Tissemsilt: marche de soutien à l'élection présidentielle du 12 décembre    Pétrole: le panier de l'OPEP se maintient à plus de 62 dollars    Charfi: "tous les moyens techniques et humains mobilisés pour assurer le bon déroulement de la campagne électorale"    Algérie - Zambie, ce soir à 20h00 : Un match spécial pour Belkebla !    USMA : L'USMA accueillera le WAC à Tchaker !    MCA 0 - JSK 3 : Les Canaris étrillent les Mouloudéens !    Para-athlétisme/Mondiaux-2019 (200m T51): médaille de bronze pour l'Algérien Berrahal    Algérie-France: le rôle de la diplomatie parlementaire dans la promotion de la coopération bilatérale souligné    12 morts dans un attentat à la voiture piégée à Kaboul    Les peuples veulent se libérer du communautarisme religieux    L'ex-directeur de l'Ecole de police réhabilité    «Il n'y aura plus de seul maître à bord»    T'as du crédit sous le capot ?    Regain de manifestations dans la capitale et le sud du pays    Entraînement spécifique pour Slimani    Le wali de Tizi Ouzou chassé par la population à Boubhir    Deux corps de Subsahariens rejetés par la mer    2 trafiquants de psychotropes arrêtés    Développer des approches scientifiques de protection des vestiges submergés    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Magic System et des artistes ivoiriens chantent la paix    Les poèmes de feu Othmane Loucif, «une transposition artistique de situations vécues»    Bolivie : affrontements à La Paz au premier jour de la présidente par intérim    La consommation de l'huile d'olive ne dépasse pas le 1,5 kg/an par personne en Algérie"    Rassemblements et marches «pro-élection» perturbés à Annaba, Laghouat et Tindouf : Une précampagne sous tension    Béjaïa : Vers une grève à l'université    Le 10e Festival international de danse contemporaine prend fin à Alger    Destitution de Trump : Début des premières auditions    Recyclage des matériaux de construction : Défis de solidité et de durabilité    Coupe de la CAF (phase de Poules) : Le Paradou débutera contre San Pedro    «Il est possible de battre l'Algérie»    Wilaya de Bouira : Conditions de scolarité intenables    Ténès: Le diabète mobilise    Le sixième candidat    Institut Cervantès d'Oran: Un concours de dessins et une exposition au programme samedi    Un plan d'action pour définir les entraves    L'agriculture dans la wilaya contribue à hauteur de 3% à l'économie nationale    MARCHES FINANCIERS La BCE a acheté près de 3 milliards d'euros d'obligations d'entreprise en une semaine    5 morts et 2 blessés en 24 heures    Pas de changement de calendrier    Appels à l'arrêt immédiat des agressions israéliennes sur Ghaza après la mort de 18 Palestiniens    Tunisie : Rached Ghannouchi ne sera pas Premier ministre    Equipe nationale : les nouveaux prêts à relever le défi    Des morts dans des manifestations anti-Condé    L'ONM appelle à la libération de Bouragaâ    Acquittement pour 5 prévenus    Tiaret : La finale du concours de chant "Sawt El Waïd" aura lieu jeudi prochain    Trois courts-métrages à l'écran    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le grand défi du gouvernement
Réforme de la sécurité sociale
Publié dans Le Midi Libre le 20 - 10 - 2019

Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, Hassan Tidjani Haddam, a affirmé, vendredi, que l'Etat algérien était pleinement "engagé" à assurer une protection sociale au plus grand nombre de citoyens et oeuvrait à l'élargir aux franges vulnérables et aux travailleurs activant dans le secteur informel.
Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, Hassan Tidjani Haddam, a affirmé, vendredi, que l'Etat algérien était pleinement "engagé" à assurer une protection sociale au plus grand nombre de citoyens et oeuvrait à l'élargir aux franges vulnérables et aux travailleurs activant dans le secteur informel.
Dans son allocution d'ouverture lors des travaux du Forum mondial de la sécurité sociale tenu actuellement à Bruxelles, M. Haddam a précisé que ce système "repose sur le principe d'égalité et de justice sociale, consacré par la Constitution, et ce à travers la mise au point d'un système de protection sociale basé sur la contribution solidaire des affiliés, outre la participation de l'Etat dans la prise en charge des cotisations des catégories spécifiques et vulnérables, grâce au principe de redistribution des richesses nationales".
