Belfodil parmi les meilleures recrues de la Bundesliga    Facebook supprime trois milliards de comptes    Huawei prépare son propre système d'exploitation    Création d'un comité de surveillance    L'Ukraine en l'espace d'un iftar à Alger    Les Etats-Unis vont envoyer des troupes dans le Golfe    Le gouvernement suspend les pourparlers avec la mission onusienne    Vendredi puissance 14    Hazard sort du silence    La candidature de Berraf acceptée    Qu'en pensez-vous M. le ministre de l'Education nationale?    La violence contre les femmes très présente dans les dramas arabes    La revanche posthume de Ferhat Abbas    Divertissement garanti!    La voie constitutionnelle à mi-parcours    Un Iftar en l'honneur des médias    Le 14e acte avec la présence de Tabbou    Plus de 4.000 commerçants mobilisés à Alger    Haro sur les infractions de change    "Le développement de l'ANP a permis de préserver l'unité de l'Etat"    Le Hirak inébranlable    Fin du délai aujourd'hui    Bensalah exprime l'inquiétude de l'Algérie    Le tour de vis du gouvernement    Des centaines de milliers de manifestants à Alger : « Gaïd Salah dégage ! »    Barça : Messi a mal vécu la défaite face à Liverpool    L'APC DENONCE L'OCTROI ‘'OPAQUE'' DE MARCHES PUBLICS : Le maire d'Oran dans le collimateur    MASCARA : 3 individus arrêtés et des munitions saisies à Ain Farès    Une balle de match pour un titre    Tottenham: Pochettino met fin aux rumeurs    ELECTION PRESIDENTIELLE : Les noms des 77 candidats à la candidature dévoilés    Mémoires anachroniques de l'Andalousie perdue    Premières projections de films documentaires    Un terroriste capturé à Tamanrasset    Khalifa Haftar loue les services d'une firme de lobbying américaine    L'Algérie certifiée exempte de Paludisme par l'OMS    Haizer : Deux exclus de logements sociaux entament une grève de la faim    Football : Le gouvernement Bedoui veut s'attaquer à la violence dans les stades    Probium et l'Are-Ed, deux associations qui marquent la Journée mondiale de la biodiversité    Cher futur Président, je te veux…    Etudiants : Hirak, Ramadhan et examens    En bref…    L'Encre de la liberté de Hocine Redjala : Un film documentaire sur la liberté d'expression en Algérie,    Le trip de l'amour et ses revers    Une révolution «personnalisée»    Edition du 24/05/2019    L'ONU et l'UA dénoncent les ingérences en Libye    Elections européennes dans un fort climat eurosceptique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Fin de mission pour Mouad Bouchareb
Ould Abbes convoque le CC du FLN
Publié dans Le Midi Libre le 20 - 04 - 2019

Ould Abbes est de retour et il se prévaut toujours de sa qualité de secrétaire général du parti du FLN. Preuve en est, il vient de demander, par un courrier envoyé, mercredi dernier, au wali d'Alger l'autorisation de réunir le comité central (CC) du parti. Une session qu'il compte organiser au centre international des congrès, le mardi 23 avril.
Ould Abbes est de retour et il se prévaut toujours de sa qualité de secrétaire général du parti du FLN. Preuve en est, il vient de demander, par un courrier envoyé, mercredi dernier, au wali d'Alger l'autorisation de réunir le comité central (CC) du parti. Une session qu'il compte organiser au centre international des congrès, le mardi 23 avril.
Ainsi donc, il confirme qu'il n'a jamais démissionné de son poste de secrétaire général du vieux parti. Ould Abbes, pour rappel, a démissionné de son poste au mois de novembre dernier, comme rapportée par une source officielle qui s'est confiée à l'APS. Mais, il y'a quelques jours, Ould Abbes, qui s'est depuis muré dans le silence, a surpris tout le monde en annonçant qu'il est toujours s le secrétaire général FLN. "Avez-vous ma démission ? a-til alors lancé, à l'adresse des journalistes comme pour confirmer qu'il n'a jamais démissionné.
Ce nouveau rebondissement sonne le glas de Mouad Bouchareb, qui dirige depuis novembre les affaires du parti en tant que coordinateur d'une instance provisoire. Mais avec le mouvement populaire qui secoue le pays, et surtout la démission du président Bouteflika, qui est ausi président du parti, la position de Bouchareb est devenue injustifiable, puisque il est contesté par une très large partie des membres du CC qui ne lui reconnaissent aucune autorité.
Ce jeudi, des informations l'ont donné pour démissionnaire. Une information vite démentie par le parti. L'instance dirigeante du parti du Front de libération nationale (FLN) a en effet démenti, dans un communiqué, la démission de son coordonnateur, Mouad Bouchareb. L'instance a affirmé "exercer normalement ses missions", rappelant que les "portes du parti restent ouvertes à tous les cadres et militants, sans exclusive".
Elle a "catégoriquement démenti" les informations relayées par des médias concernant la démission de M. Bouchareb, soulignant qu'il s'agit d'informations "infondées et de simples rumeurs". Apparemment, les jours de Bouchareb à la tête du FLN sont comptés. On ne sait pas encore qui va devenir secrétaire général ,car Ould Abbes ne sera pas candidat.
Ainsi donc, il confirme qu'il n'a jamais démissionné de son poste de secrétaire général du vieux parti. Ould Abbes, pour rappel, a démissionné de son poste au mois de novembre dernier, comme rapportée par une source officielle qui s'est confiée à l'APS. Mais, il y'a quelques jours, Ould Abbes, qui s'est depuis muré dans le silence, a surpris tout le monde en annonçant qu'il est toujours s le secrétaire général FLN. "Avez-vous ma démission ? a-til alors lancé, à l'adresse des journalistes comme pour confirmer qu'il n'a jamais démissionné.
Ce nouveau rebondissement sonne le glas de Mouad Bouchareb, qui dirige depuis novembre les affaires du parti en tant que coordinateur d'une instance provisoire. Mais avec le mouvement populaire qui secoue le pays, et surtout la démission du président Bouteflika, qui est ausi président du parti, la position de Bouchareb est devenue injustifiable, puisque il est contesté par une très large partie des membres du CC qui ne lui reconnaissent aucune autorité.
Ce jeudi, des informations l'ont donné pour démissionnaire. Une information vite démentie par le parti. L'instance dirigeante du parti du Front de libération nationale (FLN) a en effet démenti, dans un communiqué, la démission de son coordonnateur, Mouad Bouchareb. L'instance a affirmé "exercer normalement ses missions", rappelant que les "portes du parti restent ouvertes à tous les cadres et militants, sans exclusive".
Elle a "catégoriquement démenti" les informations relayées par des médias concernant la démission de M. Bouchareb, soulignant qu'il s'agit d'informations "infondées et de simples rumeurs". Apparemment, les jours de Bouchareb à la tête du FLN sont comptés. On ne sait pas encore qui va devenir secrétaire général ,car Ould Abbes ne sera pas candidat.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.