La liste de Hakim Belahcel à la tête de l'instance présidentielle    L'Algérie attend toujours l'initiative marocaine    COVID-19 : le wali d'Alger exclut la possibilité d'imposer un confinement partiel aux communes de la wilaya    Coronavirus : 470 nouveaux cas, 251 guérisons et 8 décès en Algérie durant les dernières 24h    La PCH instruite de distribuer les moyens de protection au personnel médical le plus tôt possible    10 ANS DE PRISON REQUIS CONTRE UN COUPLE : Vaste escroquerie immobilière à Oran    ALGERIENNE DES EAUX (ADE) : Réception de 06 projets en juillet à Mostaganem    ACCIDENTS DE LA CIRCULATION A MOSTAGANEM : 08 morts et 590 blessés au 1er semestre    Le Président Tebboune présidera dimanche une réunion du Conseil des ministres consacrée au Plan national de relance socioéconomique    Le chanteur Belkhir Mohand-Akli s'éteint à 69 ans    Marchandises-prix: baisse de 14,3 % à l'exportation, hausse de 1,3 % à l'importation au 1er trimestre 2020    "Nous devons la vérité aux Algériens"    Le RCD dénonce la "reconduction de schémas sortis des laboratoires de la police politique"    Khacef veut continuer à Bordeaux    Les athlètes «qualifiés et qualifiables» autorisés à reprendre les entraînements    Goudjil et Chenine s'impliquent lourdement    Le marché pétrolier retombe dans le doute    Les 4 samedis    Kaïs Saïed met en garde contre un danger interne    La BAD octroie une aide d'urgence pour la Libye    Forte convergence sur le dossier libyen entre Alger et Rome    34 personnes qui fêtaient un anniversaire, arrêtées    La reprise à nouveau renvoyée    Mohamed Yahiaoui installé à la tête de la commission    Le blues des colonies et l'implacable holocauste des origines    L'exemple français    Les journalistes seront expulsés des chambres de Sidi Fredj    La France risque de perdre le marché algérien    Nouvelle lune de miel entre Alger et Paris    "Tout geste unilatéral serait diplomatiquement malheureux"    Alger insiste sur la fin des ingérences en Libye    Le P-DG et 3 responsables de l'EPMC sous mandat de dépôt    Le port de Skikda et les instructions d'Amar Ghoul    Le barreau s'engage à défendre les droits de la victime    "Nous avons 25 milliards en instance d'encaissement"    Boussouf prêté à Courtrai puis à Eindhoven    Khaled rêve d'un Maghreb uni    Numidia TV dans la tourmente    L'ONEC dénonce les déclarations de Marine Le Pen contre l'Algérie    Le général-major Omar Tlemsani, nouveau commandant de la 4e Région militaire    Suite à une panne dans le réseau: Des coupures du courant électrique dans plusieurs quartiers à Sidi Chami    Cité des 100 logements sociaux de Bouisseville: Les habitants attendent le gaz de ville depuis huit ans    Entre la liberté de réfléchir et l'interdiction de penser    Institut Cervantès d'Oran: Le cycle « Hispanistadesdecasa » à partir de demain    Les précisions de Ferhat Ait Ali    Les Algériens non concernés    Impact du Covid-19: la presse sportive algérienne touchée de plein fouet    Premier League: L'Algérien Mahrez 2e meilleur passeur africain    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La voie à suivre pour les autres wilayas
"déconfinement' en Algérie
Publié dans Le Midi Libre le 31 - 05 - 2020

La décision du gouvernement de lever totalement le confinement pour quatre wilayas (Illizi, Tamanrasset, Saida et Tindouf) pourrait être élargie à d'autres wilayas pour peu que celles-ci s'astreignent au respect strict des mesures de prévention.
La décision du gouvernement de lever totalement le confinement pour quatre wilayas (Illizi, Tamanrasset, Saida et Tindouf) pourrait être élargie à d'autres wilayas pour peu que celles-ci s'astreignent au respect strict des mesures de prévention.
C'est en résumé le message délivré jeudi par le professeur Mohamed Belhocine, membre du comité scientifique de veille et de suivi de l'épidémie de la Covid-19. "Il faut essayer d'en sortir au plus vite (de l'épidémie, ndlr). Le gouvernement a prisen compte la situation épidémiologique réelle pour prendre sa décision, puisque le confinement a été totalement levé dans certaines wilayas, ce qui représente une incitation aux autres wilayas pour qu'elles fassent des efforts pour arriver au même degré de réduction de circulation du virus afin d'espérer d'avoir une levée du confinement très bientôt", a-t-il préconisé dans une déclaration au site spécialisé Santé Algérie (www.sante-algeria.com). "Vivre sous confinement éternellement n'est pas une solution pour tous les peuples du monde. Il fallait trouver des solutions.
