L'Opep+ décide de prolonger la Déclaration de coopération jusqu'à fin 2023    Le Président Tebboune adresse une invitation à son homologue somalien pour le Sommet arabe d'Alger    Elections partielles à Tizi-Ouzou: le FFS promet d'associer les citoyens dans la gestion de la commune    Déclaration de politique générale du Gouvernement: les députés plaident pour la modernisation du système financier    Le Président Tebboune reçoit un appel téléphonique de son homologue allemand    Parlement arabe: le sénateur Abdelkrim Koreichi plébiscité président de la Commission des AE    Revirement de Madrid sur le Sahara occidental : "une grave violation" du droit international    Rebiga reçu par les membres du Conseil présidentiel libyen    65e anniversaire de la bataille d'Issine : une occasion pour rappeler la cohésion et la solidarité algéro-libyenne    Tlemcen: raccordement de 428 exploitations agricoles au réseau électrique depuis mars    CHAN 2023 / Constantine : le stade chahid Hamlaoui sera prêt "prochainement"    Le Président Tebboune reçoit le MAE portugais    Nouvelles agressions marocaines    Le projet prend forme    Pluies orageuses sur le Centre et l'Est du pays jusqu"à mercredi soir    Gymnastique/Championnat arabe: illustration de l'Algérie et l'Egypte en individuels    Les félicitations du président    Le silence de la communauté internationale déploré    Tokyo, Séoul, Washington et Bruxelles condamnent    Installation des nouveaux président et commissaire d'Etat du Conseil d'Etat    Le 14e FIBDA s'ouvre à Alger    Améliorer la situation socio-professionnelle dans le projet de loi de l'artiste    Le silence dans l'œuvre d'Assia Djebar    Inter-Barça : Xavi indigné par l'arbitrage de la rencontre    Importation du matériel agricole: La décision entre en vigueur la semaine prochaine    Le dépistage systématique recommandé: Le cancer du sein tue 3.500 algérienne par an    Bouira: Sensibilisation sur les dangers des pétards et des feux d'artifice    Environnement n'est pas juste gestion des ordures    Il y a dix ans nous quittait Abdelkader Freha: Une légende toujours vivace    Ligue 2 - Changement de staffs techniques: Majdi El Kourdi au RCK, Boufenara au NAHD    SNTF: Grève surprise des conducteurs de train    Financement occulte de la campagne présidentielle de 2019: Saïd Bouteflika condamné à 8 ans de prison    Le Maroc enchaîne les revers    Xi Jinping a refaçonné l'armée chinoise mais aussi la région    Déluge de questions à l'APN    Amer Ouali Rachid, nouveau président    «Le gouvernement doit corriger son action»    Les enseignements d'une révolte    Les bienfaits de la médecine naturelle    Les «pétards» se mettent au...digital!    Algérie-France : c'est du concret!    Benzerti relance les Vert et Rouge    Boufenara, nouvel entraîneur    Début des éliminatoires vendredi au Caire    «Le bourreau et la victime n'ont pas la même mémoire»    Des maisons d'édition à profusion    Les super guerriers algériens présents en force    De la supercherie démocratique du 5 octobre 88 à l'imposture de « l'Algérie nouvelle » post-22 février 2019.    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



"Solutions africaines aux problèmes africains"
Ramtane Lamamra catégorique
Publié dans Le Midi Libre le 25 - 11 - 2021

Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté algérienne à l'étranger, Ramtane Lamamra a évoqué à Brazzaville la situation en Libye et les défis sécuritaires qui se posent à l'Afrique.
Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté algérienne à l'étranger, Ramtane Lamamra a évoqué à Brazzaville la situation en Libye et les défis sécuritaires qui se posent à l'Afrique.
