Tebboune autorise la réouverture progressive des mosquées et des plages    4 ans de prison ferme requis à l'encontre de Drarni, Belarbi et Hamitouche    Décès de Saïd Amara: Djerad présente ses condoléances à la famille du défunt    Constantine: saisie de 90 000 comprimés psychotropes    Djerad accuse des parties qui chercheraient à provoquer la « Fitna »    AID EL ADHA : Plus de 10 000 commerçants non mobilisés ont assuré la permanence    Louisa Hanoune évoque son emprisonnement    COUPURES DE L'ALIMENTATION EN EAU POTABLE : Le DG de l'ADE s'explique    TRAITEMENT CONTRE LA COVID-19 : Le ministre de la santé Benbouzid apporte des précisions    Covid-19: 507 nouveaux cas, 482 guérisons et 8 décès    Boumerdès: fin de confinement pour 236 algériens rapatriés de Russie    M'hamed Benredouane enterré au cimetière de Bouzaréah à Alger    Raids israéliens sur Ghaza: le Hamas dénonce une "escalade et une agression"    FEUX DE FORETS : 8800 Hectares ravagés en 2 mois    MOSTAGANEM : Les citoyens appelés au respect des horaires de dépôt des ordures ménagères    La chaîne "El Maarifa" désormais diffusée sur Nilesat    6 personnes tuées dans l'explosion d'un engin artisanal    Louisa    Aubameyang offre la Cup et l'Europe à Arsenal    L'opposition prépare une deuxième motion de défiance contre Ghannouchi    Trump provoque un tollé politique en évoquant un possible report de la présidentielle    Alger surprise par la liste de l'UE    L'hommage unanime du métier    À fleur de peau de Meriem Mesraoua au Festival du film de Venise    18 civils tués dans une attaque de Boko Haram    Le Soudan affirme agir pour que Washington le retire de la "liste noire"    Ankara a acheminé plus de 17 000 mercenaires syriens en Libye    Talaie El-Houriat réclame des réformes structurelles profondes    Le combat douteux du syndicat    Décès de l'ancien président de la FAF, Saïd Amara    Trois candidats en compétition    La fille des Aurès    Fin de cavale pour le secrétaire particulier de Gaïd Salah    "Le 4e art est le produit de luttes engagées"    Une palette azurée pour effacer le gris du confinement    Abbès Morsli, Président du CSA/USMBA : «La saison 2020-2021 s'annonce difficile»    MO Béjaïa : Les dirigeants face à un avenir difficile    Moustakbel Oued Sly accède en ligue 2 : Le club engagé dans la voie du professionnalisme    Festival international du film de Moscou : Hamid Benamra s'affiche avec Time life    Décès de l'écrivain Daho Tabti : C'était un clairvoyant    Centenaire de l'écrivain Mohammed Dib : Le dictionnaire amoureux de la Finlande    CHEQUES ET LIQUIDITES    Nucléarisation rampante    El Tarf: Les bureaux de poste toujours sans liquidités    Sidi Bel Abbès: Le nouveau chef de sûreté de wilaya installé    Crise financière: Une question d'argent !    Mesurer les distances à l'œil nu    Cinq terroristes éliminés et un autre arrêté en juillet    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les Verts en quête d'une 2e étoile
Finale de la can 2019 : Algérie-Sénégal demain à 20h
Publié dans Le Midi Libre le 18 - 07 - 2019

La sélection algérienne de football affrontera demain soir à 20h son homologue du Sénégal, en finale de la Coupe d'Afrique des nations avec l'objectif de succéder au Cameroun et remporter la deuxième coupe de son histoire.
La sélection algérienne de football affrontera demain soir à 20h son homologue du Sénégal, en finale de la Coupe d'Afrique des nations avec l'objectif de succéder au Cameroun et remporter la deuxième coupe de son histoire.
Auteure jusque-là d'un parcours exceptionnel, l'équipe nationalerefuse d'abdiquer à une marched'une deuxième étoile historique qui lui tend les bras. Les efforts consentis depuis le 23 juin, jour du début dupremier match face au Kenya (1-0), nedoivent pas partir en fumée. Personne ne croyait en une telle performance,même parmi les plus optimistes.Les Verts ont impressionnétout le monde avec leur série de sixvictoires en autant de matchs.Difficile d'imaginer le mois de maipassé voir en finale l'Algérie, qui aconnu une traversée du désert de 29ans après son unique sacre en 1990.
"C'est un rêve pour nous que d'aller en finale !", a indiqué le meilleurbuteur de l'équipe nationale RiyadMahrez, après la victoire face au Nigeria. Une victoire qui a renforcé lavolonté et l'envie des Algériens pourmiser, désormais, sur le sacre final de cette édition en terre égyptienne. Le sélectionneur national Djamel Belmadi, qui est en train de réussir son pari, a axé son travail pendant cette période qui a précédé ce rendezvous sur le plan psychologique. Le coach algérien a eu l'occasion de travailler avec un groupe au complet, à l'exception du latéral droit Youcef Atal, victime d'une fracture de la clavicule. Même si le fait de rencontrer les Lions de la Teranga pour la deuxième fois dans cette compétition semble être un avantage pour l'équipe nationale, il n'en demeure pas moins que le Sénégal reste l'une des équipes les plus redoutables du continent.
