31e semaine de manifestation pacifique : Un vendredi particulier    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce jeudi    Moussa Benhamadi sous mandat de dépôt    "Le retour à la planche à billets sera inévitable"    Des céréaliers refusent de vendre de l'orge aux brasseurs    Un potentiel à l'export inexploité    Le risque d'un Brexit sans accord reste "très réel"    Sanchez demande aux électeurs "une majorité confortable"    Tractations diplomatiques pour une sortie de crise    «Yetnahaw gaâ !» à la tunisienne    Tliba et le fils Ould-Abbès s'accusent mutuellement    DNCG : le nouveau gendarme du football algérien    Un tour puis s'en va pour le CSC    Le logo et la mascotte de la 19e édition dévoilés    «Les Algériens ont peur de nous…»    L'affaire Chenihi resurgit    Man City : Mahrez en Ligue des Champions, c'est du costaud !    "C'est Carlos Queiroz qui a insisté pour affronter l'Algérie"    La harga en famille revient    La Protection civile lance une campagne de sensibilisation    ACTUCULT    Séminaire international sur la traduction, le théâtre et l'identité    Dieu dans l'imaginaire de l'islam politique    Confessions de Tayeb Abdelli    Mexico réclame à Paris l'annulation d'une vente aux enchères    Grand hommage aux victimes du 14 juillet 1953 à Paris    L'Algérie parmi les quatre derniers    Mode d'action du hirak : La mobilisation enfle à Béjaïa    Mohamed Charfi se veut rassurant quant à la «sincérité» du scrutin    Béchar : La surcharge des classes est un épineux problème    LA BEA appelée à la rescousse    G5 Sahel : Les financements se font toujours attendre    Menace écologique sur le barrage de Taksebt    Incendies de forêt… acte prémédité ou phénomène saisonnier ? Démêler le vrai du faux    Alger: Rassemblement de solidarité avec les détenus    Gaïd Salah donne des instructions à la Gendarmerie: Nouveau tour de vis pour accéder à Alger    La surenchère est contreproductive pour les élections    Béchar: Il perd la vie après avoir sauvé ses deux enfants de la noyade    Skikda: 10 ans de prison pour trafic de psychotropes    Souk-Ahras: Plus de 16.000 comprimés psychotropes saisis    17e édition du Festival national d'astronomie populaire: «Sous un seul ciel» du 3 au 5 octobre    Tunisie: La fin d'une époque politique ?    Riyad ripostera-t-il aux attaques contre ses installations pétrolières?    Bourses: Les places mondiales prudentes en attendant la Fed    "Hélicoptère Draghi": La BCE ressort la sulfateuse à liquidités    LG: Technologie 8K au service des téléviseurs OLED & NANOCELL    Une nouvelle amnistie générale décretée    Parution. L'Encyclopédie algérienne (édition 2019) : Un coffret fort intéressant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





EXCLUSIF. Abdelaziz Bouteflika de retour en Algérie
Publié dans Le Quotidien d'Algérie le 16 - 07 - 2013

Le Point.fr – Publié le 16/07/2013 à 12:41 - Modifié le 16/07/2013 à 13:56
Un avion médicalisé a décollé avec à son bord le président algérien, dont l'état de santé est toujours incertain.
Par JEAN-MICHEL DECUGIS ET AZIZ ZEMOURI
Près de quatre mois après son arrivée à Paris pour des problèmes de santé, le président algérien Abdelaziz Bouteflika est en route pour Alger. Selon nos informations, l'avion officiel de la présidence de la République algérienne – un avion médicalisé – s'est posé sur le tarmac de l'aéroport du Bourget ce matin, pour venir chercher le chef de l'Etat algérien. Il a redécollé peu avant 14 heures, à destination de l'aéroport Houari-Boumediene.
Les pires rumeurs avaient circulé sur l'état de santé d'Abdelaziz Bouteflika, certaines le donnaient même pour mort. Une mise en scène télévisée où on voyait le président discuter avec son Premier ministre dans un salon de la résidence médicalisée des Invalides avait tenté de rassurer l'opinion algérienne. Filmée sans le son, cette séquence a, au contraire, accrédité un état de santé défaillant : on le dit aphasique et hémiplégique.
Des sources médicales affirment que certaines de ses fonctions vitales sont très atteintes, remettant en cause la version selon laquelle l'ancien ministre des Affaires étrangères de Houari Boumediene avait été hospitalisé pour un AVC mineur. Abdelaziz Bouteflika quitte donc Paris, mais dans quel état ?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.