Benabderrahmane: la rupture avec les anciennes pratiques impossible sans des médias forts et objectifs    Ballon d'Or 2021 : Kahn pense que Lewandowski le méritait davantage    Séance de travail Lamamra-Wang Yi à Dakar    Covid-19: la pandémie a fait au moins 5.206.370 morts dans le monde    (EXCLUSIF) Noureddine Tayebi (fondateur de "Yassir"): « ce n'était pas une mince affaire »    Le rôle pionner de l'APS dans l'accès du citoyen à l'information mis en exergue    Monoxyde de carbone : 95 décès depuis le début de l'année    Le pari perdu du FFS    Sellal acquitté et Rahiel condamné à 3 ans de prison    Foot/Coupe arabe Fifa-2021: Réussir notre entrée face au Soudan    Sebgag dépêché en urgence à Oran    Une bureaucratie en remplace une autre !    Plus de 200 investisseurs mis en demeure en 2021    La campagne nationale de vaccination lancée    Plusieurs axes routiers bloqués par la neige    Vers le dénouement de la crise ?    Les nouvelles technologies au secours de la culture    La ville de tous les possibles    Exposition sur Charles de Foucauld à Alger    Collectif des Algériens établis en France: l'ONU appelée à agir pour stopper les crimes israéliens    «L'Algérie se considère actuellement comme un Etat en confrontation avec l'entité sioniste»    Le Sénégal souhaite un soutien de Pékin au Sahel    Le Maroc et Israël main dans la main contre l'Algérie    Les précisions du Fonds national de promotion des initiatives de la jeunesse et des pratiques sportives    Report du procès de l'ancien wali de Djelfa    10 000 hectares réservés à la céréaliculture à El-Ménéa    Le FLN et le RND se taillent la part du lion à l'APW    11 entraîneurs européens présents au Qatar    L'article 29 à la carte !    La cérémonie officielle, vendredi prochain, à Paris    Une bonne nouvelle peut cacher un film    ACTUCULT    Compliqué pour la Saoura, jouable pour la JSK    Deuxième succès des Algériennes face à la Tunisie    ES Ben Aknoun : Farid Zemiti nouvel entraîneur    Prévue le 7 décembre: Grève annoncée à la Santé    Les rejets anarchiques prennent de l'ampleur: 720 tonnes de déchets inertes collectées en trois jours    «La faiblesse des flux Internet fausse tout»    Les spéculateurs ont la peau dure    «L'Algérie ne renoncera pas!»    Le monde vu par El Moudjahid    Une ville cruciale dans la guerre au Yémen    La riposte de l'Opep+    Un cas unique de corruption    Le dossier sahélien scruté    Assommants cachets...    Kamel Aziz «l'héritier de Amar Ezzahi»    Les orphelins de la vallée de la Soummam    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Grève a la plateforme pétrochimique de Skikda : Six agents évacués vers l'hôpital
Publié dans Le Quotidien d'Algérie le 29 - 06 - 2012


El Watan le 29.06.12 | 18h47 Réagissez
Six agents de sécurité de la Sarl 2SP ont été évacués, durant ces dernières 24 heures au nouvel hôpital de Skikda. Souffrant d'épuisement, ils n'ont pas réussi à résister à la fatigue après avoir passé plus de 20h à leurs postes initiaux vu l'absence de la relève à cause du mouvement de grève que mènent plus de 900 de leurs collègues depuis lundi dernier.
Cette crise semble aller vers le pourrissement puisque les antagonistes persistent à camper sur leurs positions. D'un côté l'employeur estime que la grève est illégitime et de l'autre, les travailleurs qui estiment que leur débrayage a été décidé suivant les procédures réglementaires d'usage.
L'employeur a même déposé une plainte contre les grévistes et l'affaire sera traitée, en référé dimanche prochain.
Les tentatives faites à maintes reprises par le délégué à la sécurité de la wilaya et du SG de l'union de wilaya de wilaya pour désamorcer cette crise n'ont, à ce jour, pas abouti.
« 2SP ne veut même pas négocier. On nous prend pour des esclaves alors que nous avons donné le meilleur de nous pour assurer la sécurité des installations de la zone pétrochimique. Nous entendons poursuivre notre grève jusqu'à l'obtention de nos droits »déclare un membre de la section syndicale.
Pour sa part, le SG de l'union de wilaya a tenu à manifester son « soutien » aux grévistes.
A rappeler que cette grève avait été enclenchée par plus 900 agents de sécurité pour revendiquer le droit de disposer d'une convention collective et des différentes indemnités en relation avec la nature du travail qu'ils effectuent.
Khider Ouahab


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.