Sahara Occidental: Berlin exhorté à ne pas céder aux pressions de Rabat    Un texte d'un «autre temps»    Deux ex-ministres appellent à son retrait    "L'économie ne peut se suffire d'ordres administratifs"    Tendances instables    Les modifications et les instructions de Tebboune    Vote de confiance sur fond d'optimisme modéré    Sultana Khaya victime d'une tentative d'élimination physique    L'historien Maati Monjib, en grève de la faim    Lomé pour faire le point sur les réformes    "Nous reprenons confiance"    La FIFA officialise l'accord de Rabat    La commission interministérielle tranchera le cas de la FAF    La sélection algérienne à la 2e place    Les Algériennes Ouallal et Asselah précocement éliminées    Froger poussé vers la sortie ?    Véritable drame à Chlef    7 personnes brûlées dans un incendie de véhicule    Au cinquième jour de fermeture de la RN 24, l'arbitrage de l'administration persiste    Des citoyens en attente d'un logement depuis 40 ans !    Petits beignets    "Pour endiguer le féminicide, il faut en finir avec le patriarcat"    La statue de Mohand Oulhadj inaugurée    Le Festival national du théâtre professionnel revient    La nation du quart de page    Les passionnés au rendez-vous de la première séance à New York depuis un an    Comment vaincre l'échec ?    Ils se sont rassemblés à Constantine: Retraités et radiés de l'ANP reviennent à la charge    Tiaret: Nouvelle cité, vieux problèmes    Environnement hostile    Les partis politiques s'y préparent    Les efforts de l'Etat nécessitent une contribution des différents partenaires    C'était un certain 08 mars 2007    L'Iran appelle les Européens à éviter «toute menace ou pression» sur le nucléaire    La Dgsn célèbre la Journée internationale de la femme    Une campagne prématurée    Le vieux rêve prend forme    Les armes de la cyberguerre    Un réseau de narcotrafiquants démantelé    La mairie de Mizrana fermée    La fabrique des mensonges!    Le président Tebboune présente ses condoléances    Le MCO rejoint l'ESS en tête    Benlamri buteur et Slimani passeur    Cinq personnes tuées dans une embuscade au nord du pays    «Les femmes ont joué un rôle décisif dans l'histoire de l'Algérie»    Le double combat de la femme algérienne    Ces audacieuses qui façonnent la République    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Prise en charge de toutes les revendications des fonctionnaires du secteur
Ministère du commerce
Publié dans Le Midi Libre le 20 - 01 - 2021

Le ministère du Commerce a affirmé, mardi, la détermination du premier responsable du secteur, à prendre en charge les revendications légitimes des fonctionnaires et travailleurs du secteur, en les incitant à adhérer à cette démarche au service du fonctionnaire et du secteur.
Le ministère du Commerce a affirmé, mardi, la détermination du premier responsable du secteur, à prendre en charge les revendications légitimes des fonctionnaires et travailleurs du secteur, en les incitant à adhérer à cette démarche au service du fonctionnaire et du secteur.
Deux séances de travail ont été tenues, lundi, au siège duministère du Commerce, avec le Syndicat national des travailleurs du secteur du commerce (SNTC), et la Fédération nationale des travailleurs du commerce, dans le cadre du dialogue ouvert avec les partenaires sociaux pour la prise en charge des préoccupations socioprofessionnelles, selon un communiqué duministère adressé aux fonctionnaires et travailleurs du secteur. La rencontre a étéune occasion, pour "dévoiler les mesures prises récemment par le ministère dans le but de prendre en charge les préoccupations exprimées par les deux organisations syndicales, et leur faire part de la détermination du premier responsable du ecteur à prendre en charge toutes les revendications légitimes, en les invitant à adhérer à cette démarche au service du fonctionnaire et du secteur", précise la même source. Le ministère a souligné, en outre, que la rencontre a été une occasion pour informer les partenaires sociaux des mesures prises par les autorités publiques compétentes concernant la demande d'autorisation exceptionnelle pour la révision du système indemnitaire, avec l'introduction de la prime d'astreinte tel que stipulé dans l'article 7 du statut particulier des fonctionnaires du secteur du commerce, en sus du dépôt du statut particulier du secteur auprès de l'instance compétente dans les plus brefs délais.
