Relance industrielle: un pas vers le redressement des processus erronés    Abbas se dit optimiste de l'organisation du prochain Sommet arabe à Alger    Mobiliser tous les organismes de l'Etat pour accompagner les opérateurs-exportateurs    JM Oran-2022 : Des instructions pour créer une instance de suivi des préparatifs    Algérie-Egypte : Un autre match, une autre histoire    Real : Casemiro compte sur Jovic pour faire oublier l'absence de Benzema    Elections de la LFP : Medouar évasif sur un deuxième mandat    Les nouvelles technologies contribueront à la généralisation de l'utilisation de la langue arabe    La Touiza, entre héritage et pratique    «Je me suis mordue la langue» de Nina Khada primé    Goudjil reçu par le Président de l'Etat de Palestine    Le Premier ministre reçu par le Président de l'Etat de Palestine    Affaire Condor : 2 à 3 ans de prison ferme contre les frères Benhamadi et acquittement en faveur des cadres Mobilis    Le Barça va faire une nouvelle offre à Dembélé    Présentation de chauffe-eau-solaires locaux mardi à Bousmail    Affaire Groupe Condor: 2 à 3 ans de prison ferme contre les frères Benhamadi    Le CNDPI publie une revue spéciale élections locales    Le procès de Fethi Ghares renvoyé au 12 décembre    L'APW dans l'escarcelle du FLN    "Nos joueurs ont été perturbés par ce confinement"    Météo : Des vents forts continueront à souffler sur plusieurs wilayas du pays ce lundi (BMS)    La tutelle annonce des mesures d'apaisement    Mort d'un septuagénaire par asphyxie au monoxyde de carbone    Lancement de la vaccination à domicile    Conseil de sécurité de l'ONU : Lamamra appelle l'Afrique à parler d'une seule voix    Les graves accusations de Baâdji    Le défi de la qualité    Le dernier vol du colibri !    ASM Oran : El Djemîa en route vers le purgatoire !    CR Belouizdad : Le Chabab sur le podium    Alger: 16 projets pour fluidifier la circulation    L'UGTT réclame un «dialogue national»    L'armée sahraouie cible les forces de l'occupation marocaine    Des signes «positifs» pour le retour du soutien international    Haaland peste contre l'arbitrage    Fantasmagorie d'une rencontre déchue    Augmentation pénalisante des prix    Les japonais "s'intéressent" au marché algérien    7 décès et 172 nouveaux cas en 24 heures    Le FFS fait son bilan    Washington et ses alliés s'inquiètent d'«exécutions sommaires» d'ex-policiers par les talibans    L'Arabie Saoudite court en Formule 1    Nouvelle panne    Le SOS des étudiants en médecine    Le voleur des 32 kg de cuivre arrêté en flagrant délit    Ouverture aujourd'hui d'un colloque national «Tamazight et l'informatique»    Grand colloque sur Cheikh Bouamama, les 11 et 12 décembre 2021    La vie d'errance de Si Mohand ou Mhand    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



"Ni complaisance, ni compromission"
Abdelmadjid Tebboune, président de la république :
Publié dans Le Midi Libre le 18 - 10 - 2021

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a adressé samedi un message à l'occasion de la Journée nationale de l'immigration marquant le 60e anniversaire des manifestations du 17 octobre 1961. En voici la traduction APS :
Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a adressé samedi un message à l'occasion de la Journée nationale de l'immigration marquant le 60e anniversaire des manifestations du 17 octobre 1961. En voici la traduction APS :
"Au non de Dieu Clément et Miséricordieux. Prière et paix sur Son messager. Chères concitoyennes, chers concitoyens, nous commémorerons, demain, l'anniversaire des manifestations du 17 Octobre 1961, qui nous rappelle les exactions coloniales criminelles commises, en ce sinistre jour, contre les enfants du peuple algérien.