Les mesures qui ont été annoncées tiennent compte de la réalité épidémiologique sur le terrain. Je note que les wilayas où le confinement a été levé totalement sont celles qui ont déclaré très peu de cas d'infections ces derniers temps et n'ont pas une circulation active du virus", a-t-il dit. En annonçant jeudi la mesure, le Premier ministre Abdelaziz Djerrad a indiqué qu'elle a été "motivée par le constat de la stabilisation du nombre de nouveaux cas décomptés à quinze (15) jours d'intervalle (11 mai et 26 mai 2020) et le taux de reproduction ou Ro qui est intérieur à 1 (Ro 1) dans ces quatre wilayas sachant qu'en situation de forte contagion, ce taux de reproduction est supérieur à 3 (Ro 3)". "Ces indicateurs constituent des objectifs qui peuvent être atteints par d'autres wilayas en fonction du degré d'observance des règles et consignes sanitaires", a-t-il justifié. C'est pourquoi il réitère son appel aux citoyens à poursuivre les efforts déployés en matière de respect des mesures d'hygiène, de l'obligation du port de masque de protection, de distanciation
sociale et de l'ensemble des mesures barrières. "C'est grâce à la poursuite de cette mobilisation citoyenne que l'on pourrait conforter ces résultats encourageants au niveau d'autres wilayas où commencent à émerger une amélioration des indicateurs épidémiologiques", soutient le Premier ministre. Toutefois, la "mesure de l'élargissement de la levée totale de confinement à d'autres wilayas pourrait être retardée si les citoyens ne font pas preuve de discipline et du respect total des mesures barrières dont le port du masque", laisse-t-il entendre. "(…) les indicateurs demeurent fragiles et pourraient connaître une détérioration rapide en cas derelâchement de la discipline et de nos comportements à l'égard des mesures de précaution édictées, auquel cas les pouvoirs publics pourraient être amenés à renforcer de nouveau les mesures de confinement", met-il en garde. Autrement dit, le déconfinement dépendra de notre comportement à tous
C'est en résumé le message délivré jeudi par le professeur Mohamed Belhocine, membre du comité scientifique de veille et de suivi de l'épidémie de la Covid-19. "Il faut essayer d'en sortir au plus vite (de l'épidémie, ndlr). Le gouvernement a prisen compte la situation épidémiologique réelle pour prendre sa décision, puisque le confinement a été totalement levé dans certaines wilayas, ce qui représente une incitation aux autres wilayas pour qu'elles fassent des efforts pour arriver au même degré de réduction de circulation du virus afin d'espérer d'avoir une levée du confinement très bientôt", a-t-il préconisé dans une déclaration au site spécialisé Santé Algérie (www.sante-algeria.com). "Vivre sous confinement éternellement n'est pas une solution pour tous les peuples du monde. Il fallait trouver des solutions.
Les mesures qui ont été annoncées tiennent compte de la réalité épidémiologique sur le terrain. Je note que les wilayas où le confinement a été levé totalement sont celles qui ont déclaré très peu de cas d'infections ces derniers temps et n'ont pas une circulation active du virus", a-t-il dit. En annonçant jeudi la mesure, le Premier ministre Abdelaziz Djerrad a indiqué qu'elle a été "motivée par le constat de la stabilisation du nombre de nouveaux cas décomptés à quinze (15) jours d'intervalle (11 mai et 26 mai 2020) et le taux de reproduction ou Ro qui est intérieur à 1 (Ro 1) dans ces quatre wilayas sachant qu'en situation de forte contagion, ce taux de reproduction est supérieur à 3 (Ro 3)". "Ces indicateurs constituent des objectifs qui peuvent être atteints par d'autres wilayas en fonction du degré d'observance des règles et consignes sanitaires", a-t-il justifié. C'est pourquoi il réitère son appel aux citoyens à poursuivre les efforts déployés en matière de respect des mesures d'hygiène, de l'obligation du port de masque de protection, de distanciation
sociale et de l'ensemble des mesures barrières. "C'est grâce à la poursuite de cette mobilisation citoyenne que l'on pourrait conforter ces résultats encourageants au niveau d'autres wilayas où commencent à émerger une amélioration des indicateurs épidémiologiques", soutient le Premier ministre. Toutefois, la "mesure de l'élargissement de la levée totale de confinement à d'autres wilayas pourrait être retardée si les citoyens ne font pas preuve de discipline et du respect total des mesures barrières dont le port du masque", laisse-t-il entendre. "(…) les indicateurs demeurent fragiles et pourraient connaître une détérioration rapide en cas derelâchement de la discipline et de nos comportements à l'égard des mesures de précaution édictées, auquel cas les pouvoirs publics pourraient être amenés à renforcer de nouveau les mesures de confinement", met-il en garde. Autrement dit, le déconfinement dépendra de notre comportement à tous


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.