La mobilisation populaire demeure intacte    "La corruption est une atteinte aux droits de l'Homme"    Le marché de voitures toujours fermé    L'AEP des communes de la daïra de Sidi Naâmane renforcée    Les employés de l'EPMC investissent la rue    Pénurie de véhicules    Une production record de tomate industrielle    «La Caisse pourrait revoir le seuil des remboursements actuels des soins médicaux»    L'ONU craint une escalade    Le Premier ministre tunisien délègue ses pouvoirs    Reprise des violences autour de Tripoli    Guenina et Meftahi de la partie face au WAT    Kadri : "Nous visons une victoire au Khroub"    L'ombre du passé    Un accord européen pour répartir les 356 migrants    Alger rit, Algérie pleure    Qui en est responsable ?    "La création doit s'inspirer de la question identitaire"    Deux grands rendez-vous à Aïn Témouchnent    Monarchie de juillet / 1re République (1830-1842)    L'acteur espagnol Javier Bardem appelle à protéger les océans    Compétitions africaines des clubs : Mission difficile pour les Canaris    MC Oran : Les Hamraoua à l'assaut de l'Aigle sétifien    Coupe arabe : La JSS contrainte de gagner face au CA Bizerte    Al Merreikh - JSK (aujourd'hui à 18h30) : Velud : «J'ai déjà battu Al Merreikh mais les matchs ne se ressemblent pas»    Oued R'hiou (Relizane) : Saisie d'armes à feu et d'un drone    Réhabilitation des hôtels publics à Tizi Ouzou : Trois structures livrées en novembre    «Book Exchange» au jardin botanique du Hamma, à Alger : Echangez vos livres contre d'autres    Dialogue: Sofiane Djilali pose ses conditions    5 morts et 32 blessés à Alger: Un concert vire au drame    Douanes: Plusieurs marchandises soumises à l'autorisation de circuler    Chlef: Installation du président et du procureur général de la Cour    Bouira: 19 têtes bovines et 30 moutons volés    Relizane, Naâma, Tlemcen: Des armes et plus de 280 kg de kif saisis    Tiaret: L'affichage des listes des logements sociaux reporté    Plus de 1 300 réfugiés rapatriés en l'espace de 24 heures    Martin Griffiths met en garde contre la fragmentation du pays    Découverte du cadavre d'un jeune homme à El Matmar    Medane n'est plus manager général de la sélection    Les manoeuvres marocaines à Guerguerat menacent la sécurité de toute la région    La maison traditionnelle Kabyle célébrée à Tazerouts    "Possibilité de ne pas recourir à l'importation du blé"    Hanni débute fort    Le Hirak, acte 27    Bensalah nomme de nouveaux ambassadeurs    La police veut démanteler le Mouvement islamique    Tayeb Louh en prison    CLASSEMENT MONDIAL DES ARMEES : L'ANP parmi les 30 puissances mondiales    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les Verts en quête d'une 2e étoile
Finale de la can 2019 : Algérie-Sénégal demain à 20h
Publié dans Le Midi Libre le 18 - 07 - 2019

La sélection algérienne de football affrontera demain soir à 20h son homologue du Sénégal, en finale de la Coupe d'Afrique des nations avec l'objectif de succéder au Cameroun et remporter la deuxième coupe de son histoire.
La sélection algérienne de football affrontera demain soir à 20h son homologue du Sénégal, en finale de la Coupe d'Afrique des nations avec l'objectif de succéder au Cameroun et remporter la deuxième coupe de son histoire.
Auteure jusque-là d'un parcours exceptionnel, l'équipe nationalerefuse d'abdiquer à une marched'une deuxième étoile historique qui lui tend les bras. Les efforts consentis depuis le 23 juin, jour du début dupremier match face au Kenya (1-0), nedoivent pas partir en fumée. Personne ne croyait en une telle performance,même parmi les plus optimistes.Les Verts ont impressionnétout le monde avec leur série de sixvictoires en autant de matchs.Difficile d'imaginer le mois de maipassé voir en finale l'Algérie, qui aconnu une traversée du désert de 29ans après son unique sacre en 1990.
"C'est un rêve pour nous que d'aller en finale !", a indiqué le meilleurbuteur de l'équipe nationale RiyadMahrez, après la victoire face au Nigeria. Une victoire qui a renforcé lavolonté et l'envie des Algériens pourmiser, désormais, sur le sacre final de cette édition en terre égyptienne. Le sélectionneur national Djamel Belmadi, qui est en train de réussir son pari, a axé son travail pendant cette période qui a précédé ce rendezvous sur le plan psychologique. Le coach algérien a eu l'occasion de travailler avec un groupe au complet, à l'exception du latéral droit Youcef Atal, victime d'une fracture de la clavicule. Même si le fait de rencontrer les Lions de la Teranga pour la deuxième fois dans cette compétition semble être un avantage pour l'équipe nationale, il n'en demeure pas moins que le Sénégal reste l'une des équipes les plus redoutables du continent.
