sanctions    Les cinq erreurs dans le discours de Mike Pence sur la Chine    Logement 4750 LPA à la traîne    Ouled Haddadj : 11 subventions APW non consommées    Glissement à Béni Amrane : 150 familles en danger    Croissance économique mondiale : "La montée des tensions commerciales pèsera sur la croissance mondiale", prévient Loukal    Antagonismes politiques jusqu'où ?    Que cent Mouwatana s'épanouissent    1er salon du recrutement 600 offres cherchent postulants    Nadia Matoub nous écrit    Elle a été violée par une quinzaine d'hommes    17 condamnations à mort pour des attentats contre des églises    Lakhdar Brahimi corrige Bernard Bajolet    Vivez "le Weekend Tunisie"    Ould abbès invite bouhadja à démissionner «Tu dois suivre l'exemple de Mehri et Messâadia»    Massacre du 17 octobre 1961.. L'appel des associations et partis français    «Mahiou» tire sa révérence    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des perspectives prometteuses à l'étranger
Produits nationaux
Publié dans Le Midi Libre le 30 - 05 - 2016

En relation avec l'organisation, à Alger, du 5e salon Djazaïr Export, l'émission l'Invité de la rédaction de la chaîne 3 de la Radio algérienne a reçu, hier, Hocine Boubtina, secrétaire général de l'Agence nationale de promotion des exportations (Algex).
En relation avec l'organisation, à Alger, du 5e salon Djazaïr Export, l'émission l'Invité de la rédaction de la chaîne 3 de la Radio algérienne a reçu, hier, Hocine Boubtina, secrétaire général de l'Agence nationale de promotion des exportations (Algex).
M. Boubtina relève que cette "manifestation se déroule en marge de la 49e Foire internationale d'Alger laquelle, cette année, met les entreprises du continent africain à l'honneur". Il signale que quelque 80 hommes d'affaires, représentant 10 pays d'Afrique centrale, prennent part à la manifestation Djazaïr Export. Contrairement à ce qui est rapporté, il précise que l'Algérie a "une présence offensive sur les marchés en Afrique, notamment par le biais des foires et des expositions qui y sont régulièrement organisées".
A propos des activités d'exportation, dont il tient à dire qu'il "faut du temps pour qu'elles parviennent à leur vitesse de croisière", il annonce la constitution, au ministère du Commerce, d'une cellule de suivi chargée d'aplanir les contraintes, "d'ordre bureaucratique", rencontrées, jusqu'alors, par les exportateurs dans les ports et aéroports mais aussi face aux services douaniers et aux banques.
Parmi les autres aspects bridant, jusqu'alors, les tentatives d'exportations, Boubtina met en avant l'absence de plateformes logistiques, "des maillons importants" dit-il, pour "pouvoir développer ces activités". En dépit des efforts accomplis, l'intervenant observe que "les exportations hors hydrocarbures continuent malgrè toutà stagner, en raison de la crise économique dans le monde". Au 4e mois de l'année 2016, indique-t-il, "celles-ci ne se sont traduite que par environ 800 millions de dollars".
L'invité n'en considère pas moins que les "perspectives sont prometteuses, des créneaux porteurs importants ayant déjà commencé à être investis par le biais des productions agricoles, en particulier en Russie, au Sénégal, dans des pays du Golfe et en Malaisie".
Faisant part de quelque 500 exportateurs nationaux potentiels, il met en avant l'entreprise Saidal, dont il rappelle qu'elle a "conclu des contrats pour exporter des médicaments vers 13 pays d'Afrique". Pour encourager les chefs d'entreprise à aller vers la conquête des marchés étrangers, le secrétaire général d'Algex assure, d'autre part, que "le délai de rapatriement des dividendes tirés des exportations allait être rallongé à une année contre 120 jours précédemment".
M. Boubtina relève que cette "manifestation se déroule en marge de la 49e Foire internationale d'Alger laquelle, cette année, met les entreprises du continent africain à l'honneur". Il signale que quelque 80 hommes d'affaires, représentant 10 pays d'Afrique centrale, prennent part à la manifestation Djazaïr Export. Contrairement à ce qui est rapporté, il précise que l'Algérie a "une présence offensive sur les marchés en Afrique, notamment par le biais des foires et des expositions qui y sont régulièrement organisées".
A propos des activités d'exportation, dont il tient à dire qu'il "faut du temps pour qu'elles parviennent à leur vitesse de croisière", il annonce la constitution, au ministère du Commerce, d'une cellule de suivi chargée d'aplanir les contraintes, "d'ordre bureaucratique", rencontrées, jusqu'alors, par les exportateurs dans les ports et aéroports mais aussi face aux services douaniers et aux banques.
Parmi les autres aspects bridant, jusqu'alors, les tentatives d'exportations, Boubtina met en avant l'absence de plateformes logistiques, "des maillons importants" dit-il, pour "pouvoir développer ces activités". En dépit des efforts accomplis, l'intervenant observe que "les exportations hors hydrocarbures continuent malgrè toutà stagner, en raison de la crise économique dans le monde". Au 4e mois de l'année 2016, indique-t-il, "celles-ci ne se sont traduite que par environ 800 millions de dollars".
L'invité n'en considère pas moins que les "perspectives sont prometteuses, des créneaux porteurs importants ayant déjà commencé à être investis par le biais des productions agricoles, en particulier en Russie, au Sénégal, dans des pays du Golfe et en Malaisie".
Faisant part de quelque 500 exportateurs nationaux potentiels, il met en avant l'entreprise Saidal, dont il rappelle qu'elle a "conclu des contrats pour exporter des médicaments vers 13 pays d'Afrique". Pour encourager les chefs d'entreprise à aller vers la conquête des marchés étrangers, le secrétaire général d'Algex assure, d'autre part, que "le délai de rapatriement des dividendes tirés des exportations allait être rallongé à une année contre 120 jours précédemment".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.