Une certaine vigilance doit être de mise du côté algérien à ce stade de la compétition, dont le résultat est plus important que la manière. Affronter un adversaire qui cherche non seulement à s'adjuger le premier titre de son histoire, mais également prendre sa revanche après l'unique défaite concédée en phase de poules, ne sera pas une mince affaire pour les coéquipiers de l'attaquant Baghdad Bounedjah. Les Algériens auront ainsi rendezvous avec l'histoire, 29 ans après leurunique trophée remporté à Alger. Mais cette fois-ci, il sera question de s'installer sur le toit de l'Afrique en déplacement, ce qui représente une grande symbolique pour une équipe en pleine reconstruction mais qui ne cesse d'impressionner. "C'est super de finir la compétition en finale mais ce serait encore mieux de la remporter. Nous avons débuté la compétition avec un seul objectif, revenir en
Coupe d'Afrique et la gagner de nouveau", espère le premier responsable à la barre technique des Verts, Djamel Belmadi. Très satisfait de la force mentale de ses joueurs, Belmadi promet que sa sélection fera le maximum pour remporter le titre pour le peuple algérien. "Je veux dire que je ne suis pas un politicien, pas un faiseur de miracle, pas un sorcier, mais qu'on va se battre comme on s'est battus jusqu'à présent. Voilà ce que je peux promettre : on va faire le maximum", a-t-ildéclaré. Côté effectif, le sélectionneur national ne compte pas apporter de changementsdans son onze rentrant qui a battu le Nigeria en demi-finales et la Côte d'Ivoire aux quarts de finale
Auteure jusque-là d'un parcours exceptionnel, l'équipe nationalerefuse d'abdiquer à une marched'une deuxième étoile historique qui lui tend les bras. Les efforts consentis depuis le 23 juin, jour du début dupremier match face au Kenya (1-0), nedoivent pas partir en fumée. Personne ne croyait en une telle performance,même parmi les plus optimistes.Les Verts ont impressionnétout le monde avec leur série de sixvictoires en autant de matchs.Difficile d'imaginer le mois de maipassé voir en finale l'Algérie, qui aconnu une traversée du désert de 29ans après son unique sacre en 1990.
"C'est un rêve pour nous que d'aller en finale !", a indiqué le meilleurbuteur de l'équipe nationale RiyadMahrez, après la victoire face au Nigeria. Une victoire qui a renforcé lavolonté et l'envie des Algériens pourmiser, désormais, sur le sacre final de cette édition en terre égyptienne. Le sélectionneur national Djamel Belmadi, qui est en train de réussir son pari, a axé son travail pendant cette période qui a précédé ce rendezvous sur le plan psychologique. Le coach algérien a eu l'occasion de travailler avec un groupe au complet, à l'exception du latéral droit Youcef Atal, victime d'une fracture de la clavicule. Même si le fait de rencontrer les Lions de la Teranga pour la deuxième fois dans cette compétition semble être un avantage pour l'équipe nationale, il n'en demeure pas moins que le Sénégal reste l'une des équipes les plus redoutables du continent.
Une certaine vigilance doit être de mise du côté algérien à ce stade de la compétition, dont le résultat est plus important que la manière. Affronter un adversaire qui cherche non seulement à s'adjuger le premier titre de son histoire, mais également prendre sa revanche après l'unique défaite concédée en phase de poules, ne sera pas une mince affaire pour les coéquipiers de l'attaquant Baghdad Bounedjah. Les Algériens auront ainsi rendezvous avec l'histoire, 29 ans après leurunique trophée remporté à Alger. Mais cette fois-ci, il sera question de s'installer sur le toit de l'Afrique en déplacement, ce qui représente une grande symbolique pour une équipe en pleine reconstruction mais qui ne cesse d'impressionner. "C'est super de finir la compétition en finale mais ce serait encore mieux de la remporter. Nous avons débuté la compétition avec un seul objectif, revenir en
Coupe d'Afrique et la gagner de nouveau", espère le premier responsable à la barre technique des Verts, Djamel Belmadi. Très satisfait de la force mentale de ses joueurs, Belmadi promet que sa sélection fera le maximum pour remporter le titre pour le peuple algérien. "Je veux dire que je ne suis pas un politicien, pas un faiseur de miracle, pas un sorcier, mais qu'on va se battre comme on s'est battus jusqu'à présent. Voilà ce que je peux promettre : on va faire le maximum", a-t-ildéclaré. Côté effectif, le sélectionneur national ne compte pas apporter de changementsdans son onze rentrant qui a battu le Nigeria en demi-finales et la Côte d'Ivoire aux quarts de finale


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.