Le ministère a, à cette occasion, invité les deux partenaires sociaux, à participer à l'enrichissement de ces textes la semaine prochaine. Le ministère a, par ailleurs, indiqué avoir informé les organisations syndicales des mesures réglementaires et juridiques en cours pour améliorer les ressources du Fonds de revenus complémentaires, lesquelles seront annoncées en temps voulu. S'agissant de la promotion sur la base du diplôme, le ministère a fait état de la promotion 107 employés en 2020, soulignant la détermination du ministre à prendre toutes les mesures nécessaires pour la "régularisation de la situation de tous les cas en suspens dans cette catégorie". En application de la dérogation du Premier ministre pour la promotion sur la base du diplôme, la situation de 1.962 employés est en cours de régularisation. Après avoir rappelé les efforts soutenus pour développer le secteur du commerce et améliorer les conditions socioprofessionnelles, le ministère a appelé l'ensemble des employés à "continuer à accomplir les missionsnobles et sensibles du secteur afin de préserver les acquis", surtout dans cette "conjoncture exceptionnelle", réitérant son engagement à aplanir les difficultés socioprofessionnelles.
Deux séances de travail ont été tenues, lundi, au siège duministère du Commerce, avec le Syndicat national des travailleurs du secteur du commerce (SNTC), et la Fédération nationale des travailleurs du commerce, dans le cadre du dialogue ouvert avec les partenaires sociaux pour la prise en charge des préoccupations socioprofessionnelles, selon un communiqué duministère adressé aux fonctionnaires et travailleurs du secteur. La rencontre a étéune occasion, pour "dévoiler les mesures prises récemment par le ministère dans le but de prendre en charge les préoccupations exprimées par les deux organisations syndicales, et leur faire part de la détermination du premier responsable du ecteur à prendre en charge toutes les revendications légitimes, en les invitant à adhérer à cette démarche au service du fonctionnaire et du secteur", précise la même source. Le ministère a souligné, en outre, que la rencontre a été une occasion pour informer les partenaires sociaux des mesures prises par les autorités publiques compétentes concernant la demande d'autorisation exceptionnelle pour la révision du système indemnitaire, avec l'introduction de la prime d'astreinte tel que stipulé dans l'article 7 du statut particulier des fonctionnaires du secteur du commerce, en sus du dépôt du statut particulier du secteur auprès de l'instance compétente dans les plus brefs délais.
Le ministère a, à cette occasion, invité les deux partenaires sociaux, à participer à l'enrichissement de ces textes la semaine prochaine. Le ministère a, par ailleurs, indiqué avoir informé les organisations syndicales des mesures réglementaires et juridiques en cours pour améliorer les ressources du Fonds de revenus complémentaires, lesquelles seront annoncées en temps voulu. S'agissant de la promotion sur la base du diplôme, le ministère a fait état de la promotion 107 employés en 2020, soulignant la détermination du ministre à prendre toutes les mesures nécessaires pour la "régularisation de la situation de tous les cas en suspens dans cette catégorie". En application de la dérogation du Premier ministre pour la promotion sur la base du diplôme, la situation de 1.962 employés est en cours de régularisation. Après avoir rappelé les efforts soutenus pour développer le secteur du commerce et améliorer les conditions socioprofessionnelles, le ministère a appelé l'ensemble des employés à "continuer à accomplir les missionsnobles et sensibles du secteur afin de préserver les acquis", surtout dans cette "conjoncture exceptionnelle", réitérant son engagement à aplanir les difficultés socioprofessionnelles.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.