Covid-19: le personnel soignant appelés à fédérer ses efforts pour endiguer la pandémie    430 nouveaux cas confirmés et 9 décès en Algérie    Boubaghla, un symbole de bravoure et de résistance face à l'occupation française    Athlétisme-Covid19: la Fédération algérienne décrète une saison à blanc    Accidents de la circulation : 10 morts et 357 blessés en 48 heures    L'UE ne reconnait pas la marocanité du Sahara Occidental    Skikda: "la récupération du crâne du chahid Bensaâd, permettra d'enseigner l'Histoire aux nouvelles générations"    Djerad préside une cérémonie de remise des clefs à 1.000 bénéficiaires de logements AADL à Baba Hassen    Le nouveau tsar    Les Syriens et les Français en tête    Disponibilité d'Android 11 Beta sur OPPO Find X2 Series    Chanegriha confirmé au poste de chef d'état-major de l'ANP    Le Mali à la croisée des chemins    Ce que risquent l'Algérie, le Maroc et le Rwanda    Le bilan s'alourdit à 89 morts    Le chef du gouvernement tiendra-t-il le coup ?    La Corée du Nord contre tout assouplissement «prématuré» du confinement    Le Président proroge de trois mois le recours à l'armée pour la mise en œuvre du confinement    Débat virtuel sur le hirak avec Bouchachi et Belkaïd    Les clubs de la Ligue 1 ont cumulé un déficit estimé à 1 000 milliards de centimes    Zidane ne souhaite pas un départ de Messi du Barça    Mohyiddine Kerrache signe pour quatre ans    LE HIRAK EST UN MOUVEMENT DE PROTESTATIONS, DE REVENDICATIONS ET NON UN PARTI POLITIQUE OU UNE COOPTATION DE CERTAINS INDIVIDUS.    Les candidats à l'instance présidentielle connus mardi prochain    Un geste d'apaisement qui en appelle d'autres    Les médecins critiquent la gestion de la crise    L'organisation des fêtes de fin d'année interdite    «L'obstination de certains pour un projet inutile»    Les citoyens ferment le siège de l'APC    Deux navires de Sonatrach mis sous séquestre    Décès du poète et parolier Mohamed Angar    Chanegriha: le rapatriement des crânes des résistants, un complément aux fondements de la souveraineté nationale    Brèves    Chlef : Le projet des deux trémies toujours en souffrance    JSMB : Nacer Yahiaoui n'est plus    Mouloudia d'Alger : La direction fustige la FAF    Taleb Omar appelle à davantage de mobilisation contre l'inaction de l'ONU face aux dépassements de l'occupant    Biskra : La Casnos active un portail électronique pour ses affiliés    Poésie. Agarruj Yeffren de Mohamed Said Gaci : Un trésor caché    Agression de l'éditeur Karim Chikh : Vague d'indignation sur la toile    Paléontologie : Le jurassique au pied de la cite Malki    Ligues 1 et 2: Encore des divergences sur la reprise    En dépit d'une décision de l'UE: L'Espagne ne rouvrira pas ses frontières aux Algériens    Non respect des mesures préventives contre le Covid 19 : 1034 infractions en un mois    De l'eau pour tous...    L'INDEPENDANCE, LE HIRAK ET LE MAL PROFOND    Adrar: L'ex-député Mohamed Guerrot n'est plus    l'Algérie a honoré sa dette    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Can 2019 Les verts réussissent leurs débuts
Publié dans Le Midi Libre le 25 - 06 - 2019

Très longtemps laborieux, les Verts ont finalement renouéavec la victoire au premiertour, en dominant le Kenya(2-0), même si aux yeux desspécialistes en la matière, la manière n'a pas été aurendez-vous.
Très longtemps laborieux, les Verts ont finalement renouéavec la victoire au premiertour, en dominant le Kenya(2-0), même si aux yeux desspécialistes en la matière, la manière n'a pas été aurendez-vous.
ContenuRéussir ses débuts, tel était le principal objectif des Verts sousla houlette du sélectionneurnational Djamel Belmadi. Les troispoints de la victoire étaient, en effet, indispensables pour non seulementmettre un terme aux années de disette, mais les aideraient aussi à aborder lesdeux autres matchs, notamment face au Sénégal, sous de bons auspices.La victoire était aussi obligatoire pourrester au contact du Sénégal, facilevainqueur de la Tanzanie (2-0) et prochainadversaire des Verts ce jeudi.Un adversaire d'un autre niveau pourles coéquipiers de Mahrez. Bref, outrele résultat final de cette première sortie,la manière avait son importancepour rassurer les supporters."La victoire au première match d'unecompétition quiconque est très importante.