Des exactions qui révèlent l'horreur des massacres abjects et des crimes contre l'humanité qui resteront gravés dans la mémoire collective. Les martyrs de ces abominables massacres ont rejoint, avec bravoure et honneur, leurs frères qui se sont sacrifiés à travers les résistances populaires et durant la glorieuse Guerre de libération nationale. Leurs sacrifices demeureront une référence étincelante témoignant de l'attachement des enfants de la communauté à la patrie et d'une des épopées de la lutte du peuple algérien au fil des époques pour défendre notre terre bénie et l'identité de la nation et consacrer son unité. Alors que nous commémorons cette étape-phare de l'histoire de notre glorieuse Révolution, nous nous recueillons avec déférence à la mémoire de nos vaillants chouhada qui ont écrit avec courage et bravoure, il y a soixante ans, une page mémorable dans la défense de l'honneur de la nation, traduisant l'attachement à la liberté et à la dignité. Et nous nous recueillons avec autant de déférence à la mémoire de tous les chouhada de notre patrie tout au long des étapes de la résistance et de la lutte.
A la mémoire de leurs âmes bénies, je réaffirme notre souci ferme de traiter les dossiers de l'Histoire et de la Mémoire, sans complaisances, ni compromissions et avec le sens aigu des responsabilités que requiert le traitement impartial et intègre, loin des engouements et de la prédominance de la pensée colonialiste arrogante sur des lobbies incapables de s'affranchir eux-mêmes de leur extrémisme chronique. Qu'il soit clair pour tous que le vaillant peuple algérien, fier des racines séculaires de sa Nation, avance dignement à pas sûrs, déterminé et uni plus que jamais, sur la voie de l'édification d'une l'Algérie souveraine... Une Algérie démocratique, immunisée, forte de ses institutions et déterminée à honorer ses engagements et à jouer pleinement son rôle au service de la stabilité et de la sécurité dans la région tout en contribuant au noble effort de coexistence et de coopération, aux niveaux régional et international. Chères concitoyennes, chers concitoyens, il me plait, à cette occasion, de dire toute l'importance que nous accordons à notre communauté à l'étranger, partie intégrante de notre tissu national. J'appelle à établir des passerelles de communication afin de lui permettre d'adhérer aux efforts consentis pour la réalisation des engagements que nous avons tenus devant notre peuple...
Dans ce contexte, je m'intéresse de très près à la prise en charge optimale des préoccupations de notre communauté et à la protection de ses intérêts. Nos centres diplomatiques et consulaires sont appelés à développer leurs méthodes de travail, en termes d'interaction avec les membres de la communauté, par des méthodes modernes de gestion consulaire, aux fins d'atténuer les souffrances de nos concitoyens établis à l'étranger. Je saisis cette occasion pour saluer, hautement, leurs positions nationalistes honorables affichées à maintes reprises, à travers des sursauts de solidarité exemplaires en temps d'épreuves. C'est normal, lorsqu'on sait que le sang de nos valeureux chouhada et moudjahidine coule dans leurs veines. Je voudrais, également, inviter les Algériennes et Algériens à adhérer au processus d'édification d'une ère prometteuse, où n'auront point de place les défaitistes, les ennemis du mérite et de la compétence et tous ceux habitués à rebuter les déterminations et freiner les initiatives... ceux-là qui se plaisent à perpétuer les pratiques et conspirations de la "issaba" pour entraver la relance de l'économie nationale et contester la volonté des nationalistes fidèles qui veulent libérer la société de leur pillage des richesses du pays par l'escroquerie, le vol et le gaspillage... Ceux-là même que j'ai toujours avertis de sévir d'une main de fer par la force de la loi... Quels châtiments auront-ils...
L'Algérie, déterminée et résolue à couper les tentacules de cette "issaba" pernicieuse et à en démasquer les plans malveillants de blocage et de défaitisme, accueillera à bras grands ouverts tous ses enfants de la communauté nationale établis à l'étranger. Elle en valorisera les capacités et les compétences et les invitera à apporter leur contribution au projet de relance économique de la Nation, en ouvrant toutes les perspectives au génie des générations montantes tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, et ce pour parachever la marche initiée par les vaillants chouhada, par fidélité à leur serment. Vive l'Algérie libre et souveraine Gloire à nos martyrs."
"Au non de Dieu Clément et Miséricordieux. Prière et paix sur Son messager. Chères concitoyennes, chers concitoyens, nous commémorerons, demain, l'anniversaire des manifestations du 17 Octobre 1961, qui nous rappelle les exactions coloniales criminelles commises, en ce sinistre jour, contre les enfants du peuple algérien.
