Annoncée par Bensalah pour demain.. La conférence de concertation aura-t-elle lieu ?    Commémoration du printemps berbère et du printemps noir.. Imposante marche contre l'oubli et le déni à Bouira    Rassemblement des militants et cadres du RND pour exiger son départ.. Ouyahia charge Chihab    Elles sont de l'ordre de 17 %.. Les recettes douanières en hausse    Ouyahia et Loukal convoqués par le tribunal de Sidi Mhamed d'Alger    ETRHB Haddad à Tizi Ouzou.. Incertitude et angoisse des travailleurs    FAC.. L'AG élective fixée au 27 avril    Championnats d'Afrique U18 et U20 d'athlétisme.. Médaille d'or pour l'Algérien Ameur    Championnat de France de natation.. Médaille de bronze pour Sahnoune sur le 100m    Annaba.. 26 kg de drogue saisis    Lutte contre la criminalité.. Interpellations à Tlemcen, Tébessa, et Aïn defla    Célébration du mois du patrimoine à Tizi-Ouzou.. Pour la sauvegarde du patrimoine amazigh    Le président américain motive le maréchal Haftar.. Washington soutient la guerre en Libye    TLEMCEN : Du chocolat fourré aux psychotropes !    France.. Les protestations continuent    PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE : Le DG des douanes, Farouk Bahamid limogé !    TLEMCEN : Plus de 400 kg de kif saisis en 90 jours !    PROCHAINE SAISON ESTIVALE A ORAN : Trois nouvelles plages autorisées à la baignade    AEROPORT DE TUNIS : Saisie de plus de 100.000 euros sur un Algérien    Près de 223 000 cas suspects de choléra signalés en 2019    Damas mise sur le tourisme après la restauration de ses sites historiques    Laskri appelle les militants à resserrer les rangs    Les travailleurs décrètent 3 jours de grève dès le 28 avril    Début du référendum sur une révision constitutionnelle    «Je ne laisserai personne détruire ce que nous construisons»    Mois du patrimoine    Des atouts non exploités !    Le parcours scientifique du penseur Abdelkrim Bekri mis en exergue    Asma Ben Messaoud désignée DTN de la FASM    Sous le signe de «dégage !»    Papicha sur la croisette    Davantage d'efforts pour prendre en charge les bâtisses du vieux ksar    Plusieurs films algériens distingués    En bref…    L'opposition met l'armée devant le fait accompli    Un milliard d'euros pour Notre-Dame de Paris, combien pour les enfants du Yemen?    Oum El Bouaghi : 5 morts dans un accident de la route    El Braya: Un homme mortellement poignardé    Mascara: Plus de 30 dealers arrêtés    Football - Ligue 2: Une journée explosive    Affaire NCM-MCS: Le président Bennacer accuse Medouar de vengeance    LFP - Ligue 1: Les quatre dernières journées en plein mois de Ramadhan    Ils revendiquent le droit au recrutement: Les chômeurs de Bethioua entament leur troisième semaine de protestation    Nabni: Pour un système électoral anti-fraude en six mois    Tizi Ouzou: Des maires marchent pour refuser l'encadrement de la présidentielle    Les marches se poursuivent: Les Algériens exigent des comptes    La date sera fixée dimanche    Exposition « L'Afrique à la mode » jusqu'au 25 juillet à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nouvelle baisse des réserves de change de l'Algérie
Devises
Publié dans Le Midi Libre le 07 - 10 - 2018

Les réserves de change (or non compris), ont baissé à88,61 mds usd à la fin du 1ersemestre 2018, contre 106,3mds usd à la même période de2017, a indiqué hier, la Banqued'Algérie, citée par l'APS.
Les réserves de change (or non compris), ont baissé à88,61 mds usd à la fin du 1ersemestre 2018, contre 106,3mds usd à la même période de2017, a indiqué hier, la Banqued'Algérie, citée par l'APS.
Par rapport à fin décembre 2017, les réserves de change se sont contractéesde 8,72 milliards de dollars, en passantde 97,33 milliards de dollars à findécembre 2017, à 88,61 milliards à fin juin2018, "soit légèrement plus que le déficit dusolde global de la balance des paiementset ce, en raison, notamment, de l'effet devalorisation négative de près de 790 millionsde dollars, lié à l'appréciation du dollarvis-à-vis de l'euro, entre janvier etjuin2018", relèvent les mêmes responsables.Ils observent également, qu'en dépit de laremontée du prix moyen du pétrole à près de71 dollars durant le 1er semestre 2018, encontexte de baisse des quantités exportées,le déficit du solde global de la balance despaiements (et corrélativement l'érosion desréserves de change) demeure encore "relativementélevé".
Dans ce sens, ils avisent, que "compte tenude l'évolution attendue des prix du pétrole,des limites observées à la compressiondesimportations, notamment des biens de consommation alimentaires et nonalimentaires, et des perspectives d'évolutiondesexportations hors hydrocarbures à moyenterme, des efforts supplémentaires d'ajustementsont nécessaires, pour rétablirleséquilibres macroéconomiques, afin d'assurerla viabilité de la balance des paiements et delimiter l'érosion des réserves officielles dechange".Interrogés sur la nature de ces efforts àentreprendre, la même source soutient, queces efforts "devraient s'intégrer dans unvaste programme de réformes structurelles, pour libérer le fort potentieldecroissance del'économie nationale et diversifier l'offre locale et les exportations des biens et services".---Le déficit de la balance des paiements s'est réduit---Le déficit de la balance des paiements, de l'Algérie, s'estréduitau 1er semestre 2018,avec une baisse de plus de trois milliards de dollars par rapport à la même période de2017, a annoncé, hier , la Banque d'Algérie, via l'agence officielle.