En moins de trois mois, Ramtane Lamamra se rend pour la deuxième fois en République populaire du Congo où il a été reçu par le Président Denis Sassou N'guesso. "Les deux parties ont salué la profondeur des liens historiques entre les deux pays ainsi que le nouveau dynamisme qui caractérisent l'échange de visites ministérielles et la coordination régulière sur les les questions régionales et internationales d'intérêt commun", est-il souligné dans un communiqué du ministère algérien des Affaires étrangères. Selon la même source,
"Lamamra a rappelé l'appui de l'Algérie aux efforts déployés par la République du Congo à la tête du Comité de haut niveau de l'Union africaine (UA) sur la Libye", soulignant la nécessité d'apporter "le soutien nécessaire aux frères libyens afin de réussir l'important rendez-vous électoral avant la fin de l'année". Des élections générales (présidentielle et parlementaires) sont prévues pour le 24 décembre 2021 en Libye. Selon la Haute commission nationale électorale (HNEC), plus de 85 dossiers de candidatures à la présidentielle ont été déposés et en attente de validation. La liste des candidatures validées devrait être publiée ce jeudi 25 novembre. Seif El Islam El Kadhafi, fils du dirigeant assassiné Maâmar
El Kadhafi, le général à la retraite Khalifa Haftar, l'ancien ministre de l'Intérieur Fethi Bachagha et l'actuel président de la Chambre des représentants Aguilah Salah sont candidats. En tant que militante des droits humains Leïla Ben Khalifa, se présentera à une élection présidentielle, une première dans l'Histoire de la Libye. En septembre 2021, Ramtane Lamamra s'est rendu à Brazzaville pour évoquer avec le Président Sassou N'guesso les résultats de la réunion à Alger des ministres des Affaires étrangères des pays du voisinage libyen( Algérie, Tunisie, Soudan, égypte, Tchad, Niger). Un consensus s'est dégagé après cette réunion portant sur l'appui au processus politique en Libye et le refus de toute intervention étrangère. à Brazzaville, Sassou N'guesso et Lamamra ont abordé l'expansion du phénomène terroriste en Afrique et la situation d'instabilité dans certaines régions du continent (Sahel, éthiopie, etc.) "Les entretiens ont abouti à l'affirmation de l'engagement des deux pays à travailler ensemble pour renforcer la solidarité entre les pays africains et faire avancer l'action africaine commune pour faire face aux différents défis sécuritaires et politiques, dans le respect des principes inscrits dans la charte fondatrice de l'Union africaine de manière à assurer des solutions africaines aux problèmes africains",
est-il souligné dans le même communiqué. Le Président Sassou Nguesso a exprimé le soutien de son pays aux efforts de l'Algérie "pour consolider la paix et de la stabilité en Libye et dans d'autres régions africaines", saluant son engagement indéfectible envers le continent. Le chef d'état congolais a exprimé son aspiration à continuer à travailler "en étroite collaboration" avec le Président Abdelmadjid Tebboune "pour faire avancer les relations bilatérales et atteindre les objectifs souhaités à travers l'agenda continental dans les domaines de la paix, de la sécurité et du développement, ainsi que de renforcer la voix et la position de l'Afrique sur la scène internationale".
En moins de trois mois, Ramtane Lamamra se rend pour la deuxième fois en République populaire du Congo où il a été reçu par le Président Denis Sassou N'guesso. "Les deux parties ont salué la profondeur des liens historiques entre les deux pays ainsi que le nouveau dynamisme qui caractérisent l'échange de visites ministérielles et la coordination régulière sur les les questions régionales et internationales d'intérêt commun", est-il souligné dans un communiqué du ministère algérien des Affaires étrangères. Selon la même source,
"Lamamra a rappelé l'appui de l'Algérie aux efforts déployés par la République du Congo à la tête du Comité de haut niveau de l'Union africaine (UA) sur la Libye", soulignant la nécessité d'apporter "le soutien nécessaire aux frères libyens afin de réussir l'important rendez-vous électoral avant la fin de l'année". Des élections générales (présidentielle et parlementaires) sont prévues pour le 24 décembre 2021 en Libye. Selon la Haute commission nationale électorale (HNEC), plus de 85 dossiers de candidatures à la présidentielle ont été déposés et en attente de validation. La liste des candidatures validées devrait être publiée ce jeudi 25 novembre. Seif El Islam El Kadhafi, fils du dirigeant assassiné Maâmar
El Kadhafi, le général à la retraite Khalifa Haftar, l'ancien ministre de l'Intérieur Fethi Bachagha et l'actuel président de la Chambre des représentants Aguilah Salah sont candidats. En tant que militante des droits humains Leïla Ben Khalifa, se présentera à une élection présidentielle, une première dans l'Histoire de la Libye. En septembre 2021, Ramtane Lamamra s'est rendu à Brazzaville pour évoquer avec le Président Sassou N'guesso les résultats de la réunion à Alger des ministres des Affaires étrangères des pays du voisinage libyen( Algérie, Tunisie, Soudan, égypte, Tchad, Niger). Un consensus s'est dégagé après cette réunion portant sur l'appui au processus politique en Libye et le refus de toute intervention étrangère. à Brazzaville, Sassou N'guesso et Lamamra ont abordé l'expansion du phénomène terroriste en Afrique et la situation d'instabilité dans certaines régions du continent (Sahel, éthiopie, etc.) "Les entretiens ont abouti à l'affirmation de l'engagement des deux pays à travailler ensemble pour renforcer la solidarité entre les pays africains et faire avancer l'action africaine commune pour faire face aux différents défis sécuritaires et politiques, dans le respect des principes inscrits dans la charte fondatrice de l'Union africaine de manière à assurer des solutions africaines aux problèmes africains",
est-il souligné dans le même communiqué. Le Président Sassou Nguesso a exprimé le soutien de son pays aux efforts de l'Algérie "pour consolider la paix et de la stabilité en Libye et dans d'autres régions africaines", saluant son engagement indéfectible envers le continent. Le chef d'état congolais a exprimé son aspiration à continuer à travailler "en étroite collaboration" avec le Président Abdelmadjid Tebboune "pour faire avancer les relations bilatérales et atteindre les objectifs souhaités à travers l'agenda continental dans les domaines de la paix, de la sécurité et du développement, ainsi que de renforcer la voix et la position de l'Afrique sur la scène internationale".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.