Des exactions qui révèlent l'horreur des massacres abjects et des crimes contre l'humanité qui resteront gravés dans la mémoire collective. Les martyrs de ces abominables massacres ont rejoint, avec bravoure et honneur, leurs frères qui se sont sacrifiés à travers les résistances populaires et durant la glorieuse Guerre de libération nationale. Leurs sacrifices demeureront une référence étincelante témoignant de l'attachement des enfants de la communauté à la patrie et d'une des épopées de la lutte du peuple algérien au fil des époques pour défendre notre terre bénie et l'identité de la nation et consacrer son unité. Alors que nous commémorons cette étape-phare de l'histoire de notre glorieuse Révolution, nous nous recueillons avec déférence à la mémoire de nos vaillants chouhada qui ont écrit avec courage et bravoure, il y a soixante ans, une page mémorable dans la défense de l'honneur de la nation, traduisant l'attachement à la liberté et à la dignité. Et nous nous recueillons avec autant de déférence à la mémoire de tous les chouhada de notre patrie tout au long des étapes de la résistance et de la lutte.
A la mémoire de leurs âmes bénies, je réaffirme notre souci ferme de traiter les dossiers de l'Histoire et de la Mémoire, sans complaisances, ni compromissions et avec le sens aigu des responsabilités que requiert le traitement impartial et intègre, loin des engouements et de la prédominance de la pensée colonialiste arrogante sur des lobbies incapables de s'affranchir eux-mêmes de leur extrémisme chronique. Qu'il soit clair pour tous que le vaillant peuple algérien, fier des racines séculaires de sa Nation, avance dignement à pas sûrs, déterminé et uni plus que jamais, sur la voie de l'édification d'une l'Algérie souveraine... Une Algérie démocratique, immunisée, forte de ses institutions et déterminée à honorer ses engagements et à jouer pleinement son rôle au service de la stabilité et de la sécurité dans la région tout en contribuant au noble effort de coexistence et de coopération, aux niveaux régional et international. Chères concitoyennes, chers concitoyens, il me plait, à cette occasion, de dire toute l'importance que nous accordons à notre communauté à l'étranger, partie intégrante de notre tissu national. J'appelle à établir des passerelles de communication afin de lui permettre d'adhérer aux efforts consentis pour la réalisation des engagements que nous avons tenus devant notre peuple...
Dans ce contexte, je m'intéresse de très près à la prise en charge optimale des préoccupations de notre communauté et à la protection de ses intérêts. Nos centres diplomatiques et consulaires sont appelés à développer leurs méthodes de travail, en termes d'interaction avec les membres de la communauté, par des méthodes modernes de gestion consulaire, aux fins d'atténuer les souffrances de nos concitoyens établis à l'étranger. Je saisis cette occasion pour saluer, hautement, leurs positions nationalistes honorables affichées à maintes reprises, à travers des sursauts de solidarité exemplaires en temps d'épreuves. C'est normal, lorsqu'on sait que le sang de nos valeureux chouhada et moudjahidine coule dans leurs veines. Je voudrais, également, inviter les Algériennes et Algériens à adhérer au processus d'édification d'une ère prometteuse, où n'auront point de place les défaitistes, les ennemis du mérite et de la compétence et tous ceux habitués à rebuter les déterminations et freiner les initiatives... ceux-là qui se plaisent à perpétuer les pratiques et conspirations de la "issaba" pour entraver la relance de l'économie nationale et contester la volonté des nationalistes fidèles qui veulent libérer la société de leur pillage des richesses du pays par l'escroquerie, le vol et le gaspillage... Ceux-là même que j'ai toujours avertis de sévir d'une main de fer par la force de la loi... Quels châtiments auront-ils...
L'Algérie, déterminée et résolue à couper les tentacules de cette "issaba" pernicieuse et à en démasquer les plans malveillants de blocage et de défaitisme, accueillera à bras grands ouverts tous ses enfants de la communauté nationale établis à l'étranger. Elle en valorisera les capacités et les compétences et les invitera à apporter leur contribution au projet de relance économique de la Nation, en ouvrant toutes les perspectives au génie des générations montantes tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, et ce pour parachever la marche initiée par les vaillants chouhada, par fidélité à leur serment. Vive l'Algérie libre et souveraine Gloire à nos martyrs."


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.