Une certaine vigilance doit être de mise du côté algérien à ce stade de la compétition, dont le résultat est plus important que la manière. Affronter un adversaire qui cherche non seulement à s'adjuger le premier titre de son histoire, mais également prendre sa revanche après l'unique défaite concédée en phase de poules, ne sera pas une mince affaire pour les coéquipiers de l'attaquant Baghdad Bounedjah. Les Algériens auront ainsi rendezvous avec l'histoire, 29 ans après leurunique trophée remporté à Alger. Mais cette fois-ci, il sera question de s'installer sur le toit de l'Afrique en déplacement, ce qui représente une grande symbolique pour une équipe en pleine reconstruction mais qui ne cesse d'impressionner. "C'est super de finir la compétition en finale mais ce serait encore mieux de la remporter. Nous avons débuté la compétition avec un seul objectif, revenir en
Coupe d'Afrique et la gagner de nouveau", espère le premier responsable à la barre technique des Verts, Djamel Belmadi. Très satisfait de la force mentale de ses joueurs, Belmadi promet que sa sélection fera le maximum pour remporter le titre pour le peuple algérien. "Je veux dire que je ne suis pas un politicien, pas un faiseur de miracle, pas un sorcier, mais qu'on va se battre comme on s'est battus jusqu'à présent. Voilà ce que je peux promettre : on va faire le maximum", a-t-ildéclaré. Côté effectif, le sélectionneur national ne compte pas apporter de changementsdans son onze rentrant qui a battu le Nigeria en demi-finales et la Côte d'Ivoire aux quarts de finale
Auteure jusque-là d'un parcours exceptionnel, l'équipe nationalerefuse d'abdiquer à une marched'une deuxième étoile historique qui lui tend les bras. Les efforts consentis depuis le 23 juin, jour du début dupremier match face au Kenya (1-0), nedoivent pas partir en fumée. Personne ne croyait en une telle performance,même parmi les plus optimistes.Les Verts ont impressionnétout le monde avec leur série de sixvictoires en autant de matchs.Difficile d'imaginer le mois de maipassé voir en finale l'Algérie, qui aconnu une traversée du désert de 29ans après son unique sacre en 1990.
"C'est un rêve pour nous que d'aller en finale !", a indiqué le meilleurbuteur de l'équipe nationale RiyadMahrez, après la victoire face au Nigeria. Une victoire qui a renforcé lavolonté et l'envie des Algériens pourmiser, désormais, sur le sacre final de cette édition en terre égyptienne. Le sélectionneur national Djamel Belmadi, qui est en train de réussir son pari, a axé son travail pendant cette période qui a précédé ce rendezvous sur le plan psychologique. Le coach algérien a eu l'occasion de travailler avec un groupe au complet, à l'exception du latéral droit Youcef Atal, victime d'une fracture de la clavicule. Même si le fait de rencontrer les Lions de la Teranga pour la deuxième fois dans cette compétition semble être un avantage pour l'équipe nationale, il n'en demeure pas moins que le Sénégal reste l'une des équipes les plus redoutables du continent.
Une certaine vigilance doit être de mise du côté algérien à ce stade de la compétition, dont le résultat est plus important que la manière. Affronter un adversaire qui cherche non seulement à s'adjuger le premier titre de son histoire, mais également prendre sa revanche après l'unique défaite concédée en phase de poules, ne sera pas une mince affaire pour les coéquipiers de l'attaquant Baghdad Bounedjah. Les Algériens auront ainsi rendezvous avec l'histoire, 29 ans après leurunique trophée remporté à Alger. Mais cette fois-ci, il sera question de s'installer sur le toit de l'Afrique en déplacement, ce qui représente une grande symbolique pour une équipe en pleine reconstruction mais qui ne cesse d'impressionner. "C'est super de finir la compétition en finale mais ce serait encore mieux de la remporter. Nous avons débuté la compétition avec un seul objectif, revenir en
Coupe d'Afrique et la gagner de nouveau", espère le premier responsable à la barre technique des Verts, Djamel Belmadi. Très satisfait de la force mentale de ses joueurs, Belmadi promet que sa sélection fera le maximum pour remporter le titre pour le peuple algérien. "Je veux dire que je ne suis pas un politicien, pas un faiseur de miracle, pas un sorcier, mais qu'on va se battre comme on s'est battus jusqu'à présent. Voilà ce que je peux promettre : on va faire le maximum", a-t-ildéclaré. Côté effectif, le sélectionneur national ne compte pas apporter de changementsdans son onze rentrant qui a battu le Nigeria en demi-finales et la Côte d'Ivoire aux quarts de finale


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.