En regardant le match, certainsdisent que c'est le Kenya qui était faible.Mois, je dirai que c'est nous quiont fait le boulot. On s'est bien préparéspour ce match", a indiqué Djamel Belmadi après ce match. Cet exploit contre une modeste équipedu Kenya serait aussi une manière pour les Algériens de montrer qu'ilsont bien retenu les leçons du passé, oùils étaient éliminés à maintes reprisesau premier tour. L'édition du Gabonfut l'une des bonnes leçons des camaradesde Slimani. "Nous avons souventperdu le premier match. Celaconstitue aussi un message auxjoueurs pour aller loin", a-t-il indiqué.
Le Sénégal, une autre paire de manche
La seconde période repartait sur des bases identiques, avec des Verts quimonopolisaient le ballon sans pourautant parvenir à porter le danger sur les buts adverses. Djamel Belmadichoisissait alors d'injecter un peu desang neuf en incorporantAndy Delort,pour la toute première fois dans unecompétition officielle. Ce joueur n'arien pu faire puisque son équipe voulaitjuste préserver le score qui lui permetd'arracher une précieuse victoiredans ce premier tour.Le public algérien qui attendait desVerts séduisants est resté sur sa faim. Les spécialistes en la matière sontunanimes à dire que les joueurs ne sesont guère montrés tranchants dansleurs offensives. "Je suis satisfait durésultat, mais pas de la manière", adéclaré l'ancien joueur de l'équipenationale, Moussa Saïb.
Ce dernier confirme que les chosesseront plus compliquées contre leSénégal qui constitue l'une deséquipes favorites pour le sacre finale."Le prochain match est une finalepour la qualification. Ce n'est pasavec ce niveau que l'équipe algérienneva battre le Sénégal, uneéquipe qui pratique le meilleur footballjusque-là", a-t-il expliqué.Le staff technique, à sa tête l'entraîneurDjamel Belmadi, aura devant luitrois jours pour apporter les correctifsqui s'imposent et préparer son schématactique en fonction de l'adversaire
ContenuRéussir ses débuts, tel était le principal objectif des Verts sousla houlette du sélectionneurnational Djamel Belmadi. Les troispoints de la victoire étaient, en effet, indispensables pour non seulementmettre un terme aux années de disette, mais les aideraient aussi à aborder lesdeux autres matchs, notamment face au Sénégal, sous de bons auspices.La victoire était aussi obligatoire pourrester au contact du Sénégal, facilevainqueur de la Tanzanie (2-0) et prochainadversaire des Verts ce jeudi.Un adversaire d'un autre niveau pourles coéquipiers de Mahrez. Bref, outrele résultat final de cette première sortie,la manière avait son importancepour rassurer les supporters."La victoire au première match d'unecompétition quiconque est très importante.
En regardant le match, certainsdisent que c'est le Kenya qui était faible.Mois, je dirai que c'est nous quiont fait le boulot. On s'est bien préparéspour ce match", a indiqué Djamel Belmadi après ce match. Cet exploit contre une modeste équipedu Kenya serait aussi une manière pour les Algériens de montrer qu'ilsont bien retenu les leçons du passé, oùils étaient éliminés à maintes reprisesau premier tour. L'édition du Gabonfut l'une des bonnes leçons des camaradesde Slimani. "Nous avons souventperdu le premier match. Celaconstitue aussi un message auxjoueurs pour aller loin", a-t-il indiqué.
Le Sénégal, une autre paire de manche
La seconde période repartait sur des bases identiques, avec des Verts quimonopolisaient le ballon sans pourautant parvenir à porter le danger sur les buts adverses. Djamel Belmadichoisissait alors d'injecter un peu desang neuf en incorporantAndy Delort,pour la toute première fois dans unecompétition officielle. Ce joueur n'arien pu faire puisque son équipe voulaitjuste préserver le score qui lui permetd'arracher une précieuse victoiredans ce premier tour.Le public algérien qui attendait desVerts séduisants est resté sur sa faim. Les spécialistes en la matière sontunanimes à dire que les joueurs ne sesont guère montrés tranchants dansleurs offensives. "Je suis satisfait durésultat, mais pas de la manière", adéclaré l'ancien joueur de l'équipenationale, Moussa Saïb.
Ce dernier confirme que les chosesseront plus compliquées contre leSénégal qui constitue l'une deséquipes favorites pour le sacre finale."Le prochain match est une finalepour la qualification. Ce n'est pasavec ce niveau que l'équipe algérienneva battre le Sénégal, uneéquipe qui pratique le meilleur footballjusque-là", a-t-il expliqué.Le staff technique, à sa tête l'entraîneurDjamel Belmadi, aura devant luitrois jours pour apporter les correctifsqui s'imposent et préparer son schématactique en fonction de l'adversaire


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.