Le solde global de la balance des paiements a ainsi affiché un déficit de 7,93 milliards de dollars à la fin juin 2018, contreun déficit de 11,06 milliards de dollars àfinjuin 2017.La balance des paiements concerne l'ensembledes entrées et sorties des devises, entre l'Algérie et les autres pays. Parcatégorie de ces flux, le déficit de labalance commerciale (marchandises), s'estétabli à 3,58 milliards de dollars contre undéficit de 7,9 milliards à fin juin 2017, soit un recul de 54,7%. Quant au poste "Services hors revenus des facteurs", le déficits'est réduit en passant à3,8 milliards de dollars, contre un déficit de 4,35 milliards à fin juin 2017 (-13%). En revanche, pour le poste "Revenus desfacteurs", le déficit s'est creusé à 1,84 milliard de dollars, contre un déficitde 1,23milliard à fin juin 2017.Concernant les "Transferts nets", dont essentiellement les transferts des retraites et pensions vers l'Algérie, ils ont augmenté de 27,6%, en passant à 1,73 milliard de dollarsà fin juin 2018, contre
1,36 milliard à finjuin 2017. Les Investissements directs étrangers ontété de 631 millions de dollarsau 1er semestre2018, contre 601 millions à la mêmepériode de 2017.Les réserves de change (or non compris), elles ont baissé à 88,61 milliards à lafin du 1er semestre 2018, contre106,3 milliards àla même période de 2017.Par rapport à fin décembre 2017, les réserves de changese sont contractées de8,72 milliards de dollars, en passant de 97,33 milliards de dollars à fin décembre2017 à 88,61 milliards à fin juin 2018, "soit légèrement plus que le déficit du solde global de la balance des paiements et ce, enraison notamment, de l'effet devalorisation négative de près de 790 millions de dollars,lié à l'appréciation du dollar vis-à-vis del'euro entre janvier et juin 2018", relèventles responsables de la Banque d'Algérie.
Par rapport à fin décembre 2017, les réserves de change se sont contractéesde 8,72 milliards de dollars, en passantde 97,33 milliards de dollars à findécembre 2017, à 88,61 milliards à fin juin2018, "soit légèrement plus que le déficit dusolde global de la balance des paiementset ce, en raison, notamment, de l'effet devalorisation négative de près de 790 millionsde dollars, lié à l'appréciation du dollarvis-à-vis de l'euro, entre janvier etjuin2018", relèvent les mêmes responsables.Ils observent également, qu'en dépit de laremontée du prix moyen du pétrole à près de71 dollars durant le 1er semestre 2018, encontexte de baisse des quantités exportées,le déficit du solde global de la balance despaiements (et corrélativement l'érosion desréserves de change) demeure encore "relativementélevé".
Dans ce sens, ils avisent, que "compte tenude l'évolution attendue des prix du pétrole,des limites observées à la compressiondesimportations, notamment des biens de consommation alimentaires et nonalimentaires, et des perspectives d'évolutiondesexportations hors hydrocarbures à moyenterme, des efforts supplémentaires d'ajustementsont nécessaires, pour rétablirleséquilibres macroéconomiques, afin d'assurerla viabilité de la balance des paiements et delimiter l'érosion des réserves officielles dechange".Interrogés sur la nature de ces efforts àentreprendre, la même source soutient, queces efforts "devraient s'intégrer dans unvaste programme de réformes structurelles, pour libérer le fort potentieldecroissance del'économie nationale et diversifier l'offre locale et les exportations des biens et services".---Le déficit de la balance des paiements s'est réduit---Le déficit de la balance des paiements, de l'Algérie, s'estréduitau 1er semestre 2018,avec une baisse de plus de trois milliards de dollars par rapport à la même période de2017, a annoncé, hier , la Banque d'Algérie, via l'agence officielle.
Le solde global de la balance des paiements a ainsi affiché un déficit de 7,93 milliards de dollars à la fin juin 2018, contreun déficit de 11,06 milliards de dollars àfinjuin 2017.La balance des paiements concerne l'ensembledes entrées et sorties des devises, entre l'Algérie et les autres pays. Parcatégorie de ces flux, le déficit de labalance commerciale (marchandises), s'estétabli à 3,58 milliards de dollars contre undéficit de 7,9 milliards à fin juin 2017, soit un recul de 54,7%. Quant au poste "Services hors revenus des facteurs", le déficits'est réduit en passant à3,8 milliards de dollars, contre un déficit de 4,35 milliards à fin juin 2017 (-13%). En revanche, pour le poste "Revenus desfacteurs", le déficit s'est creusé à 1,84 milliard de dollars, contre un déficitde 1,23milliard à fin juin 2017.Concernant les "Transferts nets", dont essentiellement les transferts des retraites et pensions vers l'Algérie, ils ont augmenté de 27,6%, en passant à 1,73 milliard de dollarsà fin juin 2018, contre
1,36 milliard à finjuin 2017. Les Investissements directs étrangers ontété de 631 millions de dollarsau 1er semestre2018, contre 601 millions à la mêmepériode de 2017.Les réserves de change (or non compris), elles ont baissé à 88,61 milliards à lafin du 1er semestre 2018, contre106,3 milliards àla même période de 2017.Par rapport à fin décembre 2017, les réserves de changese sont contractées de8,72 milliards de dollars, en passant de 97,33 milliards de dollars à fin décembre2017 à 88,61 milliards à fin juin 2018, "soit légèrement plus que le déficit du solde global de la balance des paiements et ce, enraison notamment, de l'effet devalorisation négative de près de 790 millions de dollars,lié à l'appréciation du dollar vis-à-vis del'euro entre janvier et juin 2018", relèventles responsables de la Banque d'Algérie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.