Le système algérien de sécurité sociale, souligne-t-il, "se heurte, à l'instar de tous les pays du monde, à de grands défis en rapport avec la viabilité de ce système et l'élargissement de ses performances pour englober un plus grand nombre de citoyens, au vu des mutations sociodémographiques et économiques qui se produisent de par le monde". L'Algérie "a lancé des ateliers de réflexion en vue d'introduire les réformes nécessaires, dans l'objectif d'adapter le système de la sécurité sociale à ces mutations, d'assurer sa viabilité et de l'étendre à d'autres franges fragiles de la société", a-t-il poursuivi, passant en revue, à ce titre, les efforts consentis par le gouvernement, visant essentiellement à encourager le transfert des travailleurs du secteur informel vers l'économie formelle et organisée.
Par ailleurs, le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale a eu des entretiens avec le secrétaire général de l'Association internationale de la sécurité sociale (AISS), Marcello Abi-Ramia Caetano, avec lequel il a évoqué le rôle que peuvent jouer les caisses de la sécurité sociale, en collaboration avec l'Association, dans la promotion et le renforcement de la sécurité sociale en Algérie et dans la région, et particulièrement à travers l'échange d'expériences et de bonnes pratiques entre les organes de la sécurité sociale membres de l'Association. A cette occasion, M. Haddam a affirmé que son département ministériel "fait en sorte que les cadres du secteur soient présents dans les ateliers et les activités organisés par l'AISS, en vue d'échanger les expériences et de connaître celles d'autres pays en la matière",
relevant "l'importance de bénéficier de l'expérience et de l'accompagnement de cette Organisation internationale dans le cadre des programmes de coopération, afin de parvenir à l'excellence dans le management des systèmes de sécurité sociale". Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, note-t-on, participe, avec une délégation des cadres du secteur, au Forum mondial de la sécurité sociale dont les travaux ont été ouverts le 14 octobre en cours.
Dans son allocution d'ouverture lors des travaux du Forum mondial de la sécurité sociale tenu actuellement à Bruxelles, M. Haddam a précisé que ce système "repose sur le principe d'égalité et de justice sociale, consacré par la Constitution, et ce à travers la mise au point d'un système de protection sociale basé sur la contribution solidaire des affiliés, outre la participation de l'Etat dans la prise en charge des cotisations des catégories spécifiques et vulnérables, grâce au principe de redistribution des richesses nationales".
Le système algérien de sécurité sociale, souligne-t-il, "se heurte, à l'instar de tous les pays du monde, à de grands défis en rapport avec la viabilité de ce système et l'élargissement de ses performances pour englober un plus grand nombre de citoyens, au vu des mutations sociodémographiques et économiques qui se produisent de par le monde". L'Algérie "a lancé des ateliers de réflexion en vue d'introduire les réformes nécessaires, dans l'objectif d'adapter le système de la sécurité sociale à ces mutations, d'assurer sa viabilité et de l'étendre à d'autres franges fragiles de la société", a-t-il poursuivi, passant en revue, à ce titre, les efforts consentis par le gouvernement, visant essentiellement à encourager le transfert des travailleurs du secteur informel vers l'économie formelle et organisée.
Par ailleurs, le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale a eu des entretiens avec le secrétaire général de l'Association internationale de la sécurité sociale (AISS), Marcello Abi-Ramia Caetano, avec lequel il a évoqué le rôle que peuvent jouer les caisses de la sécurité sociale, en collaboration avec l'Association, dans la promotion et le renforcement de la sécurité sociale en Algérie et dans la région, et particulièrement à travers l'échange d'expériences et de bonnes pratiques entre les organes de la sécurité sociale membres de l'Association. A cette occasion, M. Haddam a affirmé que son département ministériel "fait en sorte que les cadres du secteur soient présents dans les ateliers et les activités organisés par l'AISS, en vue d'échanger les expériences et de connaître celles d'autres pays en la matière",
relevant "l'importance de bénéficier de l'expérience et de l'accompagnement de cette Organisation internationale dans le cadre des programmes de coopération, afin de parvenir à l'excellence dans le management des systèmes de sécurité sociale". Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, note-t-on, participe, avec une délégation des cadres du secteur, au Forum mondial de la sécurité sociale dont les travaux ont été ouverts le 14 octobre en cours.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.